Skip to content

<

Deux rues, deux bateaux, deux époques

A cache by MirPie, La Marque Jaune 50 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 12/31/2014
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
2.5 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Vous êtes à l'angle de deux rues portant des noms de bateaux, la rue de l'Alabama et celle du Pourquoi Pas ?.

 

Le CSS Alabama a servi pendant la guerre de sécession, CSS signifiant « confederates states ship ». Il a d'abord moins poétiquement été appelé le « 290 », de son numéro de stock lorsqu'il est construit en Angleterre. Il s'agit en fait d'un subterfuge pour que les autorités anglaises ne sachent pas qu'il est destiné à l'armée confédérée. Dès qu'il prend la mer, il change de pavillon et écume les mers comme navire corsaire pendant près de deux ans, de 1862 à 1864.

Un jour où il vient au port de Cherbourg pour effectuer des réparations, il se retrouve face à un navire nordiste, l'USS Kearsarge. S'ensuit alors un combat, admiré par de nombreux badauds venus à Cherbourg pour l'inauguration du casino, au cours duquel l'Alabama est envoyé par le fond. Son épave n'a été précisément localisée qu'en 1984. Cet événement fait de Cherbourg la seule ville européenne à avoir participé à la guerre de Sécession.

 

Dans un autre style, le Pourquoi Pas ? est un navire d'exploration polaire. Son commandant, Jean-Baptiste Charcot, est le fils de Jean-Martin Charcot, le neurologue ayant mené des travaux sur l'hypnose qui ont beaucoup influencé Sigmund Freud.

Jean-Baptiste, lui-même médecin, a pendant la première guerre mondiale été affecté à l'hôpital maritime de Cherbourg. Mais sa passion, depuis tout jeune, n'est pas la médecine mais l'exploration polaire. Lorsqu'on l'interroge sur ses motivations à devenir marin, il répond « Et pourquoi pas ? ». Les quatre navires qu'il a fait construire ont porté ce nom. Il est mort lors du naufrage du quatrième au large de l'Islande. Une île de l'Antarctique qu'il a découverte a gardé son nom : la terre Charcot.


 

À gauche : une maquette du Pourquoi Pas ?.
À droite : Le combat du Kearsarge et de l'Alabama, par Édouard Manet.

                          

 

Pour trouver les coordonnées finales de la cache, vous devrez repartir des coordonnées initiales. Seuls les trois derniers chiffres de la latitude et de la longitude changent.

Latitude finale = latitude initiale – A

Longitude finale = longitude initiale + B * C – D

  • A est le nombre de lettres du premier mot de la dernière ligne de la plaque de la rue de l'Alabama (que l'on trouvera par exemple aux coordonnées N 49°37.923' / W 001°38.424') ;

  • B est le chiffre des dizaines des degrés de longitude ouest de la terre de Charcot ;

  • C est le nombre de minutes de longitude ouest de l'emplacement actuel de l'épave de l'Alabama ;

  • D est le nombre de lettres du seul mot apparaissant deux fois sur la plaque de la rue du Pourquoi Pas ?.

Additional Hints (Decrypt)

Ar ibhf svrm cnf nhk nccneraprf, ryyrf ar ibhf ynvffrebag cnf qr obvf.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.