Skip to Content

This cache has been archived.

miguaine: Bonjour,

Cette cache est archivée pour permettre éventuellement à un autre géocacheur d'en placer une dans le secteur.

Cordialement,
Miguaine - "Groundspeak Volunteer Reviewer".

More
<

20 juin 1940: COMBAT AERIEN A LASSIGNY

A cache by polikarpov5 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 09/10/2009
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

PÉRIODE 1939-1945


Soldats Mort pour la France.

20 mai 1940

Sur l'aérodrome de Berck est stationnée l'escadrille AB2 de bombardement d'assaut (flottille F1A) de l'Aéronautique Navale détachée du porte avions Béarn. Elle a pour mission la protection des convois anglais dans la Manche.
Le Capitaine de frégate Henri-Louis-Joseph-Michel Nomy (*) est le Commandant de "la base aéronavale de Berck".

(*) Pionnier de l’aéronautique navale, Nomy s’illustre en traversant en 1934 l’Atlantique sud à bord de l’hydravion Santos-Dumont. Nomy défend héroïquement la base de Berck avant d’être fait prisonnier. Il est libéré en 1941 et il entrera dans la résistance. Il sera promu VA en janvier 1950 et obtient la mise en chantier des porte-avions Foch et Clémenceau.

Forte de quatre puis de six escadrilles, cette flottille compte dans ses rangs des bombardiers en piqué Loire-Nieuport LN.40, de fabrication française, et Chance-Vought V156F, récemment acquis aux États-Unis. Contrairement à l'armée de l'air, qui a préféré porter l'accent sur les bombardiers attaquant en vol rasant (c'est à dire horizontalement, à très faible altitude), la marine s'est prononcée pour le bombardement en piqué.
Les aviateurs de l'Aéronavale s’illustrent dans des faits d’armes héroïques les 19 et 20 mai et retardent au sacrifice de leurs vies l’avance des blindés du général Guderian (un des fondateurs de la doctrine de la guerre éclair "Blitzkrieg").
C'est le 19 mai que la flottille du Béarn est appelée à intervenir à son tour dans la bataille. Certes, elle s'est déjà battue depuis le début de l'offensive allemande, mais elle n'a pas encore eu l'occasion de tâter la Flak de près.
Justement, les équipages des escadrilles AB2 et AB4, équipées de Loire-Nieuport 401 et 411, reçoivent l'ordre d'attaquer les colonnes blindées qui débouchent de la forêt de Mormal, peu avant Arras, près du carrefour de Bairlemont.
A peine arrivés au dessus de leur objectif, les appareils français se heurtent à une épouvantable concentration de feux antiaériens.
Courageusement, les pilotes foncent sur leurs cibles, à près de 350 km/h. Dès lors, c'est le massacre. Touchés par une Flak d'une densité effroyable ou par les éclats de leur propre bombe de 150 kg, les avions français s'abattent un par un.
Quand les AB2 et AB4 reviennent à leur terrain, le devoir accompli, dix des vingt appareils qu'elles comptaient ont été descendus et trois endommagés.
Les trois Nieuport survivants accompagnent douze Vought 156, le lendemain, pour détruire le pont d'Origny-Sainte-Benoîte, près de Saint-Quentin. Cette fois, neuf avions sont détruits.
L'avion avait deux passager : Gaston LEVEILLE qui a été blessé et soigné à Compiègne, l'autre Roger LAFON, fut enterré à Gury (près de la tombe de Gilbert MAUPIN)

EV1 LÉVEILLÉ (Gaston, Marie, Joseph, Alexis, Abel)
né le 14/03/1905 à SAINT-CHRISTOPHE-DU-LIGNERON (85)
Retraité comme CF. Décédé le 22/04/1979 à CHALLANS (85)
Breveté observateur le 16/05/1929 à Hourtin (n° 2084)
Breveté pilote le 31/08/1929 à Hourtin (n° 1540)
Abattu le 20/05/1940 à Gury (Oise), blessé.
SM Roger LAFON,

son radio,
tué par les tirs des chasseurs ennemis alors qu'il évacuait l'appareil.
La cache est au bord de la route, a l'endroit de la charrette allemande.

Copie de procès-verbal déposé dans un litre sur la tombe d’un aviateur non identifié dans le cimetière communal de la commune de Gury –Oise.
L’an mil neuf cent quarante le 23 mai à Gury (Oise), nous soussignés André Prieur, Lieutenant des Détails, officier de l’État-Civil, avons sur le Champ de bataille situé route de Plessier-de-Roye à Canny s/Matz à 1200m du croisement de la route de Lassigny à Gury, en présence du Médecin Lieutenant Marsille, Lieutenant Touchain du 355e R.A.A. avons constaté le décès d’un mitrailleur carbonisé à son poste sur un avion amphibie n° du moteur F.16748F-1394F en étoile 14 cylindres à hélice bipale à pas variable n°m.F.G-n°377996, portant un poste de T.S.F émetteur O.M.A.VZ,4M modèle n°2190 série 91 établissement Ponsot. Cet avion portait les cocardes Françaises et avait sous le fuselage un crochet frein. Sur le corps du Mitrailleur il n’a été trouvé qu’un carnet contenant une liste de quartier-maîtres et matelots ainsi que les billets de mille francs portant les n° suivants 447-563-214- un insigne d’observateur de l’aviation maritime et un bouton à ancre de marine ainsi qu’un morceau de vêtement portant la marque Guerneur-Brest.
Le corps a été inhumé au cimetière de Gury à l’extrémité de l’allée principale près de la tombe de Gilbert Maupas décédé le 27 septembre 1916, en présence de l’abbé Petry Jean Curé de Marthille (Meuse) chasseur au 40e Bon de Chasseur 3e Compagnie et d’un détachement qui a rendu les honneurs militaires. De tout ce à quoi nous avons dressé le présent procès-verbal qui a été signé par nous et les témoins après lecture faite

Signé Marsille – Touchain et Priesge
Pour copie conforme à Gury le 13 septembre 1940
Le Maire Pillot
Rapport de la Croix Rouge française du 12 juin 1941.
Date de mission: Lundi 20 mai 1940
Bombardier en piqué monomoteur/biplace
Constructeur: Vought Type 156F
Numéro de série: 12
Numéro de l'avion dans l'escadrille: 11
Escadrille AB1 de l'aéronavale.
Base terrestre d'Alprech près de Boulogne sur Mer.
Mission: Détruire un pont reliant la Sambre à l'Oise sur la RN29 à Origny-Sainte-Benoite (Aisne).
Après une première attaque les Français sont pris en chasse par des Messerschmitt 109.
A l'approche de 19H00, sévèrement touché, l'avion de l'Aéronavale est posé en catastrophe sur le ventre, en plaine à Canny vers la route de Plessis de Roye. Continuant leur attaque les Allemands tirent sur l'épave tuant R.Laffon et blessant G.Léveillé.

Dans un premier temps, Roger Laffon fut inhumé au cimetière de Gury.

Fiche technique du Vought 156F

Géocaching

L'avion n'est plus sur les lieux, pas de plaque souvenir, seule, cette photographie allemande où nous pouvons estimer le lieu où il a attérit, soit à une vingtaine de mètre de la route (visible sur la photo). Les tâches blanches correspondent aux zones humide toujours aux mêmes emplacement dans le champs.
L'avion n'est plus sur les lieux
free counters

Additional Hints (No hints available.)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.