Skip to Content

<

Cité Beauvert

A cache by dedef Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 09/10/2014
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Related Web Page

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Flag Counter

 

 

 

La Société Nationale de la Viscose fabriquait de la soie artificielle.

Depuis la fin du XVIIème siècle l’homme cherchait à imiter le prodigieux travail du ver à soie car la finesse, la brillance, la douceur et la solidité du fil de soie ont toujours fait rêver. Mais l’industrialisation de la soie artificielle commence véritablement en 1891 à Besançon où dans sa ville natale, le comte Hilaire de Chardonnet, inventeur du procédé, fait construire la première usine au monde. Très vite la fabrication de cette nouvelle soie se développe et annonce le début d’une polémique avec les soyeux lyonnais qui ne voient pas d’un très bon œil l’arrivée de ce nouveau fil sur le marché et apprécient encore moins l’association des mots "soie" et "artificielle". Ils lancent alors vers 1920 une campagne publicitaire vantant les qualités de la soie naturelle.

En 1925, la famille lyonnaise Gillet se trouve à la tête d'un énorme empire industriel lié au textile et à la chimie. Ennemond Bizot, le gendre d’Edmond Gillet, s’associe alors à son petit cousin Lucien Chatin pour fonder la Société Nationale de la Viscose et faire construire une usine à Grenoble. Ennemond Bizot est un jeune polytechnicien qui avant son mariage avait travaillé à la Soie de Décines. En pleine campagne, à proximité du Drac, sur les communes de Grenoble et Echirolles, ils achètent un domaine de 120 hectares pour construire une usine de 13 hectares et deux cités ouvrières. Ils choisissent ce site afin de bénéficier du potentiel énergétique de la région comme l’hydroélectricité et le charbon du bassin minier de La Mure. Ils peuvent également relier l’usine au complexe industriel du quartier Berriat par voie ferrée. Les bâtiments industriels sont construits sur la commune de Grenoble.

Des hommes de tous les pays arrivent pour construire l'usine. Beaucoup restent ensuite pour y travailler. La direction fait notamment venir de Hongrie une main-d’œuvre déjà formée aux métiers de la viscose car vingt ans auparavant, en 1904, le comte Hilaire de Chardonnet avait fait construire à Sàrvàr, une usine de soie artificielle. Les hongrois constituent donc une part importante de la main d’œuvre qui démarre l’usine.

Pour loger son personnel, la direction créée 570 logements répartis dans trois foyers aux abords de l’usine et dans deux cités ouvrières : la cité Beauvert à Grenoble réservée à la maîtrise et la cité jardin de la Viscose à Echirolles pour les ouvriers. La cité jardin est construite à l’ombre de la cheminée de l’usine, sur un rectangle dans le prolongement des bâtiments industriels et des terrains réservés aux sports. Elle recense soixante-cinq maisons de deux étages comprenant chacune de quatre à seize logements disposées autour d'une place avec de larges voies de circulation et non loin un étang. En plus des logements, on construit des lavoirs, une chapelle, des commerces et une école. A l’extrémité de la cité, une ancienne maison de maître, la maison Vernet abrite la famille du directeur.

Le 2 mars 1989 à 17 heures, l'ultime fil de viscose sortait des métiers de l'usine de Grenoble.

 

~~~~~~~~~~~~~~ 

 

La cache est située à l'entrée de la Cité. N'hésitez pas à faire un tour à l'intérieur (... de la Cité).

 

 

Additional Hints (Decrypt)

F'nffrbve à qebvgr. Npprffvoyr qverpgrzrag ra cybatrnag yn znva rager yrf ynggrf qh onap.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.