Skip to content

<

Promenade à La Bazoge #1 - La prison

A cache by Elmie72 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 11/08/2013
Difficulty:
1 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Cette série de 5 caches (dont une bonus) va vous emmener faire le tour du village pour le découvrir un peu plus. Vous pouvez facilement effectuer la boucle en vélo ou à pied. La voiture ne pourra pas vous emmener au pied de chaque cache. Pensez à emmener un crayon.
Pensez aussi à bien récupérer les indices dans chaque boîte pour la bonus !


Promenade à La Bazoge #1 - La prison

A côté de la mairie, un peu en retrait, vous apercevrez la prison de La Bazoge qui a certainement servi à l'époque.
Vous trouverez également derrière le nouveau jardin de la mairie ainsi que les nouveaux locaux de l'école de musique.
 


Cette prison, quand elle servait encore, était gardée par le garde-champêtre. Mais qui était ce personnage central dans la commune ?

Le garde-champêtre était un personnage respectable et respecté, rémunéré par la commune. Au fil des temps, ses fonctions se sont modifiées. Disons même qu'aujourd'hui, il est en voie de disparition et fait même partie du passé pour la commune de La Bazoge. Pour mieux le connaître, reportons-nous au début du XIXème siècle, sous Napoléon Ier et Louis XVIII. Lors de son installation, le garde champêtre prenait l'engagement de respecter les statuts de sa profession et prêtait serment.

Voici par exemple les articles qui étaient portés à la connaissance du sieur Cherrouvrier lors de son installation en tant que garde-champêtre de La Bazoge le 4 octobre 1815 :

Article 1 :
Il est accordé mission de Garde-Champêtre de la commune de La Bazoge au sieur Cherrouvrier Michel.
Il jouira d'un traitement de 200 francs qui seront pris sur les centimes communaux de ladite commune.
Il ne pourra au moyen du salaire, exiger aucune espèce de contribution sous le nom de "glane" ou autrement, sous peine de révocation, indépendamment des peines judiciaires.

Article 2 :
Avant d'entrer en fonction, il prêtera entre les mains du Juge de Paix du Canton le serment prescrit par la loi.
Il se fera délivrer une expédition du procès-verbal qui sera donné par le magistrat et la présentera, ainsi que sa commission, à Monsieur le Maire de sa résidence, qui procèdera ensuite à son installation.
La commission sera visée par Monsieur le Maire et transcrite sur le registre de la Mairie.

Article 3 :
Dans les huits jours de son installation, il se présentera devant l'Officier ou le Sous-Officier de gendarmerie du Canton de sa résidence pour faire inscrire ses Nom, Prénoms, Age et domicile.

Article 4 :
Il portera une bandoulière de drap bleu-nuit bordée de drap vert, sur laquelle sera appliquée une plaque en losange portant les armes de France et, en légende, la nom de la commune confiée à sa garde.
Il sera armé d'un sabre sans jamais pouvoir porter le fusil.

Article 5 :
Il aura soin d'informer Monsieur le Maire de la commune confiée à sa garde de tout ce qu'il pourra découvrir de contraire au maintien du bon ordre et de la tranquilité publique, de tous les délits qui parviendront à sa connaissance, dans toute l'étendue de ladite commune et des étrangers qui viendront s'y établir.

Article 6 :
Il lui est ordonné de dresser procès verbal de tous les délits portant atteinte aux propriétés rurales, commis sur l'étendue du territoire pour lequel il est assermenté.

[...]

Article 9 : Toutes les fois que le garde-champêtre arrêtra un forçat évadé des bagnes, un déserteur ou autre individu, toutes les fois qu'il constatera des délits de port d'armes ou de chasse, il recevra la gratification accordée en pareil cas à la gendarmerie.

Bisé à la Mairie le 14 Août 1815.
Bisé à la préfecture du Mans le 11 Octobre 1815.


Le banc du garde champêtre

A l’extérieur de l'église de La Bazoge, côté sud, une dalle rectangulaire en roussard, posée sur 5 balustres servait de «table du garde-champêtre» sur laquelle, après un roulement de tambour, le garde-champêtre criait les informations communales. Il s’agit vraisemblablement d’une ancienne pierre tombale du cimetière qui entourait l’église avant 1832.

Sources : La Bazoge à la recherche de son passé (par le club des retraités)

Additional Hints (Decrypt)

Rager obvf rg ebhffneq, ertneqrm yr fcbvyre cbhe rayrire yn obaar cvreer

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.