Skip to content

<

Saint-Médard-des-Prés, depuis les prés

A cache by Titahi & M@2t Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/20/2014
Difficulty:
1 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:



Situé à proximité de la rivière Vendée, en aval de la ville de Fontenay-le-Comte à laquelle il a fusionné par arrêté préfectoral du 30 mai 1972, le petit bourg de Saint-Médard-des-Prés est mentionné dans des textes historiques datant du XIe siècle (1020).

À cette époque, le duc d'Aquitaine Guillaume V dit le Grand y fonde une paroisse dont l'église primitive, bâtie sur les ruines d'une villa gallo-romaine, est placée sous le patronage de Saint Médard, évêque de Noyon (Oise) au VIe siècle qui évangélisa "les sauvages populations des Flandres" et admit Radégonde, épouse de Clotaire Ier, à la profession religieuse.

Il est par ailleurs fait mention au XIIe siècle d'un monastère comme deuxième centre religieux dont on ne sait toutefois pas grand chose, celui-ci ayant depuis disparu.

Au XIVe siècle, la paroisse est rattachée au nouveau diocèse de Maillezais (érigé en 1317 par le Pape Jean XXII). Après quoi nul n'en sait plus de l'évolution de Saint-Médard durant les périodes troubles de la guerre de cent ans.

Au début du XVIIe siècle, l'église ayant visiblement subit les assauts du feu est restaurée. En 1655, la paroisse est choisi par le nouvel évêque pour accueillir le grand séminaire diocésain, quelques années après que le siège épiscopal de Maillezais soit transféré à la Rochelle. Durant 10 ans, les futurs officiants, principalement issus de milieux modestes, sont formés à leurs fonctions à Saint-Médard.

En 1739, une seconde cloche est bénie lors d'une cérémonie de clôture de mission. Retirée du clocher en 1791 lors d'une rafle patriotique en vue d'être fondue, elle est sauvée de justesse et cachée sous le cloître de l'ancien hôpital de Fontenay-le-Comte, dans lequel elle se trouve encore aujourd'hui.

En 1793, l'église est en partie détruite, puis vendue comme bien national et transformée en fabrique de bière. La paroisse est alors rattachée à celle de ND de Fontaines, puis annexée à St-Jean de Fontenay.

En 1878, après de nombreuses démarches à l'initiative du maire de l'époque, les habitants de Saint-Médard obtiennent l'autorisation par décret de reconstruire l'église et de remettre le presbytère en état. La bénédiction du nouvel édifice est célébrée le 4 janvier 1880 par le nouveau curé de la paroisse, l'abbé Sureau.

Composée d'une nef unique, la nouvelle église est longue de trois travées. Sa façade consiste en un clocher-mur percé d'une baie accueillant une cloche de 105kg baptisée Marie-Antoinette, à la base de laquelle est frappé "la première, j'ai sonné la résurrection de cette paroisse qui n'existait plus depuis 1793".

Un monument en l'honneur des morts de guerre de la paroisse est élevé sur la petite place de l'église en 1921. La face nord est quant à elle occupée par le cimetière, complètement entouré de murs. De l'autre côté de la rue se trouvent la mairie, aujourd'hui annexe de l'Hôtel de Ville de Fontenay-le-Comte, et le groupe scolaire élémentaire René Jaulin.

Additional Hints (Decrypt)

cbhffrm-zbv fhssvfnzzrag cbhe ar cnf êger ivfvoyr, znvf cnf gebc ybva cbhe êger nggencér!

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.