Skip to content

<

[Boît'à Sel] - Le TP Max au Panama ?

A cache by Isa & Den Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 06/15/2014
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


 

Transports d'Autrefois pour la Chimie du Sel

A partir de 1925, Solvay exploite les carrières de Maxéville. Pour transporter le calcaire, une flotte de 18 bateaux en fer, puis en bois, faisait la navette quotidiennement. Cela nécessitait beaucoup de personnel spécialisé et de chevaux.

Mais avec l'accroissement de la production en soudière, le trafic augmente. Il faut même haler les bateaux de nuit. Les premiers moteurs à essence vont équiper les péniches en bois vers 1922. 

Parallèlement, l'activité de la "Flotte Calcaire" va diminuer après la construction du TP Max en 1925, mais elle deviendra commerciale avec la motorisation de sa nouvelle "Flotte Fluviale" qui comptera plus de 130 bateaux. Cet essor durera jusqu'en septembre 1987 lorsque la "Solvay 107" effectuera son dernier voyage de coke.

Devant l'essor de cette flotte, la capacité du port de Dombasle construit en 1850, ne pouvant garer qu'une dizaine de bateaux va être augmentée. En 1926, un nouveau port à l'emplacement de l'ile du Sânon va être creusé. Avec ses 280 m de long et 90 m de large, il deviendra un des plus importants port fluvial de France.

 
     
 
Le TP-Max
 
     
 

Le transport aérien

La mise en service du TP Max au départ de la carrière de Maxéville commence en 1927. Il est équipé de 800 bennes de 900 kilos espacées de 45 mètres chacune. Il va transporter 4500 tonnes de calcaire par jour à la vitesse de 9 km/h.

Les pylônes d'une hauteur de 20 mètres sont espacés tous les 100 mètres. Ils comportent 4 poulies côté bennes chargées et 2 poulies côté bennes vides. Certains sont renforcés et les poulies sont jumelées, on appelle ces pylônes des "Octo".


L'installation, longue de 18 km, véritable prouesse technique pour l'époque est la plus longue d'Europe. Traversant 8 territoires communaux, elle va transporter environ 55 millions de tonnes de pierre à chaux pendant 60 ans.

Extrêmement fiable et rentable, le TP Max ne connaîtra que deux ruptures de câbles durant sa longue existence et sa conception initiale sans aucune modification majeure sera un succès. 

En 1983, un défaut de câbles, sur la section bennes vides de la côte d'Essey-les-Nancy, va entraîner la chute de 200 bennes, occasionnant d'importants dégâts matériels uniquement.

L'encerclement urbain du TP Max ainsi que d'importants investissements pour la carrière vont décider Solvay à quitter le site maxévillois au profit de l'exploitation d'une carrière à Saint Germain-sur-Meuse.

La Carrière de Maxéville et le TP Max cesseront leurs activités en juin 1984.


Depuis 1984, le rail prend le relais pour assurer le transport du calcaire depuis St Germain-sur-Meuse, distant de 60 km de Dombasle.

[source documentaire : le coin des Becs Salés]

 
     
 
Square Panama
 
     
 

Cette petite multi vous permettra d'en apprendre plus sur les transports fluviaux de l'époque, mais également de voir un des wagonnets du TP Max.

Tous les renseignements se trouvent aux abords du parking. La cache est à moins de 300 m.

Pas de crayon dans la boîte.

A : A cet endroit se situait un relais de halage. Quelle était en km la distance maximum entre deux relais ?
B : Et quelle était la distance minimum entre deux relais ?
C : A quel numéro de la rue était situé le siège de la compagnie de halage du Nord Est ?
D : Qui a été la dernière personne à avoir assuré la fonction de responsable du halage, M. Parent ou M. Prouvay ? Comptez le nombre de lettres de son nom.
E : Qu’appelait-on Panama : un chapeau, un charretier ou un garage ? Comptez le nombre de lettres du mot.
F : Comment les mariniers nommaient-ils le système aérien qui permettait de tracter les péniches ? Comptez le nombre de lettres du nom.

Les coordonnées de la cache sont :

N 48°37.(A x C) - (B + D)

E 006°19.(B -F) x (C + E)

 
 
 
Les Géocacheurs Lorrains

Rencontres autour du
Patrimoine Salin


la Maison du Sel

Patrimoine Environnement

Association Tous en Sel

 
 

 

Additional Hints (Decrypt)

zntaégvdhr

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.