Skip to content

<

Communes de Loire Atlantique : BLAIN

A cache by canal44 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 04/20/2014
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Les blasons des communes de Loire-Atlantique


Les communes de Loire-Atlantique est une série de caches particulières construites grâce à la collaboration entre les géocacheurs.

Basé sur la participation volontaire, le principe de la série est simple : le premier qui le désire se propose pour poser une cache dans la ou les communes de son choix, selon les préconisations suivantes :

  • Le nom de la cache posée commencera par "Communes de Loire-Atlantique : " suivi du nom de la commune de Loire-Atlantique où elle est située.
  • Il n'y a aucun ordre particulier à suivre
  • Il n'est pas nécessaire d'avoir trouvé une cache de la série pour réserver la commune de votre choix, à condition que celle-ci ne soit pas déjà attribuée et en préparation.
  • Il n'y aucune limitation de taille, difficulté, terrain ou type

Il sera parfois nécessaire de procéder à quelques abréviations, par exemple comme ceci :

  • Saint deviendra St
  • ou encore comme dans cet exemple : "Commune Loire-Atlantique:GRANDCHAMPS-DES-FONTAINES"
En Loire-Atlantique, il y a 221 communes, à vous de jouer...

Carte des communes de Loire-Atlantique

Pour réserver votre commune, mettre à jour votre contribution sur cette carte et faire entrer votre cache dans la liste des signets, merci d'envoyer un mail à cette adresse dédiée à la série :
communes.loire.atlantique@gmail.com

Par retour de courriel, nous vous adresserons le code html pour la série "Les communes de Loire-Atlantique". Nous sommes heureux d'étendre à la Loire-Atlantique, l'idée originale d'ATMO Studio que nous remercions sincèrement pour son aide. La première série "Les communes de Vendée" est née non loin de La Roche sur Yon, à Nesmy.


150px Blason Blain 44015[1]
Situation
Blain est situé à 40 km au nord de Nantes, sur le Canal de Nantes à Brest et à proximité de la forêt domaniale du Gâvre. Sa superficie est de 101.72 Km2 Ancien carrefour de voies romaines, Blain joue un rôle commercial important entre Nantes, Redon et l'Anjou. Le canal de Nantes à Brest sépare la localité du château dont la première construction remonte à 1104. En 2011, la commune comptait 9 463 habitants.

Histoire
Blain est une ancienne cité gallo-romaine, réputée pour ses nombreux vestiges retrouvés lors de fouilles. La majorité des pièces retrouvées sont visibles dans le musée de la commune. Blain situé entre Nantes et Rennes, Nantes et Redon, au milieu du pays des Namnètes était un lieu qui convenait pour l'établissement d'un poste militaire en terre conquise. Les Romains ne manquèrent pas de l'utiliser à cette fin. Plus tard, les Francs comprirent, eux aussi, l'importance de cette position stratégique. Mais à l'encontre des Romains qui préféraient les endroits élevés, pouvant servir en même temps de postes d'observation, ils établirent une fortification sur les bords de l'Isac, là même peut-être où les Celtes s'étaient cantonnés. Cette fortification connue dans l'Histoire sous le nom de Castrum-Bableni fut à l'origine, comme toutes les autres fortifications de cette époque, un ouvrage assez simple : deux rangées de douves larges et profondes se terminant sur la rivière en fer à cheval ; enserré dans ces douves, un terrain surélevé avec les déblais ; au milieu une très vaste butte avec palissades et donjon en bois : tel en était l'aspect. Elle fut plusieurs fois détruite et relevée avec les perfectionnements que les temps apportaient. • Bataille de Blain (843) • Saint-Gohard En l'année 1108, Alain Fergent, duc de Bretagne, possédait Blain, et s'y comportait en maître ; il y faisait construire un château d'une réelle importance militaire. Lorsque les Bretons se furent emparés du pays, ils prirent possession de cette fortification et y établirent un de leurs capitaines. Ce chef, seigneur du lieu en 1090, se nommait Guégon. Ce fut cette fortification qu'Alain Fergent convertit en véritable château fort. Pour ce travail, il fit appel à tous les vassaux du domaine « n'étant pas éloignés de plus de six lieues ». Le granite fut amené de Vigneux et du Temple-de-Bretagne ; le calcaire coquillier de Campbon ; le grès quartzeux, qui fournit les revêtements intérieurs et extérieurs (les tours et des courtines), provint d'un gisement à proximité. Cette construction ne cessa d'être remaniée : les Clisson et les Rohan qui en devinrent les possesseurs, véritables bâtisseurs, y apportèrent leur contribution. Pendant les guerres de Vendée les restes des armées vendéennes en déroute traversèrent la ville vers Bouvron, abandonnant derrière eux des monceaux de cadavres. Ils y restèrent 3 jours, l'église fut rouverte et la messe célébrée. Elle fut chef-lieu de district de 1790 à 1795. En 1892, une nouvelle église néogothique fut bâtie, elle dut rester sans clocher jusqu'en 1959, date à laquelle un clocher en pierre fut construit par l'architecte Yves Liberge. La ville fut occupée par les Allemands et libérée au cours du mois d'août 1944, mais elle resta proche de la ligne de front de la Poche de Saint-Nazaire et fut bombardée par les Allemands. Les canons américains étaient placés au château de la Groulais et au bord de la forêt du Gâvre. La Batterie A du 908th Field Artillery Battalion y stationnera entre le 22 août et le 17 septembre 1944.

Personnalités liées à la commune
• Saint Émilien, soldat et évêque de Nantes ; • Jean Gorin, artiste, né à Blain (Saint-Émilien-de-Blain plus précisément) ; • Marie-Julie Jahenny, la stigmatisée bretonne (1850-1941), a vécu au hameau de La Fraudais ; • Émile Mouette, « chuchoteur public » fictif ; • Patrick Rimbert, homme politique.

Lieux et monuments
• Le Château de la Groulais construit par les ducs de Rohan. • La chapelle Saint Roch située sur la route de Notre Dame des Landes. • La chapelle de Pont-Piétin et le parc du Centre hospitalier spécialisé. • La forêt du Gâvre. • La forêt de la Groulais. • Le Musée des Arts et Traditions, installé dans l'ancien présidial des ducs de Rohan, fait revivre le passé du pays blinois. • L'ancienne gare de Blain, actuel siège de la Communauté de communes de la Région de Blain. • Le port, et son quai, du canal de Nantes à Brest.

Jumelages
La ville de Blain est jumelée avec les communes suivantes : • Rebrişoara (Roumanie) depuis 1999 . • Royal Wootton Bassett (Royaume-Uni) depuis 2000 . • Alcoutim (Portugal) depuis 2005 (14 juillet)

Additional Hints (Decrypt)

zntaégvdhr
cnaarnh nssvpuntr.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.