Skip to Content

<

VIA FERRATA NEUF # LA ROCHE A L'AGATHE #

A cache by joerpick Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 9/24/2011
Difficulty:
3.5 out of 5
Terrain:
5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


LA VIA FERRATA NEUF # LA ROCHE A L’AGATHE #
Histoire
Thônes est une commune née avec l'agriculture. Cette activité est présente dans la plupart des communes de la vallée des Aravis. Comme dans beaucoup de communes, l'agriculture a perdu de l'importance au profit du tourisme.
Depuis des temps très lointains la ville avait le droit de faire une grande foire en accompagnement de la fête du patron de la paroisse (saint Maurice). En 1312, la ville obtient du comte Guillaume III la permission de tenir un marché hebdomadaire. En 1350, la ville obtient une autre foire de deux jours.
Au XIVe siècle, une « maladière » ou léproserie, pour les malades de la lèpre puis de la peste est créée au hameau de Tronchine. L'hôpital est créé au XVe siècle. Le 5 mai 1793,3000 paysans se révoltent contre l'occupation française(voir Marguerite Frichelet). Vers 1800-1900, Thônes est une petite ville de montagne qui vit de sa production de fromage local, le reblochon.
Lors du référendum des 22 et 23 avril 1860 pour le rattachement de la Savoie à la France, les résultats montrent un véritable plébiscite. Sur 2 430 votants des 9 communes du val de Thônes, il y eut 1 862 « oui », 565 « oui et zone » (favorable à une grande zone franche) et seulement 3 « non » (2 au Grand-Bornand et 1 à la Balme de Thuy). Le 12 juin 1860, la zone franche est mis en place et des postes de douanes sont établies au Sappey (Thônes), au pont des Étroits (Saint-Jean de Sixt), au Chinaillon et au Plan (Grand-Bornand). Le 17 juin 1860, a lieu la fête de l'Annexion, et en septembre 1860, beaucoup d'habitants de la vallée se rendent à Talloires pour saluer et acclamer le couple impérial naviguant sur le Lac d'Annecy sur le bateau à vapeur « Le Savoie ».


Une rame mixte du tramway d'Annecy à Thônes, au début du XXe siècle, près des cascades de la Belle Inconnue
En 1898, création du Tramway à vapeur Annecy-Thônes, le TAT, favorisant ainsi les déplacements entre la montagne et la ville. Ce transport a permis l'exportation du reblochon vers la grande ville locale : Annecy. Parallèlement, le TAT a ouvert la vallée aux touristes urbains. Dès 1906, la ville ouvre un syndicat d'initiative. En 1912 est créée la première salle de projection de films cinématographiques, rue de la Saulne. En 1913, la commune possède sept hôtels.
Au début du XXe siècle, l'activité manufacturière se développe à Thônes. La ville compte quelques tanneries, une fabrique de chapeaux, plusieurs horlogeries et scieries qui exploitent le bois.
Lors de la Première Guerre mondiale la vallée paya un lourd tribut avec 563 soldats morts au champ d'honneur, beaucoup plus que lors de la Seconde Guerre mondiale où 15 soldats trouvèrent la mort au champ d'honneur et plus de 200 autres se retrouvèrent pour 5 ans de captivité dans les camps de concentration en Allemagne.
La vallée de Thônes est surtout connue pour la résistance opposée aux Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. La résistance s'organisa dans la vallée essentiellement après le 2 mai 1942 et l'agression subie à Annecy par François de Menthon qui révolta par sa brutalité de nombreux savoyards. En février 1943, Édouard Pochat organise les premiers maquis dans les chalets d'altitude pour recueillir les réfractaires du STO. Durant l'année 1943, les maquis se développent et s'opposent à la milice du régime de Vichy et aux forces d'occupation italiennes, en particulier le 17 juin 1943 à Lanfon et le 20 août 1943 aux Confins.


Le plateau des Glières
Le 31 janvier 1944, Tom Morel s'installe sur le plateau avec 120 maquisards. À la fin février, il a sous ses ordres environ 300 hommes qu'il a organisés en trois compagnies. De nombreux faits d'armes et accrochages se produisent avec les G.M.R. et avec la Milice du régime de Vichy qui encerclent alors le plateau.
Le 3 août 1944, la commune de Thônes est bombardée. Le 1er août, un important parachutage allié avait eu lieu sur le plateau des Glières tout proche. À 18 heures, trois avions allemands survolent la cité et une première bombe tombe sur la nef latérale de l'église. Une heure plus tard, les avions reviennent et lâchent sept autres bombes alors que la population était en train de déblayer les dégâts du premier bombardement qui avait fait un mort. Au total, on recensera 12 morts et le vieux pont sur le Nom est détruit1,2.
Le 19 août 1944, la ville est libérée par la Résistance. C'est la première commune de France à être libérée par ses propres forces, grâce au parachutage du 1er août. La ville connue 80 jours de liberté avant l'attaque de 15 000 allemands. Sur le plateau des Glières, 129 résistants furent tués sur les 400. Le 5 novembre 1944, le général De Gaulle passe par Thônes pour rendre hommage et se recueillir au cimetière militaire de Morette.
La nécropole nationale de Morette accueille 105 tombes de maquisards. Un musée retrace la résistance sur le Plateau des Glières et de son maquis.

Je vous propose un « petit » circuit inédit sur Thônes.
Dans un premier temps, garer votre véhicule sur le parking indiqué.
A proximité, vous allez trouver un chemin de croix qui arrive à une petite chapelle, malheureusement tagger par des « intelligents ». Dans ces sanctuaires, des panneaux en bois sculptés. Dans le dernier, tout au sommet, à côté de la chapelle, une sculpture, avec une signature gravée dans la plaque en bois. C’est cette signature qui nous intéresse. Attention, est t’elle complète, ou vous faut il la compléter, je ne m’en rappelle plus …. !
A partir de là, je vous donne les indications suivantes :
- en sachant que A=1, B=2, C=3, et ainsi de suite, cherchez une suite de nombres pour le prénom, et pour le nom de famille du sculpteur.
- totalisez le nombre de consonne et voyelles pour le prénom et idem pour le nom.
Pour trouver la latitude :
N45° xx.xxx : additionné les nombres trouvés dans le prénom, multiplié par le nombre de consonnes et voyelles trouvé dans le prénom, calculé la racine carré de ce nombre, et ajouté à ce nouveau nombre 24.051. Vous avez la latitude.
Pour la longitude :
E006 xx.xxx : additionné les nombres trouvés dans le nom, multiplié par le nombre de consonnes et voyelles trouvées dans le nom, calculé la racine carré de ce nombre, et soustrayez à ce nouveau nombre 2.847. Vous avez la longitude.

Vous voilà fin prêt pour affronter « la roche à l’Agathe »

ATTENTION, cette cache n’est faisable, qu’avec du matériel de via ferrata, et en aucun cas vous ne devez vous détacher pour chercher la boite. DANGER DE MORT
Pour la petite histoire (morbide), un squelette humain a été découvert au mois de juillet 2011 au pied de la via. Je suis certain que maintenant vous allez redoubler d'attention dans vos prises et dans vos gestes.
Quand vous sortez la boite de son emplacement, faites très attention de ne pas la lâcher, elle serait irrécupérable. Merci de bien tout remettre en place que cette cache puisse perdurer.

Bonne chance et bonne cache et bonne ballade.

Additional Hints (Decrypt)

Qnaf har crgvgr snvyyr, fbhf har cvreer

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

24 Logged Visits

Found it 19     Didn't find it 1     Write note 3     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 7 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.