Skip to Content

<

Château Gaillard # 4 - La poterne

A cache by Papou27 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 06/29/2011
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Cette cache est la quatrième sur le site du Château Gaillard. Groupez vos recherches et venez visiter les trois autres : "Château Gaillard (bilingual Français/English)" GC1B8XQ Traditionnelle, "Balade au Château Gaillard/Ride at Gaillard Castle" GC2NAVB Multicache et "Carte Postale à Richard Coeur de Lion (bilingual)" GC2NATV letter-box hybride, première de Normandie. La traduction en anglais est disponible en cliquant sur le lien indiqué en-tête du descriptif. Bonne chasse et prenez garde à ne pas vous faire repérer par les touristes curieux très nombreux sur le site. La cache est à l'extérieur du château sur le chemin de ronde en contre-bas au niveau de la poterne qui était une issue de secours dissimulée à la vue d'un éventuel assaillant. Elle est si facile que je ne donne aucune indication sur sa taille ou son emplacement. Il y a quand même un hint !....

 

Château-Gaillard

Le château-fort de Richard Coeur-de-Lion

Les Andelys - France

Ouvert du 15 mars au 15 novembre
tous les jours sauf les mardi et le 1er mai,
 de 10h à 13h et de 14h à 18h.

3 euros, gratuit pour les enfants de moins de 10 ans.
Visite extérieure libre toute l'année.

In English : http://lesandelys.com/chateau-gaillard/

chateau gaillard les andelys france
Chateau Gaillard , une position exceptionnelle au-dessus de la Seine et des Andelys

 

 

chateau gaillard les andelys france
Chateau Gaillard  dans la brume
Photo Peter Geyer - Mokena IL USA

Le château de Richard Coeur-de-Lion

Vous rappelez-vous la vie extraordinaire de Richard Coeur de Lion, l'ami de Robin des Bois, telle que Walter Scott la raconte dans Ivanhoé ? Château-Gaillard est le lieu où ces récits romanesques rejoignent l'Histoire. Car cette forteresse a été désirée, conçue et bâtie par le bouillant Richard, duc de Normandie et Roi d'Angleterre, plus connu sous le surnom de "Richard Coeur-de-Lion". Un surnom qu'il a gagné à la croisade grâce à sa bravoure.

Château-Gaillard est le témoin, 800 ans plus tard, de l'existence réelle de ce personnage de légende. Dans ses pierres, on peut encore lire certains traits de caractère de Richard. Comme son créateur, le château-fort des Andelys donne une image de force et de puissance, d'invincibilité. La forteresse réputée imprenable n'a pourtant connu qu'une vie très brève, tout comme Richard, trop confiant dans ses talents de guerrier.  

 

 

Construit en un an

 

Il est difficile de croire, quand on contemple l'imposante forteresse, que sa construction n'a duré qu'un an. C'est pourtant un fait historique. On imagine le site grouillant de milliers d'ouvriers, plus de 6000 ! obligés de travailler d'arrache-pied pour parvenir à un tel exploit. Les travaux débutés en 1197 sont achevés en 1198. Richard, qui y a consacré une somme colossale, peut alors s'exclamer : "Qu'elle est belle, ma fille d'un an ! Que voilà un château gaillard !"(bien fortifié). chateau gaillard les andelys france

                                                                            Il n'a fallu qu'un an pour bâtir Château-Gaillard

En effet, la bastille a de quoi impressionner celui a qui elle doit faire obstacle, le roi Philippe-Auguste, dont les terres s'étendent jusqu'à Gaillon, à une dizaine de kilomètres seulement. Château-Gaillard est le verrou qui doit l'empêcher de prendre la Normandie...

chateau gaillard les andelys france
Monument historique, Château-Gaillard est classé Grand Site National

L'emplacement

Richard a soigneusement choisi le site où  bâtir sa place-forte. Aux Andelys, la Seine décrit un méandre assez serré. Dans la courbe, face à la presqu'île, une falaise d'une centaine de mètres de haut s'avance comme la proue d'un navire au-dessus du fleuve. Une langue de terre rattache cet éperon au plateau qui s'étend par derrière.

Richard va tirer le meilleur parti de cette position stratégique. Le seul côté par lequel on peut attaquer le château, c'est le côté du plateau. Tout un système de défenses successives qui s'emboîtent à la manière des poupées russes est donc mis en place de ce côté. Le donjon, l'ultime retraite, est retranché au-dessus de l'à-pic qui domine le fleuve.

Les fortifications

Face au plateau, un ouvrage avancé de forme triangulaire, hérissé de cinq tours, constitue la première défense de la forteresse. Un large fossé de 12 mètres de profondeur l'entoure.

Si l'ennemi parvient à se rendre maître de cette bastille, il se heurtera à de hautes murailles d'enceinte. Il lui faudra franchir ce rempart crénelé pour arriver dans la basse-cour, puis devant le château proprement dit, protégé par une seconde enceinte entourée d'un second fossé.

chateau gaillard les andelys france
Les meurtrières de chateau Gaillard se découpent dans d'épaisses murailles

chateau gaillard andelys
L'enceinte bossuée, une des originalités de Chateau-Gaillard

Nouveauté architecturale

Cette deuxième enceinte, c'est la partie la plus originale de Château-Gaillard. Richard Coeur-de-Lion a eu l'idée de faire un mur non pas lisse, mais festonné. Le rempart est composé de 19 arcs de cercle percés de meurtrières. La forme arrondie donne une moindre prise aux projectiles qui ne trouvent pas d'angle saillant à accrocher. Elle permet aussi de tirer de biais par les meurtrières depuis n'importe quel point de l'enceinte, si bien que celle-ci ne présente pas d'angle mort. Cette disposition était tout à fait inédite en France au 12ème siècle.

 

 

Les Puits                                                                                       

Une seule porte est aménagée dans l'enceinte festonnée. Elle n'est pas dans l'axe du plateau, mais sur le côté, il faut donc que l'ennemi longe une partie de l'enceinte avant de se présenter devant la porte, à laquelle on accède par un pont protégé par une herse

chateau gaillard andelys

 

                                                                                    L'escalier qui mène au cachot de Château-Gaillard

La visite de l'intérieur du château permet de découvrir un autre tour de force de ses bâtisseurs : les deux puits. L'un est situé dans la basse-cour, l'autre s'ouvre non loin du donjon et plonge à travers la roche jusqu'à la nappe phréatique, plus de 100 mètres plus bas. Il a fallu que les puisatiers creusent la pierre à la lumière des torches consommatrices du peu d'oxygène disponible au fond du trou, pour qu'ils évacuent avec des cordes des tonnes de déblais. L'exploit force l'admiration.

chateau gaillard les andelys france
Le donjon de Chateau Gaillard

Le donjon

A l'intérieur de l'enceinte bossuée se dresse le donjon. Richard lui a donné des murs de cinq mètres d'épaisseur et des mâchicoulis redoutables, copiés sur ceux qu'il a vus en Orient. Ils n'auront pas l'occasion de servir. Tout contre le donjon s'élève le logis du Gouverneur. On peut encore y voir des fenêtres à meneaux bordées de banquettes, d'où les occupants avaient vue sur le merveilleux panorama.

La mort de Richard

Richard a vu son château fini, mais il ne l'a pas vu vaincu. En effet l'intrépide guerrier meurt un an plus tard, le 6 avril 1199, alors qu'en plein Carême, il attaque le château de Châlus, près de Limoges. La petite histoire raconte que c'est parce que son vassal ne voulait pas lui remettre un bas-relief en or trouvé sur ses terres. Richard est atteint à l'épaule par une flèche tirée par un défenseur du château de Châlus. Le duc-roi succombe à sa blessure 13 jours plus tard.

C'est Jean sans Terre, son frère, qui prend sa succession. Il signe d'abord un traité avec Philippe-Auguste, où il se reconnaît vassal du roi de France pour tous ses fiefs sauf l'Angleterre. Le rusé Philippe-Auguste voit loin : il pourra confisquer les terres si son vassal se comporte mal. Ce que Jean ne manque pas de faire dès 1202. Jugé par contumace par les nobles de France pour désobéissance au roi, il est condamné à la confiscation de tous ses biens. Il ne reste plus qu'à appliquer la sentence : Philippe-Auguste se lance à la conquête de la Normandie.

chateau gaillard les andelys france
Dans le logis du gouverneur de Chateau Gaillard, des fenêtres à banquettes

chateau gaillard les andelys france
A l'entrée des Andelys, une évocation du roi de France Philippe Auguste

Le siège de Château-Gaillard

Il ne faut pas longtemps à l'armée du roi de France pour se rendre maître des défenses avancées de Château-Gaillard, dans la boucle de la Seine, sur l'île au pied de l'éperon et à Andely. Les 1700 habitants et défenseurs du bourg courent se réfugier au château. Jugeant que la forteresse est trop difficile à prendre d'assaut, Philippe-Auguste décide d'en faire le siège. Il installe ses troupes tout autour. Jean sans Terre, qui se trouve à Rouen, ne réagit pas.

Dans la forteresse, le gouverneur Roger de Lascy fait de son mieux. Il compte ses vivres : de quoi tenir un an, à condition de ne pas garder toute la population qui s'est entassée dans le château. Les Français laissent s'enfuir mille personnes,  mais Philippe-Auguste se met en colère. Les derniers réfugiés, chassés du château, ne peuvent pas franchir les lignes des assiégeants. Ils errent pendant des jours entre les deux camps, jusqu'à y mourir de faim et de froid. C'est l'épisode tragique des "bouches inutiles".

L'attaque finale

1. La prise du bastion

Après sept mois de siège, Philippe-Auguste décide de tenter un assaut. Il fait bâtir une chaussée couverte entre le plateau et le bastion avancé du château. Abrités, ses hommes apportent des matériaux pour combler le premier fossé. Ils arrivent ainsi au pied du châtelet. Là, ils attaquent la base du mur en la minant. Quand le trou est assez grand, ils y entretiennent un feu. Les pierres surchauffées finissent par se fendre. Une partie de la tour s'effondre dans un nuage de poussière. Les défenseurs du château doivent se replier derrière la première enceinte.

2. La prise de la première enceinte

Si l'on en croit la chronique rédigée à la gloire de Philippe-Auguste, le roi de France victorieux, les assiégeants n'ont pas eu de mal à se rendre maître de la première enceinte. En en faisant le tour, l'un d'eux remarque une petite fenêtre à trois ou quatre mètres de haut. Les Normands ne songent pas à la défendre : c'est celle des latrines. Le 6 mars 1204, quelques Français se font la courte échelle et entrent dans l'édifice. Au bruit qu'ils font, les Normands les imaginent très nombreux, ils se dépêchent d'allumer un feu pour leur barrer le passage. Mais le vent rabat la fumée sur eux. Les défenseurs sont obligés de s'enfermer derrière la deuxième enceinte.

Les historiens sont sceptiques quant à la véracité de ce récit. Ils pensent plus vraisemblable que les assaillants aient pénétré dans le château par la chapelle. Cette chapelle mal protégée, c'est Jean sans Terre qui l'a fait rajouter, sans tenir compte des règles de défense que son frère appliquait si bien. Comme les Français ne pouvaient pas se vanter d'avoir profané un lieu saint, ils auraient inventé cet épisode des latrines.

3. La prise de la deuxième enceinte

Philippe-Auguste attaque le second rempart à la catapulte le jour-même. D'énormes blocs s'abattent sur les murailles et finissent par y faire une brèche. Les défenseurs n'ont pas le temps de se réfugier dans le donjon. Trop occupés à défendre la brèche, ils succombent sous le nombre des assiégeants. La cour intérieure, trop étroite, les empêche de se déployer. Roger de Lascy et ses 129 chevaliers sont faits prisonniers. Les vaillants défenseurs seront libérés contre rançon quelque temps plus tard.

chateau gaillard les andelys france
Le donjon de Chateau Gaillard :
côté falaise, des fenêtres, côté plateau, des machicoulis

chateau gaillard les andelys france
Chateau Gaillard devait faire obstacle au roi de France

La Normandie devient française

Avec la chute de Château-Gaillard, le roi de France  Philippe Auguste a le champ libre pour envahir les fiefs du Plantagenêt, qui s'étendent au sud jusqu'aux Pyrénées et à l'Auvergne. En 1204, la Normandie est rattachée au royaume de France.

Réparé, le château a continué à jouer un rôle défensif, notamment pendant la guerre de Cent Ans, où il passe d'un camp à l'autre à plusieurs reprises. C'est Henri IV qui le fait démolir à la fin du 16ème siècle, après deux ans de siège. Le roi autorise les moines du voisinage à y prélever des matériaux de construction pour réparer leurs couvents.

Aujourd'hui, les ruines du château fort le plus célèbre de France gardent un fort pouvoir évocateur. Les visiteurs botanistes remarqueront la flore particulière qui pousse sur le site. Certaines plantes rapportées de Palestine par les Croisés s'y sont acclimatées et s'y reproduisent depuis des siècles.    

compteur pour blog

Additional Hints (Decrypt)

Qr prg raqebvg, ibhf nirm har oryyr ihr fhe yn inyyér qr yn Frvar rg ibhf êgrf cebgété qr yn puhgr

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.