Skip to Content

<

Les « Lumière » à La Ciotat (7)

A cache by Gandalf13 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 10/26/2008
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
2.5 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

[Français] La dernière d’une série de caches destinées à évoquer Auguste et Louis Lumière et la naissance du Cinéma dans la ville de La Ciotat. [English] The last of a series of caches devoted to evoke Auguste and Louis Lumiere and the birth of cinema in the town of La Ciotat.

Les « Lumière » à La Ciotat (7)

Le coté obscur des Lumière

PRESENTATION GENERALE DE LA SERIE

Auguste et Louis Lumière sont nés à Besançon. L'un en 1862, l'autre en1864. Ils mirent au point et commercialisèrent le premier procédé industriel de photographie couleur : l'autochrome (1904). Ils inventèrent également la plaque photographique sèche, la photographie en couleur (1896), la photographie en relief ou photostéréosynthèse (1920) et le cinéma en relief (1935) par le procédé des anaglyphes qui consistait à projeter simultanément deux images au moyen d’un double objectif. Ils perfectionnèrent également la croix de Malte, système encore utilisé de nos jours, qui permet à une bobine d'avancer par intermittence. Ils furent des chercheurs et des novateurs dans le domaine du cinématographe, qu’ils n’ont pas à proprement parlé inventé (contrairement à l’idée reçue) mais dont ils rachetèrent le brevet à Leon Bouly qui mit au point le procède en 1892.
S’ils n’ont pas inventé « le » cinéma, les frères Lumières ont, par contre, bien inventé « les » cinémas dans la mesure où ils sont à l’origine de l'exploitation commerciale de la cinématographie. Ils sous-évaluèrent d’ailleurs grandement la valeur de l’outil qu’ils avaient en main : « Notre invention peut être exploitée pour un certain temps comme une curiosité scientifique, mais en dehors de cela, elle n’a aucun futur commercial, quel qu’il soit » (Auguste Lumière).

Cette série de caches se propose de vous faire découvrir les principaux lieux de mémoire en rapport avec le cinéma et ces deux illustres personnages dans La Ciotat et ses environs. (Attention :cette cache est la seule de la série qui ne se situe pas à La Ciotat).

CACHE 7
LE COTE OBSCUR DES LUMIERE

Pour terminer cette série de caches consacrée aux Frères Lumière il faut quitter La Ciotat et se rendre dans le Var, au pied du massif de la Sainte Baume, dans le petit village de Signes, le long de la Route Départementale N° 2.

Pourquoi ici ? Vous n’allez pas tarder à le savoir....

Note : profitez de votre passage à Signes pour visiter le village. Il vaut largement qu’on y consacre un temps plus long que celui qui vous sera nécessaire à résoudre les énigmes et à trouver la cache.

Première étape

Garez vous à l’un des nombreux parkings disponibles de part et d’autre de la route départementale, par exemple le « PK1 » (N 43° 17.427, E 005° 51.723). Rendez vous ensuite à pied au cœur du village sur la place du marché. Vous la trouverez au « QU » (N 43° 17.482, E 005° 51.798).

En faisant le tour de la place du marché et en examinant les façades des maisons, vous ne tarderez pas à trouver la plaque ci-contre. Elle vous permettra de déterminer la valeur de « X » (l’original de cette plaque, contrairement à cette photo, est parfaitement lisible).

Question 1 : Quel rapport Louis Lumière a t-il entretenu avec cette maison durant l’occupation ?

- Il s’y est retiré - (X = 1)
- Il y a dissimulé du matériel scientifique - (X = 2)
- Il y a fait une découverte scientifique importante - (X = 3)
- Il s’y est engagé dans un réseau de résistance - (X =  4)
- Il a dénoncé aux forces d'occupation la présence d’un réseau de résistance qui s'y était établi - (X = 5)
- Il y a installé un studio de développement photographique (X = 6)

DEUXIEME étape

Puisqu'il faut bien parler des choses qui fâchent (le fameux coté obscur des Lumière), un rappel historique s’impose : En 1995, à l’occasion du centenaire de l’invention du cinéma, la Banque de France souhaitât honorer les frères Lumière en créant un billet à leur effigie. En réaction, l’Amicale des Réseaux Action de la France Combattante, dont le président d’honneur fût le général De Gaulle, émit une violente protestation : « Les frères Lumière nous inspirent un profond mépris. Ils ne peuvent être honorés sans outrager les victimes de la collaboration ». Les billets en question ne virent jamais le jour, leur impression fût annulée pour fait de collaboration.
Signes ayant été un haut lieu de la résistance à l’occupant nazi durant la seconde guerre mondiale, l’endroit est tout indiqué pour y rappeler que les frères Lumière se sont illustrés durant cette période par une sympathie notoirement déclarée en faveur du régime de Vichy (les deux frères obtiendront d’ailleurs chacun une francisque).
Pour être tout à fait objectif, et ne pas terminer cette série de cache sur une note trop sombre, il convient néanmoins de préciser que plusieurs historiens considèrent que le soutien des frères Lumières au gouvernement de Vichy n’aurait pas dépassé le stade de quelques déclarations malheureuses à la presse… Bref, c'est à chacun de se faire une idée !

Question 2 : Le 15 novembre 1940, Louis Lumière écrivit sans le Petit Comtois: « Ce serait une grande faute de refuser le régime de collaboration dont le maréchal Pétain a parlé dans ses admirables messages ». 5 ans plus tôt, le 22 mars 1935, il avait jugé utile d’envoyer sa photo à un personnage politique accompagnée de la dédicace suivante : « A -Y- avec l’expression de ma profonde admiration ».

Qui était ce mystérieux « Y » pour qui Louis Lumière avait tant d’admiration ?

Attention : la réponse à cette question ne se trouve pas sur place. Il vous faudra recourir à une rapide recherche (sur Internet ou dans vos documents) préalablement à votre visite sur les lieux.

- Philippe PETAIN - (Y = 1)
- Francisco Franco - (Y = 2)
- Pierre LAVAL - (Y = 3)
- Adolf Hitler - (Y = 4)
- Benito Mussolini - (Y = 5)
- Charles DE GAULLE - (Y = 6)

TROISIEME ETAPE

Toujours sur la place du marché : examinez bien les alentours. Vous devriez remarquer un objet dont la présence pourra vous paraître incongrue en ce lieu. Il vous permettra de déterminer la valeur de « Z ».

Question 3 : De quel objet s’agit-il ?

- Une fontaine en marbre rose et albâtre de style « grandes eaux » qui aurait plus sa place à Versaille que dans un village provençal - (Z = 6)
- Une cabine téléphonique rouge vif de style anglais qui aurait plus sa place à Londres que dans un village provençal - (Z = 7)
- Une reproduction en bronze et à échelle réduite de la statue de la liberté  qui aurait plus sa place à New York que dans un village provençal - (Z = 8)

QUATRIEME étape

Rendez-vous à la cache pour signer le Log Book. Vous la trouverez aux coordonnées suivantes :

N 43°17.(Y) (X) (Y) / E 005°51.(Z) (X) (X)

Vous ne pourrez vous y rendre qu’à pied. Il existe de nombreuses manières de rejoindre cet endroit. L’une d’elle (mais pas la seule) vous fera passer sous cette plaque.

Attention : contrairement à toutes les autres caches de la série, vous recherchez aujourd’hui une cache de conception traditionnelle. Il s’agit d’une boite étanche en plastique de 12 x 8 x 6 cm).  Elle se situe juste derrière un petit mur (il est donc inutile de détruire le mur pierre par pierre pour la trouver : il suffit simplement de chercher derrière). Pour ne pas dégrader les lieux, n'hésitez pas à utiliser le spoiler.(il est conçu pour ne délivrer que les informations dont vous avez besoin sans gacher pour autant le plaisir de la recherche).

Bonne visite et bon géocaching à tous !!!

Sécurité : Cette cache est accessible aux enfants. Le circuit pour s’y rendre depuis le parking, incluant le passage au « QU », ne comporte aucun danger particulier hormis un « trou » protégé par une barrière pas très loin de la cache. Les 100 derniers mètres ne sont accessibles ni aux fauteuils roulants, ni aux poussettes.

AUTRES CACHES DE LA SERIE

1 GC1H4RD L'arrivée d'un train en gare de La Ciotat
2 GC1H69W Le plus vieux cinéma du monde
3 GC1HQHX La Ciotat fait son cinéma
4 GC1HH2N Le monument aux frères Lumière
5 GC1HC89 Le château du Clos des Plages
6 GC1HD00 La plaque disparue du Gros-Nez
7 GC1HM59 Le coté obscur des Lumière

Ces 7 caches, toutes consacrées à une même thématique, sont indépendantes les unes des autres et peuvent se rechercher dans n'importe quel ordre. Il n'y a aucun indice à conserver à la suite de chaque découverte, la série ne comportant pas de cache bonus. Toutes les caches se situent sur le secteur de La Ciotat (Bouches-du-Rhône) à l'exception ce celle-ci. qui vous fera découvrir Signes (Var).

Additional Hints (Decrypt)

Pbafhygrm yr fcbvyre

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

49 Logged Visits

Found it 46     Didn't find it 2     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 9 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.