Skip to content

<

la Chapelle Bouëxic

A cache by melhor Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/25/2011
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Petite ballade découverte du joli village de la chapelle: église, château; vous pouvez ensuite faire la cache: la vallée des planchettes et l'etang de la Gaie

Historique du château et de l’église Dans la paroisse de Guignen se trouvait, au moyen-âge, un manoir nommé la Chapelle et appartenant aux seigneurs du Tiercent. Cette famille du Tiercent était noble et ancienne ; elle tirait son nom d’une forteresse dont les ruines apparaissaient encore aux environs de Fougères et elle remplissait d’honorables fonctions à la cour des ducs de Bretagne. Lorsqu’ils n’accompagnaient pas leurs princes les sires du Tiercent habitaient un hôtel à Rennes et préféraient à la campagne le séjour du manoir de la Chapelle à celui du château dont il portait le même nom. En 1427, Jean du Tiercent, possédait les deux seigneuries de la Chapelle en Guignen et de la Rivière en Goven et exerçait la charge de maître d’hôtel à la cour de Bretagne. Les sires du Tiercent étaient encore seigneurs de la Chapelle au XVIème siècle mais une lettre qui nous a été conservée par Dom Morice, nous représente en 1562, Gilles du Tiercent comme « un povregentilhomme affligé » dont la plupart des terres étaient aliénées. Ce fut le dernier seigneur de ce nom mentionné dans l’histoire. Au moment où disparaissaient en Guignen les seigneurs du Tiercent, s’élevait rapidement une nouvelle famille destinée à jouer un rôle considérable dans notre contrée. « Gilles du Bouëxic, sieur du Barron dit M.de Courey, vivant en 1560, fut père de Louis du Bouëxic, sieur de la Chapelle, juge criminel de Rennes, anobli en 1595 en considération des services rendus au roi dans la reddition de la ville de Rennes ». Autre Louis du Bouëxic épousa en 1560 Marie Cybouault, riche héritière et dame de Pinieuc, en Limerzel – Leur fils Louis du Bouëxic, seigneur de la Chapelle et de Pinieuc épousa Suzanne Grout. Ce dernier seigneur rendit aveu au roi, le 22 février 1680, pour sa seigneurie de La Chapelle. On lit ce qui suit dans cette déclaration « La maison seigneuriale de la Chapelle du Bouëxic située en la paroisse de Guignen, diocèse de Saint-Malo, consistant en un grand corps-de-logis au bout duquel sont orangeries et galeries avec cour dans laquelle sont les écuries, remises de carosses et mésnageries, jardin au derrière de la maison, bois de haute futaye, promenoir, étang, canaux et fontaine au milieu du jardin, le tout en un tenant cerné de murailles. Remarquons aussi dans ce titre « un journal en vigne… un bois de haute futaye nommé le Bois aux Sanglers… plusieurs autre bois… les étangs de la Pillouse et des Landes de la Chapelle… plusieurs moulins à vent et à eau… et enfin le fief et le baillage de la Chapelle s’étendant dans la paroisse de Guignen, » toutes choses dépendant du manoir. Notons encore que les maisons nobles de la Hautière et de la Mouraudaye relevaient féodalement de la seigneurie de la Chapelle qui avait « droit de haute basse et moyenne justice, avec fourches patibulaires ». Les seigneurs de la Chapelle de la maison du Bouëxic de Pinieuc, furent presque tous conseillers au parlement de Bretagne ; l’un d’entre eux , Bernard du Bouëxic, seigneur de la Chapelle et de Pinieuc, habitait son château de La Chapelle en 1754. Ce château – l’un des plus importants de l’arrondissement – a passé de nos jours entre les mains des familles Quesnel et de Menou : cette dernière l’habite encore. Le territoire actuel de la Chapelle-Bouëxic renfermait autrefois quelques autres terres nobles devenues présentement des villages ou des fermes, c’étaient : La Mouraudaye, en 1427 à Pierre Le Long ; en 1513 et 1540 à Jean Le Long, seigneur de la Mouraudaye, en 1680 à Marin Collobel, seigneur du Bot, en Langon, et en 1667 à Louis du Bouëxic, seigneur de la Chapelle. – La Haultière, en 1513 à Rolland de la Bouère, seigneur de la Haultière et en 1680 à Louis du Bouëxic, seigneur de la Chapelle. – Trébeheuc en 1427 à Raoul Bihoalier en 1513 à François de la Fouchaye, « fils de Pierre Moraust et de sa feue femme, fille de messire Jean de la Fonchaye ; en 1697 à Louis du Bouëxic, seigneur de la Chapelle . – Le Peilladou, qu’on appelle maintenant le Plat Dorou, en 1427 à Hervé Prodaust ; en 1543 à autre Hervé Prodaust, seigneur de Peilladou, en 1695 à Louis du Bouëxic, seigneur de la Chapelle, qui tenait cette terre féodalement de la baronnie de Lohéac – La Richardière, en 1427 à Guillaume Graffart ; en 1513 à Jean Graffart, sieur de la richardière, en 1695 à Louis du Bouëxic, seigneur de la chapelle, qui la tenait également de la seigneurie de Lohéac – Enfin la Jouennaye, en 1513 « aux héritiers de feu André de Saint-Malo. L’abbé Guillotin de Corson.

Additional Hints (No hints available.)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.