Skip to Content

<

Le vieux cimetière du Clos-Sur-l'Eau

A cache by Meïssane&Dana Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 10/18/2014
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Le Vieux Cimetière Protestant


Le Clos-sur-l'Eau était une superbe "folie" qui se dressait depuis le XVIIIème sur le bord de la Loire, à l'emplacement actuel de l'ensemble d'immeuble "Le Clos Royal".

Les propriétaires

Cette propriété du Clos-sur-l'Eau fut surnommée par les voisins du village : "Le Singe Doré", en référence au premier propriétaire qui la fit édifier, Pierre Rousseau, architecte de renom ayant bâti les magnifiques hôtels particuliers des armateurs sur l'île Feydeau à Nantes. Pour cela, il a utilisé la technique des fondations sur pieux, comme dans le Nord de l'Europe ou à Venise. (C'est d'ailleurs de là que provient le nom de la place de la "Petite Hollande")

La famille protestante Petitpierre émigra à Nantes de la Suisse pour y créer une manufacture d'indiennage. Ce sont des tissus décorés dont la réalisation est très complexe et qui ont longtemps été interdits en France afin de protéger les industries royales. Hé oui ! Le protectionnisme ne date pas d'hier !

Voici un exemple d'indienne Favre-Petitpierre :

Après avoir fait fortune, la famille s'allia aux Favres, protestants eux aussi. 

La bâtisse

Ce château du Clos-sur-l'Eau était jadis d'allure somptueuse : L'élégance de ses lignes, sa terrasse surplombant le fleuve, son parc avec ses sous-bois, son orangerie, ses arbres (qui eux, sont toujours là, dans le parc du Clos Royal) lui conféraient une grandeur quasi... royale ! A l'intérieur de la demeure, on trouvait une profusion de matériaux nobles et d'ornementation, caractéristiques de ces "folies" qui faisaient la fierté des riches industriels et armateurs de l'époque : des meubles en bois des îles, des parquets soignés, de beaux trumeaux de l'école de Bouchet et de David, des cheminées en marbre décorées, des lambris, une grande fontaine de marbre, des porcelaines de la compagnie des indes, des tissus d'indiennes, de l'argenterie...   Bref, tout ce qu'on trouve traditionnellement dans une résidence secondaire d'aujourd'hui !  :-)

Les vestiges

De cette superbe propriété aristocratique, détruite en 1971 (pour laisser place à l'ensemble immobilier le Clos Royal), ne subsiste que les deux piliers de la grille d'entrée (voir le WayPoint 2 : vous y passez forcément pour aller à la cache), une bonne partie du mur d'enceinte, avec sa porte de service au Sud (condamnée, mais toujours magnifique. voir Waypoint 3), ainsi que de très vieux arbres et de très beaux camélias.

Ah! j'oubliais : le cimetière protestant du Clos-sur-l'Eau a pu, lui aussi, être conservé. A l'époque, les protestants n'ayant pas le droit d'être enterrés dans les cimetières "normaux", une "nécropole privée" fut intégrée à la résidence. 

On y compte 17 tombes en arc de cercle. Ferdinand Favre, grand botaniste qui habitât le Clos sur l'Eau (considéré comme le père du camélia Nantais, qu'il acclimata à partir de 1806), y est inhumé. Il fût le 104ème maire de Nantes, de 1832 à 1849. On peut aussi trouver dans ce cimetière la tombe de son neveu Fleurus Petitpierre, Maire de Saint-Sébastien de 1831 à 1859. 

N.B.:Ce cimetière peut être visité lors des journées du patrimoine. La porte d'accès officielle est une discrète porte verte située rue de la Fonderie. (Rue de la Fonderie dont le nom provient d'une fonderie installée sur le domaine du Clos-sur-l'Eau, par Jean Frérot en 1772. Il y coula des canons d'essai en décembre 1776 sur ordre d'Antoine de Sartine (alors ministre de la Marine de Louis XVI) en utilisant le procédé anglais de seconde fusion. Et comme la réussite fût au rendez-vous, la fonderie royale de canons d'Indret sera créée un an plus tard)

La cache

Pour accéder à la cache, entrer dans le parc du Clos Royal par le WayPoint W1, puis passez entre les piliers au waypoint W2 (notez les camélias centenaires aux alentours). L'emplacement de la cache vous donnera une vue de l’intérieur du cimetière. Attention lors de vos recherches : le mur d'enceinte comporte des éléments coupants sur le dessus.

Bien re-camoufler la cache lorsque vous la replacerez.

Additional Hints (Decrypt)

[Bien lire la description de la cache pour comprendre les points d'accès]
Qreevéer yrf cne c'1

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.