Skip to Content

<

LA CIMENTERIE

A cache by CRISFIL17 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 05/07/2014
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
2.5 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

La cimenterie de la Gravelle




L’histoire

L´'ancienne cimenterie de la Gravelle a été créée en 1904 par la société Lavocat et Compagnie. Cet établissement a été fondé dès 1862 à Neufchâtel (Pas-de-Calais) par MM. Darsy et Lefebvre, qui se sont associés en 1883 à M. Lavocat, ancien élève de l´Ecole polytechnique, et en 1895 à M. Stenne. La mort de ses trois associés a laissé M. Lavocat seul gérant de la société à partir de l'année 1900.
Le port est en voie d´agrandissement, la voie de chemin de fer relie le port de Mortagne-sur-Gironde à Saintes, via la Gravelle et la gare de Mortagne-Ville et le site possède par ailleurs une carrière propre à la fabrication de ciment. Tous ces éléments permettaient d’envisager sereinement l'intérêt du site.
La société Lavocat achète d'abord l'ancienne ferme de la Gravelle, plus tard transformée en petite cité ouvrière, et implante l'usine sur la carrière à exploiter, le long de la voie de chemin de fer. L'autorisation préfectorale de l'installation de cette usine est datée du 5 août 1903. Selon le cadastre, tous les bâtiments et éléments de l’usine seront construits en 1904 et durant les années suivantes.
En 1917, l'usine est occupée par les Américains qui construisent deux grands bâtiments en pan de bois, béton, et carton goudronné. Ces constructions seront utilisées par la suite comme dépôts. Un atelier de menuiserie sera édifié sur le même modèle. L’essor de l’usine demandera la construction de logements pour les ouvriers ainsi qu’une cantine dans les années 1920-1930.
A son apogée, la cimenterie emploie environ 120 personnes.
Dès 1904, deux générateurs à vapeur répondent aux divers besoins de l'établissement, et des alternateurs produisent l'électricité nécessaire, qui sera achetée par la suite. Deux fours tournants, de 40 m de long, fonctionnent au charbon. Ce charbon arrive au rythme de 3 ou 4 bateaux par mois déchargés sur le port par 90 dockers, par ailleurs ouvriers ou agriculteurs.
L´usine rencontre toutefois assez vite d´importantes difficultés techniques et financières. Le cahier des charges de la fabrication du ciment Portland est très sévère. Il faut amener des pierres de Pons pour obtenir la qualité requise, d'où un surcoût à la fabrication (la pierre est transportée par petits camions). De plus, le ciment, assez peu vendu sur place, l´est davantage dans le Sud-Ouest et sur la côte méditerranéenne, ce qui engendre à nouveau un surcoût de transport.
Les mouvements sociaux de 1936 donnent le coup de grâce à l´usine. Agé, M. Lavocat vend son droit de fabrication pour vingt ans à un consortium des ciments.
Entre 1948 et 1950, l´usine est louée à la société Péchiney qui y fabrique des engrais à partir de minerai importé de Thiès, au Sénégal. Toute l'usine est remise en marche. Les fours sont alors alimentés au fuel et non plus au charbon. Très vite pourtant, la société Péchiney quitte Mortagne-sur-Gironde pour la région nantaise, plus industrielle et mieux desservie par de gros cargos. Le site est livré en 1968 à une entreprise de ferraillage qui démonte toutes les installations, puis à un particulier qui transforme les vingt-cinq hectares du site en exploitation agricole. Les ateliers sont démolis ou laissés en ruines. Seuls les anciens logements sont restaurés.
Une partie du site est aujourd'hui occupée par une ferme qui pratique l'élevage biologique des agneaux de l'estuaire. A l'activité agricole s'ajoute une activité d'accueil à la ferme, gîtes et camping (label accueil paysan). Vous pourrez ainsi découvrir une AUTRE agriculture qui se soucie de notre environnement, des animaux et enfin des hommes. (http://www.lagravelle.com/).

Cf. Le patrimoine industriel de Poitou-Charentes et le site de la ferme de la Gravelle..


Pour des raisons de commodité et de faisabilité (terrain privé en bas de la falaise) et aussi de sécurité (concernant la boite), le choix a été fait de placer cette cache en haut de la falaise sur le chemin de randonnée. Vous pourrez y voir le haut des 2 cheminées avec une vue sur la Tour de Beaumont au loin, les marais et l'estuaire. Si vous voulez voir ce site de plus près rien ne vous empêche de vous rendre à la ferme bio de l'estuaire (ferme de la Gravelle) en bas de la falaise (N45° 28.231 - W00° 46.631) et de demander l'accord des propriétaires.



RAPPEL : Pour permettre une longue vie à cette cache, je vous demande de bien la replacer à l'insu des curieux. MERCI

Additional Hints (Decrypt)

Pr iventr zéevgr ovra dhr y'ba f'l neeêgr.
Dhrydhrf zègerf à qebvgr qh fcbvyre fbhf dhrydhrf cvreerf.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

101 Logged Visits

Found it 88     Didn't find it 5     Write note 2     Temporarily Disable Listing 1     Enable Listing 1     Publish Listing 1     Owner Maintenance 3     

View Logbook | View the Image Gallery of 23 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.