Skip to content

<

Aude- Puivert- Le Sentier des troubadours.

A cache by Faydit11-09 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 04/11/2015
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size:   small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Le propos de cette « géocache » est de faire découvrir un petit sentier de découverte thématique qui conduira le promeneur jusqu’au château de PUIVERT.


Aude- Puivert- Le Sentier des troubadours.

 

Commune de :  Puivert 11230.

Le but :

Le propos de cette « géocache » est de faire découvrir un petit sentier de découverte thématique qui conduira le promeneur jusqu’au château en se plongeant dans le « moyen age méridional » par le biais de rapides panneaux d’informations. Une sorte de préparation à la visite. Une micro aventure avec immersion pour nos chères petite têtes blondes…

A voir dans les environs :

  • Un château désormais privé dont l’accès est payant et réglementé. Un château dont la partie la plus ancienne est antérieure à la croisade dite des albigeois. De cette partie, il ne reste que maigres vestiges. Mais l’on devine encore l’ancienne porte et les dépendances.  La partie la mieux conservée correspond aux fortifications d’après la croisade. Cette dernière partie est un vestige de la forteresse  royale. Cette forteresse était l’un des maillons d’un vaste ensemble de châteaux, de maisons fortes, de tours à signaux et de tours de guets qui constituaient la frontière avec l’Aragon tout proche.
  • Un lac avec baignade autorisée. Une partie est réservée au pêcheurs, mais aussi,  aux navigateurs "d’eau douce".
  • Le musée du QUERCORB  (une capsule temporelle sur la vie d’antan).
  • De splendides forêts. L’automne en ces lieux y étale ses plus beaux atours.
  • Une multitude de parcours de randonnée pour VTT ou marcheurs.
  • Le parcours vert ou le labyrinthe vert de NEBIAS.

Itinéraire :

  • Automobile :
  • Suivre la D 117.
  • Pédestre :
  • En partant de PUIVERT. Le point de départ se situe près de la petite chapelle de Notre Dame des Bons Secours. Gravir le chemin au milieu des bancs et des arbres, Laisser sur sa gauche la statue, puis filer vers le château juché au sommet.
  • En partant du château. Se diriger à l’opposé du château, vers le bout du parking pour trouver le sentier. Un bouquet de panneaux en bois y énumère les sentiers pédestres, équestre ou GR(s)…

Cartographie :

Carte MICHELIN/ Atlas routier France 2011 (2,3,4,5...)

Le guide vert MICHELIN. Roussillon/Pays cathare.

Carte IGN 2347 OT.

Carte IGN 2247 OT.

Aspect du site actuel  :

Un  mini chemin de randonnée abordable avec des chaussures de petite randonnée ou des chaussures de trekking. En été le parcours est peu couvert prévoir une coiffe et de l’eau.

Point de vue  éventuel sur l’itinéraire:

De nombreux points de vue sur le château, le petit village et le lac.

Coordonnées de la cache -La localisation :

La géocache /mesure N°1: N42° 55.138' E2° 03.082'

La géocache/mesure N°2 : N42° 55.138' E2° 03.082'

La géocache/mesure N°3: N42° 55.137' E2° 03.081'

Parking (possibilités) :

  1. Possibilité de  garer le véhicule au bas du château. Parking gratuit jusqu’à ce jour. Parking de terre battue. L’axe qui conduit à ce parking est un chemin carrossable mais gare aux nombreux nids de poules… En période  estivale cette possibilité est très fréquentée.
  2. Possibilité de se garer gratuitement en ville, pour finir le parcours sous forme de petite promenade. Il faudra alors traverser la D117 très fréquentée l’été…
  3. Possibilité de stationnement au lac. En période chaude le lac est très fréquenté…L’exercice est alors plus difficile…

Pour savoir, un peu d’histoire :

  • Le château de PUIVERT est antérieur au XIIe siècle.
  • Ce château fut une véritable cour des troubadours. Les troubadours s’y réunissaient sous la protection des seigneurs locaux. Les corbeaux à l’image des musiciens seraient l’écho de cette époque.
  • Ce château fut acquis à la cause cathare.
  • Lors de la croisade albigeoise, trois jours de siège suffirent pour sa conquête.
  • Contrairement aux légendes , les historiens s’accordent pour dire que ce fut la recherche de gain de nouvelles terres cultivables qui conduisirent à la disparition du lac par l’assèchement des zones humides.
  • Une inondation due aux intempéries fit des dégâts dans le MIREPOIX médiéval.

Pour rêver, les légendes :

Ici de nombreuses légendes : Un trésor maudit, un lac qui disparaît, une dame blanche…

  • Un trésor maudit

Le château de PUIVERT compte parmi les châteaux audois pourvus d’un trésor maudit. Ce trésor consisterait selon les uns, en un agneau d’or, selon d’autres en un veau d’or, ceci bien sûr, toujours  selon la légende…En résumé, un objet à la valeur inestimable. Après la croisade, l’histoire raconte que les prisonniers cathares firent cette confidence (peut être arrachée selon les méthodes peu recommandables de l’époque) à leurs gardiens. Il ajoutèrent que l’objet était gardé par un gardien redoutable…La convoitise aboutit à des expéditions qui échouèrent jusqu’à ce jour. Mais dans le pays, l’on dit que certains des aventuriers disparurent étrangement… Ce qui en revinrent, perdaient souvent la raison évoquant un être surnaturel…Un démon, un drac…

  • Un lac qui disparaît :

Les gens de par ici, vous diront qu’autrefois le lac de PUIVERT était bien plus grand. Il s’étendait sur une surface impressionnante. Ses limites correspondraient aux emplacements des fermes et hameaux appelés CAMPS. Du camp SADOURNY près de PUIVERT au camp SYLVESTRE près de NEBIAS. Du camp FERRIER au camp BONNAURE…La dame du château aimait se rendre sur ses berges. Elle y fit aménager les berges, puis elle fit construire un banc. Survint un terrible orage dont les eaux  tumultueuses se déversèrent dans le lac. Le niveau du lac s’éleva faisant presque disparaître le banc de la châtelaine. Elle s’en plaignit à son époux qui s’empressa d’ordonner des travaux pour faire baisser les eaux. Les ouvriers malhabiles firent une fausse manœuvre le mur céda. Les eaux se déversèrent noyant toutes les vallées environnantes. Mirepoix, dit-on, faillit disparaître à cette époque…Le lac ne retrouva jamais son aspect premier…

  • La dame blanche :

Cette légende complète la précédente. Le banc dit-on dans celle-ci, était cher à la dame , car délaissée, elle y rencontrait un page ou un troubadour. Le seigneur éventa l’amourette et confia à l’amant de la dame les travaux. L’accident ne fut pas fortuit. Le seigneur sachant « les eaux souveraines » commandita les travaux pour éliminer le concurrent. La nature fit le reste et balaya l’affront dans de grands tourbillons. La dame perdit son amour et la raison. Les jours de grands orages, elle apparaîtrait sur le donjon criant son désespoir comme le jour ou survint l’accident…

Consignes :

  Prendre de bonnes chaussures, et prévoir une réserve d’eau. Respecter les lieux, les sites. Surtout, ne laisser aucun déchet !

A chaque découverte remettre en place correctement ! Bien refermer !!! C’est le gage d’une bonne durée de vie pour la géocache…Mais aussi la possibilité de partager notre chasse aux trésors commune !

Additional Hints (Decrypt)

Vaqvpr :Fhe yr obeq qh purzva.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)