Skip to content

<

Boulevard Beaumarchais

A cache by jeanlo655 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 02/18/2012
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   not chosen (not chosen)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Boulevard Beaumarchais

Boulevard Beaumarchais, de quoi est-il question ici ? De photo bien sûr, mais aujourd’hui j’aimerais vous parler d’une marque en particulier. La marque au liseré rouge.

Mais commençons par le commencement. C’est le 25 juillet 1917 qu’est créé à partir de trois petits ateliers d’optique la « Compagnie d’Optique Japonaise » connue sous le nom de
 « _ _ _ _ _ _   _ _ _ _ _ _   _ _ » 
(combien de lettres reviennent deux fois = A).

Mon préféré

Dans un premier temps la production se limite à des optiques industrielles et scientifiques, mais dès 1930 notre société crée ses premiers objectifs photo. Elle en fournit d’ailleurs jusqu’en 19BC à celui qui est aujourd’hui son principal concurrent.

Le Japon ne faisant pas partie des vainqueurs du second conflit mondial, notre groupe est démantelé, mais la marque survit, avec une seule usine, 1 400 employés et l’idée de fabriquer des appareils photo.

Les premiers prototypes voient le jour en 1946, c’est cette même année qu’est créé le nom actuel de la marque, deux ans plus tard elle commercialise le « MARQUE 1 », fabriqué à 400 exemplaires.

19DE, année que tout aficionado de la marque se doit de connaître. Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est l’année de création du légendaire modèle « F », premier appareil professionnel de la marque, à visée reflex et objectif interchangeable grâce à la baïonnette du même nom, on y reviendra.

Ce « F » aura des descendants « F2 » « F3 » etc. jusqu’au « F6 » l’un des derniers appareils photo argentique toujours en vente à ce jour. Argentique, souvenez-vous, autrefois ce n’est pas des CF ou des SD qu’on mettait dans nos appareils mais de la pellicule appelée 24x36, 35mm ou encore F35.

Anciens

Toute considération technique mise à part, pour moi le plus beau est incontestablement le « F4 », ce qui s’explique quand on sait que c’est
  « _ _ _ _ _ _ _ _ _   _ _ _ _ _ _ _ _ » 
qui l’a dessiné (le même qui à « créé » le fameux liseré rouge).
(combien de fois la lettre « G » revient-elle = G)

Aujourd’hui, marketing oblige, notre marque aussi renouvelle régulièrement ses gammes. Ce n’était pas toujours le cas, un modèle en particulier (toutes variantes confondues) a battu le record de longévité et est resté au catalogue pendant _ H ans.

Mon préféré

Il y aurait encore beaucoup à raconter sur son histoire, ses débuts avec les appareils télémétriques, sa participation au programme Apollo, ses modèles « collectors », l’innovation et les progrès techniques, sa gamme d’objectifs …

Permettez-moi de revenir sur la baïonnette « F », pierre angulaire du système. C’est elle qui, depuis plus d’un demi siècle, permet d’assembler, d’unir, d’accoupler, un objectif et un boitier. Et cela quelle que soit la génération du matériel.

Un objectif de la première époque peut se monter sur le dernier boitier numérique sorti et le contraire se vérifie aussi. Dans les deux cas vous pourrez faire des photos, avec des restrictions certes (pas d’autofocus …), mais quel autre fabricant peut en dire autant ?

Les coordonnées finales sont :

N 48° 5F.DAC
E 2° 2H.EBG



Mon premier

Bonne chance à tous.

free counters

Additional Hints (Decrypt)

Pregnva erafrvtarzragf crhirag inevre fryba yrf fbheprf, nybef fblrm znyvaf, vy l n cyhf q’ha jvxv qnaf yn ivr.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)