Skip to Content

<

Harry Potter #7 - le bien, le mal, la mort

A cache by Karadoc123 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 08/20/2014
Difficulty:
4.5 out of 5
Terrain:
3 out of 5

Size: Size: regular (regular)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Cette cache mystère est inspirée du septième tome de la célèbre saga de JK Rowling, Harry Potter et les Reliques de la Mort.

Elle vous entrainera dans une marche d'environ 2 km. Elle n'est pas recommandée aux enfants et requiert une lampe UV.

A l'origine, la boîte contenait un logbook, un crayon et des surprises.



Voilà.
C’est la fin.

Il faut souligner que le septième tome des aventures d’Harry Potter est
vraiment exceptionnel. En effet, ce dernier volume est beaucoup plus profond
et philosophique que les précédents.

Tout d’abord, la forme : la structure même du roman est véritablement calée
sur celle du célèbre mythe platonicien de La Caverne, qui inspira Kant et fut
l’un des textes fondateurs de la philosophie occidentale, en général.
- La violence du fait déclencheur : tout comme l’esclave est arraché à
l’obscurité de la caverne par le sage, Harry est arraché aux griffes de ses
ennemis par la très sage Hermione pendant la célébration d’un mariage.
- Le délai avant de réaliser l’illusion : aveuglé par le soleil, l’esclave prend du
temps avant de réaliser que ce qu’il croyait vrai n’était qu’une ombre ; Potter,
Granger et Weasley errent longtemps avant d’approcher de la vérité au sujet de
la jeunesse de Dumbledore.
- Les illusions : alors que l’esclave réalise que les personnages dont le soleil
projetait les ombres ne sont eux-mêmes que des marionnettes, Harry réalise
que la description de Dumbledore par Rita Skeeter est très faussée.
- Le retour difficile : revenu dans la caverne, l’esclave ne peut pas révéler
la vérité à ses semblables qui la rejetteraient avec force ; Harry lui-même ne peut
pas révéler le sens de sa mission à ses anciens camarades de classe.
C’est là où le parallèle entre les deux histoires s’arrête puisque les esclaves de
la caverne rejettent leur ancien congénère alors qu’Harry est accueilli en
sauveur par la majorité des élèves de l’école de sorcellerie.
L’auteure pense-t-elle, comme Whitehead, que « la philosophie occidentale
n’est qu’une suite de notes de bas de pages aux dialogues de Platon » ?
Il serait douteux que JK Rowling ait choisi cette structure par hasard.

Ensuite, le fond : le contenu du livre, au-delà de l’aventure romanesque d’un
jeune sorcier, est une analyse très profonde des notions de bien et de mal.
Il est ainsi démontré qu’il n’existe pas de phénomènes moraux mais seulement
une interprétation morale des phénomènes.
B
eaucoup d’exemples l’illustrent.
Ainsi Rowling n’hésite pas à mettre Potter en situation d’utiliser des sortilèges
impardonnables, comme l’Imperium ou Endoloris. En quoi demeure-t-il alors
meilleur que la cruelle Bellatrix Lestrange ?
Xenophilius Lovegood est-il singulièrement mauvais lorsqu’il tente de livrer
Potter à ses ennemis pour sauver sa propre fille, enlevée quelques jours plus
tôt par ces mêmes ennemis ?
Protéger leurs enfants est d’ailleurs ce qui apparente les « méchants » Malefoy
et les « gentils » Weasley, et qui les pousse à agir de façon très semblable.
D
umbledore lui-même est-il bon ou mauvais, lui qui souhaitait avec son ami
Grindelwald permettre aux sorciers de dominer le monde, « pour le plus grand
bien » ?
Le dualisme généralement admis entre le bien et le mal est ici battu en brèche.
Il cède la place à une réalité beaucoup plus nuancée.
Cette pensée philosophique aujourd’hui bien admise ne l’a pas toujours été. Un
célèbre Philosophe, mort à Weimar en 1900, lui donna ses plus belles analyses.

Enfin, le thème philosophique par excellence : la mort.
Elle est omniprésente tout au long du roman. Qu’elle intervienne comme
créature de conte ou lors de la perte cruelle d’un personnage défunt (et il en
meurt beaucoup), JK Rowling la met en scène avec talent et émotion.
Pour connaître sa vision de la mort, il vous faudra lire le roman jusqu’à sa fin.


pas facile cette énigme !


Additional Hints (Decrypt)

Ravtzr : yr tenaq cuvybfbcur ibvg yr fraf pnpué qr gbhgr pubfr.
Rafhvgr : yvfrm ovra yrf nggevohgf + iéevsvrm punphar qrf égncrf qnaf yr purpxre dhv qbaaren qrf vaqvprf à pundhr sbvf

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.