Skip to Content

<

Communes de Loire-Atlantique : Saffré

A cache by purple_team Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 08/22/2014
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Les blasons des communes de Loire-Atlantique


Les communes de Loire-Atlantique est une série de caches particulières construites grâce à la collaboration entre les géocacheurs.

En Loire-Atlantique, il y a 221 communes, à vous de jouer...

Carte des communes de Loire-Atlantique

Vous pouvez, si vous le souhaitez, réserver votre commune, mettre à jour votre contribution sur cette carte et faire entrer votre cache dans la liste des signets, en envoyant un mail à cette adresse dédiée à la série :
communes.loire.atlantique@gmail.com

Nous sommes heureux d'étendre à la Loire-Atlantique, l'idée originale d'ATMO Studio que nous remercions sincèrement pour son aide. La première série "Les communes de Vendée" est née non loin de La Roche sur Yon, à Nesmy .


Saffré

Le blason de la ville de Saffré


Histoire

 

Saffré vient de l’anthroponyme gallo-romain "Safria", avec le suffixe "acum" (domaine).

 

La mer : Un bras de mer s’avançait jusqu’à Saffré il y a plus de quarante millions d’années. On y a en effet retrouvé des coquillages fossiles identiques à ceux que l’on peut retrouver aujourd’hui en Méditerranée.

 

La préhistoire : L’histoire de la Commune remonte à la plus haute antiquité. On a en effet retrouvé des silex éclatés et des haches en pierre polie en telle quantité qu’il n’y a aucun doute sur l’existence d’une concentration humaine à Saffré bien avant l’époque gauloise.

 

Les plus anciens vestiges d’une présence humaine sur le site de Saffré, telles les haches polies découvertes près d’Augrain, remontent à la fin du troisième ou au début du deuxième millénaire avant Jésus-Christ. On peut rattacher à la même époque néolithique la lame de silex trouvée près du gouffre de la Chutenais, la hache-marteau de Marignac et l’anneau en phtanite recueilli au Jarrier. Mais la découverte la plus marquante fut celle d’un dépôt de 30 haches de bronze faite au village de la Jossaie en 1965.

 

Epoque Gallo-Romaine : De nombreux vestiges furent mis à jour grace aux recherches entreprises par Alcide Leroux né à Saffré en 1847 et membre de la société archéologique de la Loire Inférieure.Il décela les ruines d’un vaste corps de propriété rurale (villa) au Mont-Noël.

 

Sa découverte la plus importante se situe à la Fuie, entre le Château et l’Isac. Une quarantaines d’objets furent découverts (vase de terre, coupes, carafes), et confiés à l’actuel Musée Dobrée de Nantes. La voie Gallo-romaine : on sait que les gisements de calcaire de la commune étaient exploités par les Romains et on trouve encore parfois à 200 m à l’ouest du bourg des débris de tuiles à rebords, le long d’une ancienne voie romaine (Blain, Saumur...).

 

 La chaux existait déjà à cette époque, elle devint une véritable industrie et fut exploitée jusqu’au siècle dernier, on comptait une vingtaine de fours à chaux sur la commune répartis entre le bourg et les villages du Jarrier, les Ormes, la Morhonnaie...

 

Seigneurs et château

 

Le premier seigneur connu de Saffré semble avoir été Alain de Pierrefeu, en 1097. Un premier château existait au Moyen Âge (XIe-XIIe siècle). L’un de ses successeurs offrit en 1223 un fief aux chevaliers du Temple de Nantes. La châtellenie de Saffré comprenait la paroisse entière de ce nom et s’étendait aux paroisses avoisinantes : Nort-sur-Erdre, Joué-sur-Erdre, Puceul.

 

La haute justice s’exerçait au bourg de Saffré où s’élevait un gibet à quatre potences. Plusieurs générations de Tournemine ont ensuite occupé les lieux, pendant plus d’un siècle.

 

En 1542, les d’AVAUGOUR, descendants des Ducs de Bretagne leur succédèrent. Cette famille restera aussi longtemps propriétaire du château de Saffré (jusqu’au début du XVIIIe siècle). Dans un aveu de 1679, le château est décrit ainsi : « le château de Saffré avec ses tours, cernoyé de ses douves et pont-levis, avec les bastiments en dehors, fuie, estang, bois, vignes, prés... »

 

Les O’RIORDAN succédèrent aux d’AVAUGOUR. Leur fille épousa un riche et ambitieux marin, Jacques-Edmé COTTIN, originaire de Saint-Domingue, qui acheta un titre de noblesse et devint à son tour l’un des propriétaires du château - et le dernier seigneur du lieu. Il décède en 1823.

 

À partir de 1824, Hubert Le Loup de Beaulieu, nouveau propriétaire du domaine (et maire de Saffré 1825 à 1830), fait effectuer de nombreuses modifications, architecturales et paysagères. Il cède la forêt de Saffré, fait creuser un nouveau lit à l’Isac et détruire tout ce qui pouvait donner l’aspect d’une forteresse (douves, pont-levis, vers 1840).

 

Le château de Saffré devient à cette époque une habitation « moderne ». Alexis Ricordeau (maire de 1902 à 1931), avocat au barreau de Nantes et premier président du conseil d’administration de l’hôtel-Dieu de la ville, acheta le château en 1895. Il fit abattre l’aile ouest (à la suite d'un incendie ?) et réaménagea le bâtiment selon les goûts de l’époque.

 

Son fils Maurice en fut le dernier habitant, avant que les allemands y installent le siège de la Kommandantur.

 

En 1990, la commune de Saffré acquiert la propriété, inoccupée depuis lors. C'est sur le site du château que s'est déroulé pendant 10 ans le festival « le Champ du rock ». Le lieu est toujours utilisé pour de nombreuses manifestations associatives (on peut également y visiter un joli potager, des mares), en attendant un usage plus régulier...

 

Maquis de Saffré

 

La seconde guerre mondiale a terriblement marqué la région nantaise et le département de Loire-inférieure (aujourd’hui Loire-Atlantique). Les évènements tragiques n’ont pas épargné la commune de Saffré en endeuillant des familles de 1940 à 1945.

 

Depuis le début de la guerre, la Résitance existe d’ailleurs bel et bien à Saffré comme dans beaucoup de communes avoisinantes. Juin 44, avec le débarquement en Normandie, c’est l’espoir qui se concrétise. Dans le maquis on attend les armes et les munitions qui doivent être parachutées.

 

Mi-juin, le principal maquis de la région de Nort-sur-Erdre, celui de la maison rouge (Les Touches) est transféré en forêt de Saffré. La forêt semble être un abri sûr, en quelques jours, en petits groupes, près de 200 combattants rejoindront le lieu. On s’organise, on commence à aménager une piste, car il faut être prêt à tout !

 

28 juin 44 : Tôt le matin, la forêt est encerclée par 2500 soldats de la Wehrmacht, SS et miliciens français. 2500 contre 300 dont les deux tiers n’ont pas d’armes ! Alors que la bataille fait rage, les résistants livrent un combat d’un courage inouï. Des maquisards sont tués, d’autres blessés sont alors sauvagement assassinés. Certains pourront trouver leur salut en échappant à ce sort tragique au nord de la forêt car un convoi allemand s’est égaré. Une battue est organisée à travers la forêt : armes, véhicules, canons anti-chars, chien dressés... Des dizaines de combattants sont arrêtés.

 

29 juin 44 : En début de soirée, à la Bouvardière (St Herblain), un tribunal militaire juge et condamne 35 maquisards de Saffré. En quelques heures, le sort de ces hommes est règlé : 27 seront fusillés immédiatement, les autres seront assassinés dans la prison de Nantes ou déportés en camps de concentration.

 

Un mémorial a été élevé sur les lieux du drame au maquis, il fut inauguré par le Général de Gaulle, le 11 juin 1950.

 

 

Sources : www.saffré.fr et www.wikipedia.com


LA CACHE


Pour faire partager le géocaching au plus grand nombre,
toutes les caches de la Purple_team
dans la série des communes de Loire-Atlantique
sont accessibles aux fauteuils roulants

L’accessibilité, ça veut dire :

Parking proche avec places réservées handicapés,
caches posées à 1m20 maxi et
un revêtement goudronné ou dallé au plus près de la boîte.


Merci à vous de rester discrets pendant vos recherches


Additional Hints (Decrypt)

Vafgnyyrm ibhf pbasbegnoyrzrag rg ynvffre ibger znva qebvgr purepure qrffbhf

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

107 Logged Visits

Found it 98     Didn't find it 2     Write note 2     Temporarily Disable Listing 1     Enable Listing 1     Publish Listing 1     Owner Maintenance 2     

View Logbook | View the Image Gallery of 13 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.