Skip to Content

<

Georges Lasseron,

A cache by djera Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 02/22/2013
Difficulty:
3 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Georges Lasseron (1844-1932)

"Un architecte au service de sa ville"


Né à Niort en 1844,Georges Lasseron est le fils d'un industriel qui fait partie des fondateurs de la société de Statistique. Licencié en droit, il suit son père à Paris et à l'étranger.

Revenu dans la capitale, il est diplômé de l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts, section architecture. Durant ces études, il est influencé par les réalisations d’Haussman et, en 1871, il est le témoin de la reconstruction de l’Hôtel de Ville de Paris dont il s'inspirera pour la réalisation de celui de Niort.

A une époque où les gouvernements de la Troisième République passent de nombreuses commandes, il rentre à Niort en 1879-1880, où il succède à Durand (architecte des halles), comme architecte municipal.

Sa carrière est alors étroitement liée à celle du maire Martin Bastard qui administre la ville de 1884 à 1904 et, avec la construction de monuments publics et privés, il participe à la transformation du paysage architectural de la cité, de la fin du XIXème siècle au début du XXème siècle (Ecoles publiques, lycée de jeunes filles, bains-douches, grand magasin, Caisse d’Epargne, chapelles funéraires…).
Au travers de ses réalisations, l'architecte se sera essayé à tous les styles de l'époque en allant du classique et néo-renaissance de la fin XIXème jusqu'à l'art nouveau et l'art déco du début du XXème.

Son nom et la date de construction sont gravés sur les façades de la plupart de ses réalisations.


Cette multi sera pour vous l’occasion d’une petite balade dans le centre ville à la découverte de quelques réalisations d’un des architectes majeur du renouveau niortais au début du XX sciècle.


WP1 : Le grand café (1908)

Après avoir connu de multiples changements, le rez de chaussée est aujourd'hui occupé par une banque alors que les étages ont été transformées en bureaux.

A : Nombre de

WP2 : A la ménagère (1906)

Dessiné dans la lignée des grands magasins parisien de l'époque, la quincallerie tenue par la famille Veillon était l'un des fleuron du commerce niortais.

En plus de la composition de la façade avec ses motifs de faïence vernissée, sa marquise et couverture, on peut aussi admirer, à l'intérieur, un bel escalier central.

Après avoir connu de multiples changements, bâtiment est aujourd'hui un commerce de proximité d'une enseigne de la grande distribution.

B: ouverture

WP3 : Les bains douches municipaux (1913)

Les bains douches rue basse ont été utilisés jusqu'à la fin des années 1980.
L'établissement était scindé en 2 parties (hommes d'un côté et femmes de l'autre) de chaque côté du couloir central.
4 jours par semaine et contre un prix raisonnable, on avait accès à douche dans une cabine individuelle avec caillebotis et en prime une giclée d'eau de cologne à la sortie.
L'étage était occupé par le logement de fonction de l'agent municipal en charge du site.

Ils ont été transformées en logements au début des années 2000.

C : Nombres d' sur la façade

 

WP4 : L’Hôtel de ville (1901)

Les informations sont disponible sur GC34XE8 que vous n'hésiterez pas dévouvrir en passant.

Pour la petite histoire, on raconte aussi que, afin de marquer la suprématie de la laïcité sur la religion, la municipalité de l’époque aurait demandé la construction d’un beffroi pour qu'il cache la vu sur le clocher de Notre-Dame depuis la rue Thiers

DE : nombre d' (4 sur l'exemple)

Final : L’école de dessin (1891)

Sur le fronton on peut notamment distiguer une tête d’Apollon, dieu de la beauté ainsi que différents outils nécessaires à la sculpture, l’architecture et à la peinture.
Georges Lasseron en a dessiné le décor, mais celui-ci a été exécuté par deux sculpteurs locaux qui ont signé : « Trinité et Maché / sculpteurs / Niort »

Après avoir été utilisé comme école de dessin, musée d’histoire naturelle (aujourd’hui regroupé avec le musée d’Agesci), école de musique ou encore boutique du centre régional des métiers d’art, le bâtiment est aujourd'hui en attente d'une nouvelle affectation.


On doit aussi à Georges Lasseron la réalisation :
- des escaliers monumentaux de la place de la Brèche en 1891 (aujourd'hui disparus)
- d'un immeuble de banque rue du 24 Février en 1892
- d'un hôtel particulier en 1895 rue de l'Yser
- du lycée de jeunes filles "Jean Macé" en 1897, aujourd'hui Musée d’Agesci
- des bâtiments de l'octroi entre 1884 et 1905 (un est encore visible rue de la Chamoisserie en face de GC41J6A)
- de plusieurs écoles primaires et maternelles entre 1882 et 1910
- de la maison des Rosières à la Mothe St Heray en 1889, non loin de GC3GRR9


Le final se trouve en N46°19. AB(C+D) W00°27.(B-D)CE.
Une fois sur place et à cause de la rue assez encaissée, votre GPS risque de ne pas être très utile... ouvrez plutôt les yeux !


Dans l'intérêt de la cache, soyez discret et veillez à bien la remettre en place... Merci aussi de ne pas trop en dévoiler pour les suivants.


 

Additional Hints (Decrypt)

Yn pnpur ar znadhr cnf q'nve znvf fv p'rfg ibger pnf, qrznaqrm qbap qr y'nffvfgnapr à Avpbyr

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.