Skip to Content

<

A la mémoire d'André Lavandon

A cache by robindesboisindre36 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 08/25/2014
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Castelrousin né en 1912, scout à la 1ère Châteauroux de 1927 à 1929. Il fut mobilisé en 1939, puis fait prisonnier en 1940. Il sera rapatrié en 1941.

Vers le 6 juin 1944, André Lavandon rejoignit le maquis de Lancosme. Hélas, son état de santé ne lui permit pas de supporter la vie difficile du camp et il dut rentrer chez lui pour se soigner. Son activité ne s'arrêta pas pour autant. Il continua à servir comme agent de renseignements et de liaisons. C'est dans cette dernière fonction que le 7 août 1944, pilotant une moto, il se heurte à une patrouille allemande qui le blesse grièvement par balles. Conduit à la caserne Bertrand de Châteauroux, la Gestapo le tortura. André Lavandon leur donna aucun renseignement. Le 14 août, la Gestapo le livra à la Milice de Châteauroux. Le lendemain, un groupe de 4 miliciens l'entraînèrent dans les bois de Saint-Maur sans doute dans le but de lui faire indiquer l'emplacement d'un maquis. N'ayant aucun réponse de sa part, ils le fusillèrent lâchement.

Son corps fut découvert au lieu dit « le rond point de la forêt » par le garde champêtre de Saint-Maur, M. Doret. Il averti immédiatement le maire de Saint-Maur puis la gendarmerie de Châteauroux qui se déplaça pour faire la constatation de décès et ouvrir une enquête. Actuellement ce rond point correspond aujourd'hui à l'emplacement du parking indiqué.

Son corps baignait dans une mare de sang. Aucun papier ne fut trouvé mais des douilles de 9 m/m portant les lettres W.R.A. (Winchester Repeating Arms) jonchaient au sol, non loin du cadavre.

Son père inquiet de ne plus avoir de nouvelle de son fils depuis le 9 août apprit qu'un corps venait d'être découvert sur la commune de Saint-Maur. Il alla à la chapelle du cimetière de ce village pour voir le corps. En raison de l'état très avancé de la décomposition du corps, André Lavandon fut inhumé avant que son père arrive. Les gendarmes s'opposèrent formellement à ce que ce dernier regarde les clichés photographiques réalisés pour l'enquête. Par contre, les gendarmes lui montrèrent des objets trouvés sur le corps. Il les reconnu tous. Le 11 octobre 1944, le corps d'André Lavandon fut transféré au cimetière de Saint-Denis à Châteauroux.

Le 9 février 1945, il reçut une citation à l'ordre de la brigade à titre posthume avec le motif suivant : « Ancien prisonnier évadé, a été un des résistants de la première heure, qui s'est fait remarquer par son activité tenace dans la luttre contre l'occcupant. Blessé par les balles allemandes en rejoignant son unité à Saint-Maur, a été lâchement abattu par la Milice quelques jours plus tard, le 15 août 1944, après une pénible détention ». La présente citation comporte l'attribution de la Croix de guerre avec étoile de bronze. Par le décret du 18 mars 1970, il reçu à titre posthume la médaille de la résistance.

(c) Bruno Perrot

Image hébergée par servimg.com

Additional Hints (Decrypt)

Yrf dhnger seèerf

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.