Skip to Content

<

Tunnel - Ligne de Falaise à Berjou - T5

A cache by Yannick-p14-61 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 06/09/2013
Difficulty:
3 out of 5
Terrain:
5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Passion T5 - www.warcat.fr

 

5 etoiles

ATTENTION !!

 

Ces caches sont réservées à un public averti, et nécessitent un minimun de précautions, une tenue adaptée, de bonnes chaussures, des vêtements longs, etc... mais pas besoin de corde ou de baudrier. Une bonne étude du terrain en version Warrior et puis c'est bon.Alors pas de stress !!!

chacun est maître de son destin et est censé connaître ses limites, il est donc inutile de risquer sa vie pour un vulgaire tupperware..


Genèse du projet 

Le conseil général du Calvados, dans sa séance du 28 août 1852, reconnait la nécessité de construire une ligne de chemin de fer entre Mézidon et Granville en passant par Falaise et Condé-sur-Noireau. Le projet n'est pas réalisé en tant que tel, mais l'ouverture successive de plusieurs lignes reprend cet itinéraire. En février 1859, la ligne Le Mans - Argentan est prolongée jusqu'à Mézidon et, en décembre de la même année, un embranchement est ouvert entre la gare de Coulibœuf et Falaise. En 1868, une courte ligne est ouverte entre Flers et Berjou via Condé-sur-Noireau. En 18671870, la ligne Paris - Flers est prolongée jusqu'à Granville par Vire. Seule la liaison directe Falaise - Condé-sur-Noireau n'est donc pas réalisée à la fin des années 1860.

Le 30 août 1869, le conseil général décide d'étoffer le réseau ferré national en établissant cinq lignes de chemin de fer d'intérêt local. L'un de ces projets vise à raccorder par une nouvelle ligne la gare de Berjou à celle de Falaise afin de relier directement cette ville à Condé-sur-Noireau. M. Amand-Guilet reçoit le 10 juin 1869 la concession de la ligne assortie d'une subvention de 1 620 000 francs. Le 11 mai 1870, le décret de déclaration d'utilité publique de la ligne est signé. L'entrepreneur avance les fonds, mais le projet est ajournée du fait de la guerre franco-prussienne de 1870. Après la défaite, les circonstances sont peu propices au projet ; le conseil général, sur recommandation du préfet, décide le 3 novembre 1871 de temporiser le projet. Le 28 septembre 1872, la concession est reprise par la Compagnie des chemins de fer normands et la ligne est finalement ouverte le 15 avril 1874.

Une exploitation difficile 
Trois ans après l'ouverture de la ligne, la Compagnie des chemins de fer normands est placée en liquidation. Le Préfet doit assurer provisoirement l'exploitation de la ligne de Falaise à Berjou à partir du 1er mai 1877. La compagnie concessionnaire étant incapable de reprendre l'exploitation, le conseil général déclare le 1er août 1877 sa déchéance. Le Conseil général essaie par deux fois de faire adjuger la concession par folle enchère, mais personne ne manifeste l'intention de concourir à l'adjudication. L'ancien concessionnaire est donc déchu de tous ses droits. La propriété des ouvrages exécutés, des matériaux approvisionnés, ainsi que des parties de chemin de fer livrées et déjà en exploitation est transférée au département. L'État par contre assure à titre définitif l'exploitation de la ligne. Le 24 décembre 1877, le conseil général invite la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest à reprendre l'exploitation de la ligne Falaise-Berjou à partir du 1er janvier 1878. La ligne est définitivement incorporée au réseau de l'Ouest par la loi du 15 mars 1885.

Le 18 novembre 1908, l'État rachète la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest. La ligne est dès lors gérée par l'Administration des chemins de fer de l'État. Comme sur beaucoup d'autres lignes en France, le service voyageur cesse sur la ligne le 1er mars 1938, quand la SNCF reprend l'exploitation du réseau de l'État. Dans les années 1950, le trafic fret est limité à la section Berjou - Mesnil-Hubert. Le 3 novembre 1969, le trafic cesse sur l'ensemble de la ligne. Toutefois la ligne n'a été officiellement fermée entre Berjou et Cahan (pk 27,182 à 29,317) que le 21 mars 2003. La ligne a été déclassée en plusieurs étapes :

  • en 1954, pour la section comprise entre Falaise et Mesnil-Hubert (pk 3,727 à 23,557) ;
  • en 1976, à Falaise (pk 2,630 à 3,727);
  • le 25 février 1993, pour la dernière section de la gare de Falaise (pk 0,000 à 2,630) ;
  • le 12 juin 2003, de Cahan à Berjou (PK 27,182 à 29,317).

Chronologie 
Ouverture :

    • 15 avril 1874
  • Fermeture au trafic voyageurs :
    • 1er mars 1938 (rouverte durant la guerre du 6 octobre 1940 à 1942)
  • Fermeture au trafic marchandises :
    • 1942 : Fermeture de la section de Falaise à Mesnil-Hubert-Pont-d'Ouilly
    • 3 novembre 1961 : Fermeture de la section de Berjou à Mesnil-Hubert-Pont-d'Ouilly
Passion T5 - www.warcat.fr

Additional Hints (Decrypt)

Nh cvrq qh puêar,

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

55 Logged Visits

Found it 52     Write note 2     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 53 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.