Skip to Content

<

Commune des Deux-Sèvres : Aigonnay

A cache by jomiloc (adoptée par eMile_from79) Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/07/2015
Difficulty:
3 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:



Les communes des Deux-Sèvres est une série de caches particulières construites grâce à la collaboration entre les géocacheurs.

Basé sur la participation volontaire, le principe de la série est simple : le premier qui le désire se propose pour poser une cache dans la ou les communes de son choix, selon les préconisations suivantes :

En Deux-Sèvres, il y a 305 communes, à vous de jouer...


Pour réserver votre commune et mettre à jour votre contribution sur cette carte , merci d'envoyer un mail à lulu_et_compagnie via notre profil.


La commune d’Aigonnay est située à 16 km au Nord-Est de Niort et s’étend sur 14,1 km². Elle compte 622 habitants.

Les sources sont nombreuses et auraient donné son nom à la commune : Aigues signifiant eau et O'nay, naître.

La commune apparaît dans les sources pour la première fois en 995 sous le nom de Villa Aygonensis. Elle est maquée par les guerres de religion : dès 1572, il y a à Aigonnay un pasteur du nom de Novel et dont l'activité fut à l'origine d'une forte implantation protestante dans le pays mellois. Le 20 février 1688, lors d'une réunion clandestine au logis du Grand-Ry, de nombreux protestants furent tués ou emprisonnés sur ordre de l'intendant Foucault, alerté à Saint-Maixent. La plupart des prisonniers furent condamnés aux galères perpétuelles, les autres à la prison à vie. Le soir de Noël de l'année 1697, les protestants des environs se réunirent une nouvelle fois au logis de la Couture et au Grand-Ry. Ce dernier fut démoli en 1698 sur l'ordre de Foucault. Le 22 mai 1699, un paysan d'Aigonnay fut abattu par des dragons venus de la Mothe-Saint-Héray. En 1698, il y avait 86 feux à Aigonnay et 76 vers 1750. En 1804 sur les 602 habitants d'Aigonnay, seulement 2 ou 3 maisons étaient de confession catholique. Le dernier loup des Deux-Sèvres a été abattu à Aigonnay, dans le bois de Raganes, le 6 décembre 1927.

Elle compte un monument historique : le logis de Breuil-Malicorne qui date de la deuxième moitié du XXVIème siècle.

 

Additional Hints (Decrypt)

Ercbfrm-ibhf

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

34 Logged Visits

Found it 32     Write note 1     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 7 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.