Skip to content

<

[TdW] BW.1 Beauvechain

A cache by k+gw+a Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/09/2015
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size:   small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Related Web Page

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Cette cache fait partie du Tour de Wallonie avec 268 caches au total: une cache TdW par commune wallonne + cinq bonus + super bonus! Consultez notre site.
Dieser Cache gehört zur Serie Tour de Wallonie mit insgesamt 268 Caches: jeweils ein TdW-Cache pro wallonischer Gemeinde + 5 Bonuscaches + Superbonus! Besuche unsere Website.
Deze cache maakt deel uit van de reeks Tour de Wallonie met samen 268 caches: een cache per Waalse gemeente + 5 bonuscaches + superbonus! Bezoek onze Website.



Attention : nouveau emplacement et nouvelle formule à partir de 3 mai 2019!

Géographie


Beauvechain est la commune la plus septentrionale de la province du Brabant wallon. Au nord-est, les plateaux au relief faiblement ondulé, souvent en légère déclivité vers le nord, sont tout à fait caractéristiques du paysage. Trois quarts du territoire sont consacrés aux activités agricoles. Le sud-ouest du village, avec sa rivière, la Nethen et sa vallée aux versants parfois encaissés, ses fonds de vallée souvent humides ainsi que, dispersés, quelques flancs recouverts de bois, s'apparente aux paysages brabançons.

Le nord de la commune est bordé par la forêt de Meerdael aux grands hêtres majestueux, l'un des derniers vestiges de l'antique forêt charbonnière ou Sylva carbonaria des Romains. Celle-ci ne couvre qu'une centaine d'hectares du territoire.

Au sud, sur un plateau, la base aérienne « lieutenant-colonel aviateur Charles-Roman » occupe une superficie de près de 480 hectares, où est basé le 1er wing de la Composante air.

Le sous-sol est généralement constitué de sables, de grès, d'argile et de graviers. Il est recouvert d'une couche limoneuse ou sablo-limoneuse. Les nappes aquifères identifiées sont celles du socle primaire, des craies du crétacé et du sable bruxellien. La nappe captive des craies et surtout celle du sable bruxellien sont exploitées, avec des captages à Beauvechain et à Nodebais.

Le territoire est traversé de part en part par le ruisseau la Nethen. Deux affluents, le Mille, venant du hameau auquel il a prêté son appellation et le Nodebais qui traverse le village du même nom, se jettent dans son cours à Tourinnes-la-Grosse. Le Faux-Ry, le Guertechain et le Ry-Saint-Martin viennent grossir ses flots dans la traversée de Hamme-Mille. La Nethen se jette dans la Dyle à Weert-Saint-Georges. Le village de L'Écluse est traversé par le Schoorbroek qui est un affluent de la Gette. Cette dernière alimente le Démer qui se jette dans la Dyle; celle-ci rejoint le Rupel et puis l'Escaut.

Histoire


Au néolithique, l'homme s'est installé à l'entrée de Hamme-Mille, sur une butte sableuse formant une clairière aux abords des étangs de la Warande. On y a découvert des silex taillés. À proximité, près du bois Saint-Nicaise, ont été mises au jour une enceinte fortifiée et des tombes dont certaines datent sans doute de l'âge du bronze et, avec certitude, de l'époque du fer.

L'antique voie romaine allant de Boulogne-sur-Mer à Cologne traversait le territoire. Beauvechain-centre est sans doute organisé en bourgade depuis la période franque.

Beauvechain doit son appellation formée des mots bavo et heim – habitation des gens de Bavon – à ce saint de noble origine qui y aurait vécu au cours de la première moitié du viie siècle.

Les terres sont cédées à la fin du 10ème siècle par la comtesse Alpayde à Notger, évêque de Liège. C'est au tout début du second millénaire que remonte la première citation du nom de la commune: Bavechin ou Bavenchen. Après la bataille de Hoegaarden qui oppose en 1013 le comte de Louvain à l'évêque de Liège, le Brunengeruz, contrée située entre la Dyle et la Grande Gette jusqu'à Louvain, Tirlemont et Chaumont-Gistoux, passe au vainqueur. C'est ainsi qu'Hamme, L'Ecluse, Mille et Nodebais deviennent propriétés du comte de Louvain.

Tourinnes et Beauvechain, terres d'Église, restent rattachées à Liège. Durant plus de sept cents ans, les deux villages, terres d'enclave de la principauté de Liège en duché de Brabant, partagent la même destinée. L'évêque y exerce sa haute juridiction et le droit de rendre justice; il nomme les membres de la cour échevinale chargés de la gestion journalière. L'église de Beauvechain et les dîmes afférentes appartiennent à l'abbaye de Gembloux; l'église de Tourinnes est propriété du Chapitre Saint-Paul de Liège.

Ayant fait vœu de fonder un monastère, s'il lui naissait un descendant et sa prière ayant été exaucée, le duc Henri II de Brabant établit vers 1230, aux confins de ses terres à Hamme, une abbaye de femmes de l'ordre de Cîteaux : Val-Duc. L'autorité spirituelle et la surveillance de la gestion matérielle sont exercées par l'abbé-père de Villers. Durant 550 ans se succèdent périodes prospères et époques de déclin dues entre autres aux avanies de conflits ensanglantant nos contrées.

Nodebais est partie prenante dans la ligue des villes et franchises brabançonnes créée en 1372 pour sauvegarder la liberté de ses membres.

En 1635, les armées franco-hollandaises traversent la région. Elles pillent l'église de Tourinnes n'y laissant plus « ni sonnettes ni bastons de croix ». Durant les guerres de Louis XIV, nos villages sont l'un des champs de bataille de l'Europe. En 1667, un incendie détruit l'abbaye de Valduc; elle est pillée à plusieurs reprises quelques années plus tard. Beauvechain est ravagé en 1693; Hamme l'est en 1707.

Un décret du 9 vendémiaire an IV (1er octobre 1795), proclame la réunion de ces contrées à la France. Les villages de la commune font alors partie du département de la Dyle et, sauf L'Ecluse (canton de Hoegarde), du canton de Grez dans l'arrondissement de Nivelles. Tous les privilèges disparaissent avec la fin de l'ancien régime. Un décret impérial de 1811 unit le petit village de Mille qui avait eu une existence propre jusqu'alors à celui de Hamme.

À l'époque du Royaume uni des Pays-Bas, Beauvechain, Hamme-Mille, Tourinnes-la-Grosse et Nodebais sont rattachés au canton de Jodoigne dans l'arrondissement de Nivelles; L'Ecluse reste dans l'arrondissement de Louvain.

L'indépendance du pays n'amène aucun changement administratif. La Constitution belge confirme l'existence des provinces et des communes dont celle unifiée de Beauvechain-Tourinnes-la-Grosse. Une loi promulguée en 1841 entérine la séparation de ces deux villages.

Nos villages sont libérés le 6 septembre 1944 par les soldats du 82e régiment de reconnaissance de la 2e division blindée américaine.

À partir de 1946 et durant 50 ans, du Spitfire au F-16 en passant par les Mosquito, Meteor, CF-100 Canuck, et F-104 Starfighter, la base Lieutenant-Colonel Aviateur Charles Roman va abriter le 1er Wing de Chasse; elle accueille actuellement l'école de pilotage de la Force Aérienne, le Wing Météo et la Musique Royale de la Force Aérienne.

Des caches à Beauvechain


Beauvechain est constitué de cinq sections : Tourinnes-la-Grosse, Hamme-Mille, Beauvechain, Nodebais et L’Écluse. À une exception près toutes les sections et leur patrimoine sont bien desservies par des géocaches : Tourinnes-la-Grosse avec sa magnifique église Saint-Martin (GC2G1D5 Tourrines-la-Grosse – l’église Saint Martin) et sa jolie Chapelle Notre-Dame du Rond-Chêne (GC3QJCD Rond-Chêne) ; Hamme-Mille avec la Chapelle Saint-Corneille (GC2G1F4 Mille – Chapelle Saint-Corneille) ; Beauvechain avec quelques geocaches dédiées à la base aérienne : GC4BME5 General Dynamics F-16 Fighting Falcon, GC4A47H F104 Starfighter, GC3ACEE Spotter Corner (ainsi qu’une dédiée à la station d’épuration : GC5JMM7 Precious water) ; Nodebais, qui fait l’objet d’une jolie promenade : GC2F09V Le Nodebaye. Il y a d’autres promenades en forme de multicaches, qui touchent plusieurs sections : GC4DYKZ Sur la trace de Saint Martin, GC5FG6K Notre Balade / Onze Wandeling / Our Walk, GC477EM La promenade d’Ame et de M’Line et GC3V8BM Sur la trace des Hérétiques.

Mais jusqu’ici il n’y a aucune geocache dans la section de l’Écluse, et je saute donc sur l’occasion pour changer cela avec cette cache du TdW. En plus je voudrais vous montrer un des plus intéressantes éléments du patrimoine culturel de la commune, la Ferme de Wahenges. Il s’agit d’une petite multi cache autour de la Ferme.





La promenade commence


WP1 N 50° 45.418 E 004° 48.277 – Ferme abbatiale de Wahenges

La Ferme abbatiale de Wahenges (nom également orthographié Wahenge ou Wahange et encore Ferme "des" Wahanges ou Wahenges) est une vaste et belle ferme, enclose et chaulée, qui s’isole sur un repli du plateau au milieu des champs à proximité d’un étang alimenté par les sources du Schoorbroek. L'ensemble à fait l'objet d'un classement en 1994. Il doit ce statut au fait qu’il illustre admirablement l’architecture agricole typique du Brabant wallon. Les fameuses censes, typiques de la Hesbaye brabançonne, sont souvent d’origine médiévale [seigneuriale ou abbatiale], et furent modernisées au 18ème siècle à l’occasion du renouveau économique. Les censes sont ces anciennes fermes dont les bâtiments sont agencés en quadrilatère, autour d’une cour. Cette architecture rurale est typique de la Hesbaye brabançonne.

Les premières traces d'occupation du site remontent à l'époque romaine. En 1946, à l'est du domaine de la ferme, au « Leckbosch », furent découverts les traces d'une villa. L'histoire de la constitution du domaine attaché à la ferme, date de la naissance de l'abbaye d'Averbode, dont la ferme était une des plus anciennes possessions. En 1147 la partie méridionale des terres dites de l'Écluse, fut apportée au domaine par Henri de Jauche et Guillaume de Dongelberg. Au 17ème siècle, appelé pour les provinces des Pays-Bas « le siècle des malheurs », les troupes françaises, hollandaises et espagnoles pillèrent et détruisirent une grande partie de la ferme. Dès 1705, les reconstructions furent entreprises. À la révolution française la ferme fut vendue à des civils.

Au dessus de la clé du cintre de l'entrée une dalle gravée renseigne la date de 1724 sous un blason d'E. Van der Steghen et de sa devise « Prudentia et Vigilentia ». La porte d'entrée du corps de logis est surmontée des armoiries de l'abbé F. Vanden Panhuysen portant la date de 1729.

Les dix fenêtres (dont deux ont été rajoutées sur la droite) du long corps de logis à un seul niveau, en pierre de Gobertange s'ouvrent sur une large cour en pavés de plan carré. Elles rappellent de probables anciennes fenêtres à croisées. À l'intérieur de ce logis, une inscription de 1816 rappelle que « cette place a été tapissée en 1816 » désignant par là un remarquable papier peint à décor de ruines de l'époque Empire qui fait également l'objet du classement.

Une remise à voiture de la fin du 18ème siècle avec des portes en anse de panier en pierre bleue occupe la partie sud-ouest de la cour.

Ont fait l'objet du classement comme patrimoine : les façades et toitures de tous les bâtiments de la ferme de Wahenges ainsi que les pavés de la cour, la charpente de la grange, la structure et charpente de la remise, les voûtes et la charpente du corps de logis, la chapelle et son autel, annexée au logis ainsi que le papier peint couvrant les murs de la deuxième pièce à droite de l'entrée du corps de logis. Soit encore l'ensemble formé par la ferme de Wahenges, l'étang et le ruisseau Schoorbroek, les chemins pavés menant à la ferme, les alignements de peupliers, le Leckbosch contenant l'emplacement de deux tombelles et de la villa gallo-romaine, les prés et les bois. Une zone de protection comprenant des terrains agricoles et bois est établie autour du site de la ferme de Wahenges.

Depuis 1984, l'ancien grenier à grain de la ferme accueille des expositions dans le cadre des fêtes de la Saint-Martin de Tourinnes-la-Grosse.

FR: Quelles sont les deux chiffres à droite de l’entrée écrites noir blanc ? La réponse est AB.
NL: Wat zijn de twee cijfers rechts van de ingang, zwart op wit? Het antwoord is AB.
DE: Welche beiden Ziffern stehen rechts vom Eingang schwarz auf weiß? Die Antwort ist AB.
EN: What two digits are there in black and white right of the entrance? The answer is AB.





WP2 N 50° 45.3(A+B+2)(B) E 004° 48.2(A/2)(A+B) – La dégradation

Ici il y a une collection de panneaux.
FR: Quelle est la somme de toutes les (trois) chiffres sur ces panneaux ? La réponse, augmenté de 1, est C.
NL: Wat is de som van alle (drie) cijfers op deze borden? Het antwoord, verhoogd met 1, is C.
DE: Was ist die Summe der (drei) Ziffern auf diesen Schildern? Die Antwort, erhöht um 1, ist C.
EN: What is the sum of the (three) digits on these signs? The answer, increased by 1, is C.



WP3 N 50° 45.3(B+C+2)(A-B) E 004° 48.(A-B)(2xC)(B+C) – Les pagodes

Dans le pré en face de la ferme se dressent les pagodes post-industrielles de Julos Beaucarne. Julos Beaucarne, poète, chanteur, sculpteur, acteur a investi le site de Wahenges en 1999 pour rendre un hommage à «  ce pays où les granges sont des navires ». 36 tourrets industriels, utilisés pour la fabrication et le transport de câbles ou de cordes, ont ainsi été installés, formant une ronde colorée face à l’imposante ferme voisine. « Le constructeur de pagodes veut toucher le ciel, planter des antennes immenses pour capter les messages qui viennent du fin fond de la nuit et du bout du jour. Il veut que le voyageur s’arrête et regarde soudain se déplier tous les plis de son âme […]. Il récupère les matériaux usés dont plus personne ne veut, il les empile à la manière des enfants. Petit Poucet, il sème sur son passage des repères géants et ce faisant il signe éperdument le paysage post-industriel. » [Extrait de l’album Tours, temples et pagodes post-industriels de Julos Beaucarne.]

Cherchez/Zoek/Suche/Look for 922F53D5E



WP3 alternatif N 50° 45.3 A+B+C-1 C E 004° 48.2 C A/2 – Les informations

Je sais qu’il y a un vieux panneau « propriété privée » aux approches des pagodes. Exceptionellement un collègue, qui voulait visiter les pagodes, a eu des difficultés avec un ouvrier agricole. Comme je ne veux que personne se trouve confronté à un cas de conscience, j’offre ici un WP3 alternatif pour tous ceux qui préfèrent ne pas visiter les pagodes dans la prairie.

FR: Combien de terriers est-ce qu’il y a sur les photos ? La réponse est D. Quelle est la somme des deux chiffres jaunes en haut à droite ? La réponse est E.
NL: Hoeveel terriërs zijn er op de foto’s? Het antwoord is D. Wat is de som van de twee gele cijfers rechts boven? Het antwoord is E.
DE: Wieviele Terrier gibt es auf den Photos? Die Antwort ist D. Was ist die Summe der zwei gelben Ziffern rechts oben? Die Antwort ist E.
EN: How many terriers are there on the photos? The answer is D. What is the sum of the two yellow digits at the top on the right? The answer is E.



WP4 N 50° 45.3(D)(A-B) E 004° 48.2(A-C+1)(E) – Les promenades

Ici on se peut promener dans différentes directions.
FR: Quelle est la somme de toutes les (huit) chiffres sur ces panneaux ? La réponse est FG.
NL: Wat is de som van alle (acht) cijfers op deze borden? Het antwoord is FG.
DE: Was ist die Summe der (acht) Ziffern auf diesen Schildern? Die Antwort ist FG.
EN: What is the sum of the (eight) digits on these signs? The answer is FG.



WP5 N 50° 45.3(G-A)(F) E 004° 48.2(E+F)(D+2) – Les animaux

FR : Quel description correspond le mieux à ce panneau particulier ? Ne donnez pas des oiseaux verts à manger à votre chat → H=4 ; Tenez votre terrier en laisse rouge → H=5 ; Mettez des pantalons bleus à votre teckel → H=6.
NL: Welke beschrijving past het best bij deze bijzondere boord? Geef je kat geen groene vogels te eten → H=4; Hou je terriër aan een rode lijn → H=5; Doe je teckel een blauwe broek aan → H=6.
DE: Welche Beschreibung paßt am besten zu diesem seltsamen Schild? Füttere deine Katze nicht mit grünen Vögeln → H=4; Führe deinen Terrier an einer roten Leine → H=5; Ziehe deinem Dackel blaue Hosen an → H=6.
EN: Which description matches this strange sign best? Do not feed your cat on green birds → H=4; Keep your terrier on a red lead → H=5; Put blue trousers on your dachshund → H=6.





La cache


Et voilà, c’est déjà fait et vous pouvez maintenant calculer les coordonnées du final :
N 50° 45.(C-1)(F+G)A E 004° 48.(2xB)(C+D)H
Bonne chance! Geluk ermee! Viel Glück! Good luck!

S’il vous plaît : ne pas chercher la cache quand il y a des moldus !!! La cache maintenant est clairement à un endroit librement accessible, mais il y a des individus assez désagréables dans la zone – ne mettez pas la cache en danger, s.v.p. !


Contenu initial : logbook, crayon, stashnote, des certificats pour le FTF, STF et TTF, balle de golf, smiley, élastique pour cheveux, figurine en plastique, mini-livre, pince à linge, travel bug TB63H8K „Zultan the Zombiee Travel Tag“.


Ceterum censeo latebras solum pro sodalibus solventibus esse abrogandas.



Le podium


FTF: spockske

STF: paul_v_h

TTF: HartAmLimit


Images © k+gw+a

Sources: wikipedia, panneau d’informations, www.geocaching.com;

Versions :

  • v1.0: comme publiée
  • v2.0: WP2 adapté à la situation changée ; nouveau WP3 alternatif pour ceux qui veulent éviter entrer dans la prairie, « propriété privée » ; podium rempli (11.3.2016)
  • v.2.1: nouveau site TdW → header adapté (27.11.2018)
  • v.3.0: nouveau emplacement et nouvelle formule (3.5.2019)
  • v.3.1: petite étrange erreur dans la version NL du WP1 corrigée (3.3.2021)




Additional Hints (Decrypt)

SE: Nh cvrq q’ha neoer.
AY: Nna qr ibrg ina rra obbz.
QR: Nz Shßr rvarf Onhzrf.
RA: Ng gur sbbg bs n gerr.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.