Skip to Content

<

La sardinerie de Pornic

A cache by KST44 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 10/14/2013
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

La sardinerie de Pornic


C’est en 1949 que l’usine ouvre ses portes à Pornic, parfaitement placée pour recevoir à la fois « la fraîche » venant de Vendée et de Bretagne Sud.

Lieu de travail et de vie

Le travail était dur dans ces grands bâtiments et on avait souvent trop chaud ou trop froid. Il y avait aussi l’humidité et l’odeur permanente du poisson. Certaines tâches étaient plus difficiles que d’autres, d’autant qu’au début, beaucoup de manipulations étaient manuelles. Le dos des ouvrières a bien souffert! La sardinerie, lieu de travail, était aussi un lieu de vie ou les conversations allaient bon train. On se transmettait nouvelles et potins, on partageait les joies et les peines de chacun et souvent, on rigolait et chantait en chœur.

Les femmes composaient environ 90% du personnel de l’usine. Les hommes se consacraient aux tâches de manutention, aux réglages et à l’entretien des machines.

Du frais au congelé

La spécialité de l’usine a longtemps été le travail de la sardine fraîche. Celle-ci a peu à peu  déserté les côtes bretonnes et afin de conserver l’activité de l’usine, les ouvrières ont travaillé de plus en plus du poisson congelé : sardine, thon, maquereau et, parfois, anchois. L’arrivée du poisson congelé a eu des conséquences très importantes. Alors que le travail du poisson frais est un travail saisonnier avec la crainte du chômage, le travail du poisson congelé a permis de passer à un travail à temps complet et à horaires fixes. Finis les appels de la sirène lorsque les bateaux arrivaient au port.

Les temps changent

Dans les années 1980, une filiale de la société américaine Heinz s’intéresse à l’entreprise. On ne parle plus que de rendement et de productivité. Alors que l’usine de Pornic était loin d’être déficitaire (8 à 10 tonnes de poissons étaient conditionnées par jour), Heinz ferme l’usine de Pornic le 8 décembre 1989 pour un transfert au Portugal. Un véritable choc ! Il restait encore 99 salariés. Ce jour-là, les ouvrières ont appris vers 10h00 la fermeture de l’usine pour le soir-même ! Une page de l’histoire économique et sociale de Pornic venait brutalement de se tourner.

Le souvenir de cette période heureuse et favorable pour de nombreuses familles pornicaises reste profondément gravé dans les cœurs et dans les corps. Quant aux petites boîtes bleues, elles portent toujours le dessin de Marguerite Paulet, épouse de l’homme d’affaire à l’origine de cette histoire.

Source : Pornic Magazine - octobre 2012 - n° 102


AVANT DE VOUS RENDRE A LA SARDINERIE, IL VOUS FAUT D'ABORD DE REPONDRE A L'APPEL DE LA SIRENE. RENDEZ-VOUS A LA CACHE GC4Q4VH POUR Y TROUVER LA VALEUR "A".


Les coordonnées de la cache sont: N47°06.P+C W002°05.N-C

P = 2xAxB et N = P/2 - (A+B)


Additional Hints (Decrypt)

Nh cvrq qh cbgrnh ra oégba

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.