Skip to content

<

Carrière d'ocre - St Laurent la Vernède (30)

A cache by Phil&Cat Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 06/08/2014
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
3 out of 5

Size: Size:   small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Une ancienne carrière d'ocre

 


L'ocre est une argile pure (kaolinite) colorée par un hydroxyde de fer : la goethite. Cette argile colorée est finement mélangée à des sables. L'exploitation de l'ocre remonte à l'Antiquité.

L'ocre est tiré du minerai ocreux. C'est un minerai de couleur variable : rouge vif, rouge foncé, orange foncé, le plus souvent brun. Quelques variantes sont jaune foncé, violet ou rose. Il est à noter aussi que la couleur varie fortement selon l'éclairage. Le minerai est très sableux. Il se compose de 80 à 90 % de sables très fins et le reste d'ocre. La couche est assez régulière et peut atteindre 35 mètres d'épaisseur.


Principaux gisements - Main deposits

*******************

L'utilisation de l'ocre remonte à la préhistoire, mais c'est seulement au 19ème siècle que l'on amorce la phase industrielle. Les procédés d'extraction et de traitement des ocres sont relativement complexes. On distingue deux époques

- Avant 1960, on utilisait un système de lavage. L'élimination des sables se faisait dans des batardeaux. Les sables lourds coulaient au fond tandis que les ocres s'évacuaient avec l'eau. Ce résidus boueux partait alors dans des bassins de décantation.

- Aujourd'hui, on utilise des techniques plus évoluées, permettant plus de précision et d'éviter le gâchis. Les sables ocreux subissent un premier lavage avec des jets d'eau. Cela met de côté les sables les plus grossiers. La suite du processus se passe dans un cyclone. On y applique une force centripète, séparant les sables fins des ocres. Les sables sont utilisés en remblais routiers tandis que les ocres partent à la décantation. Une fois que l'évaporation de l'eau est terminée, on ramasse les ocres et on les envoie à la calcination, dans des fours. En chauffant l'ocre à 850 degrés environ, l'oxyde de fer se déshydrate et se transforme en hématite. Du orange foncé relativement traditionnel, l'ocre prend une teinte fixe, le plus souvent rouge foncé. La température de cuisson et la durée vont fixer la couleur de l'ocre en une palette variant du jaune clair au marron très foncé. Ces pigments sont utilisés principalement dans la construction, afin de colorer des enduits de murs. Les ocres ainsi calcinés sont envoyés dans un broyeur pour calibrage avant conditionnement et expédition.

******************

France Geocaching

Additional Hints (No hints available.)