Skip to content

This cache has been archived.

sobersong: Je vais plus trop dans le coin...

More
<

La glacière d'Evires

A cache by sobersong Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/02/2014
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Cette cache est consultable en Français or available in English


 

Ce n'est pas le plus bel endroit de la région, mais un peu d'histoire ne fait pas de mal!

Le grand espace au niveau du parking était un lac qui depuis a été en grande partie "comblé".

Sur ce lac existait une activité étonnante

A la fin du XIXème siècle, un certain Emmanuel Gobert a eu l'idée de fournir de la glace en plein été aux commerçants d'Annecy et de La Roche. C'est donc de ce petit village haut savoyard que sortit en 1810, le premier glaçon conçu par l'ingéniosité de l'homme. Petite idée qui allait faire son chemin.: Il s'agissait d'emmagasiner en hiver dans un local bien protégé, les plaques de glace récoltées au fur et à mesure de leur formation sur la surface d'un étang.

 

Le travail sur la glace

Les hivers autrefois étaient beaucoup plus long et surtout beaucoup plus froid, la température descendait souvent jusqu'à -20°

Une source située sur la commune d'Eteaux fût captée et fût amenée jusqu'à un étang qu'il avait fait creuser et sur les bords duquel des glissières de bois disposées en biais permettaient de diriger les blocs de glace à l'entrée et au milieu de l'entrepôt "la glacière" qu'il avait fait construire au bord du ruisseau de Daudens, entre la gare d'Evires et la route nationale La Roche-Annecy

La "glacière" était construite en bois, avec des parois isolées par une couche épaisse de sciure ,à proximité de la gare et desservie par une voie ferrée.

Elle avait plus de 900 m2 de superficie. Elle fut reconstruite de 1889 à 1892 avec des piliers de pierre et de béton armé, ce qui constituait alors une innovation technique.

Cette glacière, par chemin de fer alimentait le sud de la France et la région parisienne. Les Wagons fermés et emballés par de la paille conservait la glace correctement. Les pertes constatées n'étaient que de 20%.

L'entreprise, sous différents propriétaires, fonctionna jusqu'en 1945. Elle donnait un travail d'appoint aux cultivateurs (jusqu'à 40 personnes dans l'année 1900) qui s'occupaient en hiver à découper les blocs de glace de 25 cm d'épaisseur sur 1m de longueur.

       

Ces blocs étaient ensuite empilés

A voir:

Dans l'ancien bâtiment de la glacière, une scierie s'est installée. On peut facilement en voir les" vestiges" le week-end.

En semaine c'est peut être un peu plus délicat.

Pour les coordonnés, c'est l'étape nommée Glacière

It's not the most beautiful place in the region, but a bit of history does not hurt!

The large space close the parking was a lake which has since largely been "filled".

On this lake was an amazing activity

At the end of the nineteenth century, Emmanuel Gobert had the idea to provide ice in summer traders to Annecy and La Roche.
So from this small Savoyard village came in 1810, came the first ice cube created by the ingenuity of man. This little idea that would make its way . The idea was to store in winter in a well-protected area, the ice sheets harvested as and when they are formed on the surface of a pond

 

The work on the ice

By the past, winters were much longer and a lot colder, the temperature often down to -20 °

A source in the town of Eteaux was captured and was brought to a pond he had made dug and on whose banks the slides of wood arranged diagonally allowed to direct the ice blocks to entry and middle of the warehouse "cooler" that he had built on the edge of Daudens stream, between the rail station of Evires and the road La Roche-Annecy

The "cooler" was built of wood, with walls insulated by a thick layer of sawdust, near the train station and serviced by a railway.

It had more than 900 m2 in area. It was rebuilt from 1889 to 1892 with pillars of stone and concrete, which then was a technical innovation.

This cooler, by the help of the train provided the south of France and the Paris region. Closed wagons and packed with straw ice kept properly. Losses recorded were only 20%.

The company, under different owners, operated until 1945. It gave an extra work for farmers (up to 40 people in 1900) that dealt in winter to cut blocks of ice 25 cm thickness 1m in length.

     

These blocks were then stacked

Must see :

In the old building of the cooler, a sawmill has installed. One can easily see the "remnants" on the weekends.

In this week it may be a little trickier.

For its coordinates, it is the waypoint named Glacière


Additional Hints (Decrypt)

SE : TCF crh ceépvf, nh cvrq qr y'neoer ghor qr cryyvphyr
RA : ng gur sbbg bs n gerr , TCF n ovg penml gurer

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)