Skip to Content

<

Quelaisne-Saint-Gault

A cache by TEAM CBO Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 12/20/2014
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Traduction / Translation

                                                                                    

 

 

 

 

 

Les communes de Mayenne est une serie de caches participatives destinée a faire découvrir le département et son histoire a travers les 261 communes qui le composent.


-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

 

 

La Mayenne est un département français de la région Pays de la Loire. Ses habitants sont les Mayennais et les Mayennaises. Son chef-lieu est Laval.

Le département a été constitué par le décret de l'Assemblée nationale du 15 janvier 1790. Comme une soixantaine de départements en France, il s'identifie au nom d'un cours d'eau, en l'occurrence la Mayenne. Il correspond essentiellement au Bas-Maine, qui formait la moitié occidentale de la province du Maine. Le tiers méridional du département faisait toutefois partie de l'Anjou, et il est d'ailleurs appelé « Mayenne angevine ». L'Anjou se trouve également sur la région naturelle du Val de Loire.

L'histoire du département est notamment marquée par la période gallo-romaine, avec la cité de Noviodunum, par les conflits entre la France et l' Angleterre au Moyen Âge, puis par la Chouannerie. La canalisation de la Mayenne pendant la Renaissance permet un certain essor économique et jusqu'au xixe siècle, la culture et le tissage du lin ainsi que la métallurgie sont les principales activités départementales. Au xxe siècle, après un éxode rural marqué, la Mayenne réoriente son économie vers la production laitière et l'agro-alimentaire.

Malgré une croissance démographique modérée, la Mayenne demeure le département le moins peuplé des Pays de la Loire. Elle ne possède que trois villes de plus de 10 000 habitants : le chef-lieu, Laval, et les deux sous-préfectures, Château-Gontier et Mayenne.

 

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

 

 

Quelaisne-Saint-Gault

 

 

 

Quelaines-Saint-Gault est le fruit de deux villages en 1973 puis de leur fusion en 1988. Situé au centre d'un triangle stratégique tant sur le plan économique qu'administratif, la commune se trouve à moins de 20 minutes de la préfecture, de la sous-préfecture et du siège du Pays de Craon, sans oublier la proximité du siège de la communauté de communes de la région de Cossé-le-Vivien distant de 8 km.

Les habitants s'appelent les Quelinais et les Quelinaises

L'activité agricole à toujours été et reste encore fortement développée et très dynamique avec près de 70 exploitations principales à ce jour.

Après diverses restructurations de l'espace rural, il est toujours possible de découvrir cette richesse naturelle grâce aux divers sentiers pédestres aujourd'hui très fréquentés.

 

Histoire

 
1973 : 1er juillet : Association de Quelaines et Saint Gault.
1988 : Fusion simple de Quelaines et de Saint-Gault.
1993 : Officialisation à Quelaines Saint-Gault du Jumelage Quelaines Saint-Gault - Stetten.
 
Erigée en châtellenie en 1646, Quelaines obtint le droit de "cohue et d'étalage" c'est-à-dire que de nombreuses foires et marchés s'y déroulaient tout au long de l'année attirant les populations alentours. Les siècles ont passés, forgeant peu à peu, le visage de la cité. Il convient de signaler qu'en 843, Charles le Chauve, revenant de Bretagne, tint à Quelaines un concile où furent promulgués 6 articles dont le respect des biens de l'église, où l'engagement du roi à ne pas dégrader ou dépouiller personne sans graves motifs et de réparer les torts qu'il aurait fait sur de fausses informations. La commune de Saint-Gault, constituée seulement depuis la Révolution, regroupe en fait deux paroisses : l'une, les Cherres qui appartient à l'Anjou, l'autre, Saint Gault qui appartient au Maine. La frontière entre les deux provinces départageait ces deux paroisses. A compter du VIIème siècle, viennent s'installer dans les déserts forestiers de nos régions des ermites, qui établissent et fondent des communautés chrétiennes. Un des monastère s'est établi à Saint-Gault mais les raids normands de la fin du IXème y ont mis fin. L'église est dédié à Gaud qui selon toute vraisemblance n'eut qu'une importance locale : il dut être un chef de communauté comme semble l'attester d'ailleurs le qualificatif d'évêque.
 

Monuments historiques ou patrimoine remarquable

 
 
L'église de Quelaine: La Paroisse de Quelaines est de fondation ancienne. Une église existait en 1087. Mais à la révolution l'église fut détruite. L'Abbé Angot nous apprend que " le clocher qui était très élevé, fut rasé le 30 décembre 1705, par un ouragan qui jeta à bas la cloche sans la briser ". L'église actuelle a été entièrement reconstruite après la signature du concordat de 1801 à 1812 et financés par les paroissiens.

 

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

 

La cache vous emmenera un peu en exterieur de la commune à la découverte de la chapelle Notre Dame de Pré-Guyon.

Cette chapelle est située à environ 1 500 m du bourg, à l'embranchement Astilé-Quelaines-Origné. Il semblerait que son nom soit lié à celui d'un ancien propriétaire des terres qui s'appelait Guyon. La construction de cet édifice remonte au XVIIe siècle et serait liée àune légende qui met en scène un jeune berger.

D'après cette dernière, celui-ci gardait des moutons à ce carrefour. Il aurait enlevé une statue de la Vierge placée dans le tronc du chêne. Il l'aurait emporté chez lui et dissimulé dans une huche. Le lendemain, à son réveil, quelle ne fut pas sa surprise de constater que la statue avait disparu. Elle avait repris sa place dans le tronc du chêne. Il en parla au curé de la paroisse Etienne Huneau. Ce dernier, avec l'aide de notables et de personnes riches a fait édifier cet édifice qui existe toujours, là où la statue avait été déplacée.

De par sa forme, la chapelle fait plutôt penser à une église de village. Derrière un calvaire, au crucifix rouge en l'honneur de Notre-Dame-de-Pontmain a été érigé. Cette chapelle a permis le maintien du culte à Quelaines après la destruction de l'église du village. Elle a aussi été le refuge des prêtres traqués. Des messes y sont encore occasionnellement célébrées.

 

 


Le forum du Geocaching en France

 

 

 

 

 

Additional Hints (Decrypt)

Ybefdhr onf gh purepuren, yn obvgr g'nccnenvgen........

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

85 Logged Visits

Found it 75     Didn't find it 3     Temporarily Disable Listing 1     Enable Listing 1     Publish Listing 1     Needs Maintenance 2     Owner Maintenance 2     

View Logbook | View the Image Gallery of 12 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.