Skip to Content

This cache has been archived.

stekaje: Petit passage sur place aujourd'hui suite au log de Tokyo95, elle n'a pas disparue mais à été vandalisée....J'ai retrouvé des morceaux de logbook déchirés au sol....

More
<

A vos moulinets!!!!

A cache by stekaje Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 12/01/2012
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Attention la cache ne se situe pas aux coordonnées suivantes
N49°00.060' E02°16.700' Parking possible.....

Afin de fêter notre 150ème cache trouvée, nous avons décidé de poser notre première cache…Soyez indulgents…

Horaires d’ouverture au public :
- du 1er mai au 31 octobre : de 9h30 à 19h30.
- du 1er nov. au 30 avril : de 10h00 à 17h00.


Histoire :


Située au cœur de la Vallée de Montmorency, la commune d’Eaubonne est alimentée du Nord au Sud par un ruisseau qui prend sa source en forêt de Montmorency: le Ru de Montlignon (également appelé Ru de la Chasse ou Ru d’Enghien).
Depuis sa source à Bouffémont, ce ru reçoit comme affluent le Ru de Corbon sur la commune de Montlignon, lequel prend naissance à Taverny, près de l’étang Godard.
Tout au long de son parcours jusqu’au lac d’Enghien, le Ru de Montlignon (improprement appelé Le Corbon sur Eaubonne), d’une longueur de 7,1 km alimente nombre de pièces d’eau avant de traverser, en souterrain, les territoires d’Eaubonne et de Saint-Gratien, et d’alimenter enfin son bassin versant : le lac d’Enghien.
Ce réseau hydrographique fut jadis exploité. L’examen des archives montre que le cours d’eau est utilisé dès le Moyen-âge pour alimenter le Moulin Mestiger à Montlignon (en 1190), des fosses à poissons, mares, abreuvoirs à chevaux, lavoirs et – plus au sud - des cressonnières. À la sortie de Montlignon, le ru alimente déjà les pièces d’eau des domaines actuels de Maugarny ainsi que du collège-lycée de Bury, à l’époque du ressort de la paroisse d’Eaubonne. En 1272, est attestée la présence d’un moulin à eau “ sis entre les villages d’Eaubonne et de Montlignon ” qui appartient aux frères et sœurs de l’Hôtel-Dieu de Montmorency, qui l’afferment à des meuniers. En 1461, ce moulin est affermé à un certain Martin Pichot, ce qui lui vaudra par la suite, et jusqu’en 1755 l’appellation de Moulin-Martinot, disparu depuis de nombreuses années.
C’est probablement la présence de ces petits moulins (ou moulinets) sur ce secteur qui a donné son nom à la rue des Moulinets.
Un ouvrage utile à la prévention des inondations...Jusque dans les années 1960 le Ru de Montlignon cheminait pour l’essentiel à ciel ouvert. Or, l’urbanisation intense de la commune à partir de cette époque, associée à de forts épisodes orageux ont rapidement imposé la création d’un bassin de retenue. Le secteur des Moulinets a été choisi étant donné une forte pente amont en provenance de la forêt de Montmorency et un bassin versant de grande importance. À noter que des terrains riverains du cours aval du ru étaient régulièrement inondés, notamment sur les communes d’Eaubonne et Soisy-sous-Montmorency.
C’est donc en 1963 qu’un bassin de retenue « à sec » est creusé au bout de la rue des Moulinets. Son objectif est, en cas de fortes précipitations, de jouer un rôle tampon, en régulant le débit aval et en évitant de saturer le réseau. L’ouvrage permet ainsi de lutter contre les inondations et de maîtriser l’écoulement des eaux pluviales.
À l’époque, sa surface était réduite par rapport à celle d’aujourd’hui. Un verger de pommiers lui faisait alors face. Le bassin au sol craquelé en période sèche constituait, à la faveur d’un grillage défoncé, un terrain d’aventure idéal. Je me souviens dans les années 80 avoir tenté d’y faire naviguer un petit bateau à voile que le courant tumultueux faisait immanquablement chavirer…
À cette époque en effet, le ru était canalisé par un ouvrage surélevé en béton, situé en fond de parcelle qui accélérait sa course. Je me consolais en allant observer les centaines de tétards qui grouillaient alors en aval du bassin, dans une mare d’eau vaseuse et noirâtre, près de la vanne de sortie.… aménagé en un agréable parc paysager ouvert au public.
C’est en 1997 que le bassin de retenue a fait l’objet, non seulement d’un agrandissement, mais également d’un aménagement en parc paysager, avec plan d’eau permanent tel qu’on le connaît actuellement. D’un bassin « à sec », il a été transformé en bassin « en eau », toujours avec pour même objectif, la gestion et la maîtrise des eaux pluviales.
Cet ouvrage fait partie d’un plus vaste réseau de 22 bassins gérés par le SIARE * et répartis sur les 3 bassins hydrographiques que compte son territoire.
Avec le bassin de retenue des Huit Arpents situé à Andilly, derrière la piscine intercommunale « La Vague », le bassin des Moulinets est un des rares ouvrages aménagés en parc ouvert au public. La superficie de son plan d’eau, muni d’un ilot, est de 19 890 m2. Une promenade d’environ 750 mètres, partiellement aménagée sur deux niveaux, permet d’en faire le tour.
Agrémenté de plantations adaptées aux zones humides (aulnes glutineux, saules, osiers, cornouillers, salicaires et autres plantes de berges…), le cheminement bas peut se retrouver submergé sous 2 mètres d’eau en période de hautes eaux, lorsque le bassin est “en charge”, offrant ainsi une capacité de stockage d’eaux pluviales de 42 000 m3.
Ce plan d’eau accueille un nombre important de canards Colvert, mais aussi des poules d’eau et même des hérons cendrés qui trouvent en ce lieu paisible à la fois le gîte et le couvert. Car en effet, si le plan d’eau n’a pas fait l’objet d’un empoissonnement artificiel, des espèces sédentaires se sont installées d’elles-mêmes. Cependant, la pêche n’y est pas autorisée.
Un jet d’eau a été installé sur la partie Ouest du bassin, essentiellement pour des aspects esthétiques, même s’il permet une oxygénation limitée du plan d’eau.
Pour assurer le bon fonctionnement hydraulique du bassin, plusieurs dispositifs techniques équipent le site, comme deux dégrilleurs automatiques et deux dessableurs/déshuileurs qui permettent d’éviter l’obstruction ou la détérioration prématurée des ouvrages aval par des objets flottants ou des sédiments, ainsi que les pollutions par les hydrocarbures (suite au ressuyage des chaussées notamment).
Malgré ces équipements automatisés, le bassin des Moulinets a dû faire l’objet d’un curage en 2009. Cette opération, effectuée pendant 3 mois au moyen d’une barge flottante munie d’une fraise aspiratrice, a consisté à débarrasser le fond du bassin, sur une épaisseur de 50 cm environ, des sédiments et vases qui s’étaient accumulés au fil des ans et qui diminuaient progressivement la capacité de stockage du bassin.
C’est le SIARE qui assure la gestion hydraulique du bassin par l’entretien régulier, la maintenance et la réparation des ouvrages et des équipements liés au fonctionnement hydraulique du bassin, ainsi que le curage périodique de l’ouvrage.
En revanche, la gestion paysagère du bassin est assurée par la Communauté d’Agglomération Val et Forêt, qui comprend : l’enlèvement et l’évacuation des détritus aux abords du bassin ainsi que ceux flottants sur l’eau, l’entretien régulier des espaces verts et leur aménagement, le nettoyage du cheminement piéton (notamment après chaque pluie importante), ainsi que la
Surveillance et le gardiennage du plan d’eau.
En cette période automnale où la nature commence à se parer de mille feux, profitez d’une belle journée ensoleillée pour vous promener dans ce lieu aménagé où l’objectif d’une continuité visuelle avec le vaste parc privé de Bury a été préservé. Assurément, vous y reviendrez !
Vous pouvez vous y rendre à pied ou garer votre voiture dans la rue des Moulinets et terminer à pied, le bassin est au bout de la rue.
 
Sources documentaires :
Gérard Ducoeur, site Valmorency, janv. 2011;
Contact et site internet du SIARE.

Afin de trouver la cache, vous devez résoudre le problème suivant :
 
Complétez la légende comme suit :

Voir photo jointe afin de résoudre l'énigme

1. le total des lettres du mot donne = A

2. le total des lettres du mot donne = B

3. le total des lettres du mot donne = C

4. le total des lettres du mot donne =  D

5. le total des lettres du mot donne = E

6. le total des lettres du mot donne = F

7. le total des lettres du mot donne = G

 

N  A° ( B – 37 ) . ( C * 2 ) – 77 ‘
E  (D – 91)° ( E / 2 ) . ((F + G ) * 10) + 45 ‘

 
Bonne recherche……..

Additional Hints (Decrypt)

Anab zntaégvdhr..

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

63 Logged Visits

Found it 43     Didn't find it 4     Write note 12     Archive 1     Publish Listing 1     Needs Maintenance 1     Owner Maintenance 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 10 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.