Skip to content

<

1- Nostradamus : une enfance saint-rémoise

A cache by Liodan13 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 09/23/2015
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
2.5 out of 5

Size: Size:   small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Les caches :

Vous allez partir à la découverte d'un personnage emblématique de la région : Michel de Nostredame, dit Nostradamus, grâce à deux caches, indépendantes l'une de l'autre, distantes de 26 km à vol d'oiseau : une 1ère multi-cache à St-Rémy-de-Provence (1- Nostradamus : une enfance saint-rémoise GC5RZ1V) ; et une 2ème mystery-cache à Salon-de-Provence (2- Nostradamus : une renommée salonaise GC61823).

Au fil des différentes étapes, vous pourrez ainsi suivre le parcours de la vie de Nostradamus depuis sa naissance et jusqu'à sa mort, au travers des monuments clés de l'histoire qui lui rendent hommage, et que l'on peut encore voir de nos jours.

Attention !! Vous devez vous munir d'un mètre ruban d'au moins 1 mètre pour pouvoir résoudre la majorité des énigmes du parcours !!

Bonne visite !

******

Le personnage - Partie 1 : Saint-Rémy-de-Provence

Michel de Nostredame est né de 14 décembre 1503 à Saint-Rémy-de-Provence. Il est l'ainé des 18 enfants de Jaume (= Jacques) de Nostredame (marchand de céréales et notaire) et de Reynière (= Renée) de Saint-Rémy.

Il tenait son nom du village de ses ancêtres "Notre-Dame d'Alet" dans l'Aude.

Dès son enfance, Michel fut confié "à l’éducation" de ses aïeux. Jean de Saint-Rémy, son bisaïeul maternel, médecin du roi René, va lui transmettre, dès son plus jeune âge, les rudiments des mathématiques et des lettres, dans le paysage magique de Saint-Rémy-de-Provence où il grandira.

Puis, il part très jeune en Avignon pour y obtenir son diplôme de bachelier des arts.

Après avoir obtenu, à Avignon, son titre de "Maître ès Arts" et voyagé pendant huit ans en se spécialisant dans l'étude des plantes médicinales (les simples), Michel va étudier la médecine à Montpellier.

En 1520, la peste se répand dans tout le Comtat Venaissin. La Faculté suspend ses cours et les jeunes étudiants en médecine, Michel en tête, apprennent à combattre la terrible épidémie, contre laquelle seules quelques mesures d'hygiène, le courage des médecins, et la ferveur des prières pouvaient lutter. Michel se fit connaitre grâce aux remèdes qu’il a mis au point, dont les fameuses boules de senteur.

En octobre 1529, la faculté rouvre ses portes. Michel y reprend les cours. Brillamment reçu, et nanti de son doctorat, le jeune médecin voyage à la rencontre des plantes et des maladies. Astrologie et médecine étaient indissociables à l'époque, et dans ces deux domaines il étonna par ses connaissances.

En 1533, Michel s'installe à Agen, et se marie. La population loue les talents du médecin lors de l'épidémie de peste de 1534. Mais en 1538, il perd sa femme et ses deux enfants lors d'une nouvelle peste.

Dès lors, Michel parcourt la France. On le retrouve à Bordeaux, Bar le Duc, puis il continue ses voyages d'études en Italie (Venise, Gênes, Savone, Milan, Turin), où il consigne recettes culinaires et remèdes médicaux.

Mais la peste se déclare encore en France, et il revient la combattre à Marseille puis à Aix, où il expérimente de nouveaux soins et applique de très modernes et efficaces mesures d'hygiène. Pour ses exceptionnels résultats, la ville lui accorde une pension perpétuelle.

Vous en apprendrez davantage sur la seconde partie de sa vie, avec la cache 2- Nostradamus : une renommée salonaise (GC61823).

******

Pour les étapes 1 et 2, nous vous conseillons de vous garer au parking PK1 conseillé :
N43°47.303 / E04°49.783

******

Etape 1 - Lieu de naissance de Nostradamus : N43°47.290 / E04°49.836

Cette étape vous emmène dans la rue Hoche, qui longe les vestiges de la muraille du quinzième siècle. Mais son véritable charme réside dans le fait qu'elle est le berceau de Nostradamus. C'est, en effet, dans cette demeure appartenant à Jean de Saint-Rémy, médecin et trésorier de la ville, que naîtra son arrière-petit-fils, Michel, le 14 décembre 1503.

L'état de délabrement actuel de la maison ne donne aucune idée de ce que ce fut réellement cette ancienne demeure, dont les éléments caractéristiques ont disparu au cours des siècles.

Le Syndicat d'Initiative de Saint-Rémy y a fait mettre, avant la guerre de 1939, une plaque de marbre avec la date de naissance de Nostradamus.

Répondez à la question :
Quelle est la largeur du panneau explicatif "La maison natale de Nostradamus", située sur la façade de la maison (voir photo ci-dessous) ? = Réponse A

58 cm > A = 17
60 cm > A = 18
62 cm > A = 19

******

Etape 2 - Fontaine et Rue Nostradamus : N43°47.357 / E04°49.935

De style Restauration, la "Fontaine ancienne" fut construite et inaugurée en 1814. A l'origine, elle était dotée d’un buste de Louis XVI (hommage au roi) qui fut enlevé en 1830 et remplacé par celui du célèbre astrologue en 1859, sculptée par Liotard, de Lambesc. Elle est située dans la rue Nostradamus.

Répondez à la question :
Quelle est la largeur de l'écart intérieur existant entre les 2 barres de fer situées au centre du bassin (voir photo ci-dessous) ? = Réponse B. Il ne faut pas inclure les barres.

8,5 cm > B = 38
9 cm > B = 39
9,5 cm > B = 40

******

Pour l'étape 3, nous vous conseillons de vous garer au parking PK2 conseillé :
N43°46.617 / E04°49.990

******

Etape 3 - Cabestan de St-Paul : N43°46.573 / E04°49.976

Un cabestan est une espèce de tourniquet posé verticalement, dont le mouvement sert à rouler et à dérouler un câble ou une corde. Le cabestan était autrefois employé dans les travaux de levage ou de halage des pierres à bâtir. C'était le cas du cabestan de St-Paul, qui trône fièrement ici, après sa restauration. Il servait à remonter des charges lourdes du fond de la carrière, au même titre qu'un treuil.

Sur ce dernier, une poulie mobile, appelée "le singe", permettait de réduire de moitié la force à exercer sur le cordage tracteur. Ce dernier venait s'enrouler sur le tambour cylindrique vertical du cabestan que l'on mettait en mouvement grâce à deux timons tirés par deux ânes aux yeux bandés ou par des manœuvres. Solidaire du tambour, une roue dentée à cliquet anti-retour permettait d'interrompre l'effort sans que la charge ne redescende. De même, un frein à friction du type de Prony avait été prévu pour ralentir la vitesse d'une charge descendante.

L'axe métallique du cabestan reposait dans une crapaudine. A son extrémité supérieure, il tournait dans une bourbonnière fixée dans une poutre de bois portée par deux piliers maçonnés de forme trapézoïdale et cerclés par une bande de fer.

Grâce à cet ingénieux mécanisme, il était possible d'extraire un bloc de 2,2 tonnes en exerçant sur chaque timon une force de 30 kg et de faire en une dizaine de minute cinquante tours de manège pour le sortir.

Répondez à la question :
Rapprochez-vous de la roue dentée à cliquet située à la base du pilier central en bois du cabestan.
Combien comptez-vous de dents (voir photo ci-dessous) ? = Réponse C

******

Finale :

Vous trouverez la cache aux coordonnées suivantes :

N43°[dd].[xxx] E04°[ee].[yyy]

dd = (A x C) - 404
xxx = (B x C) - 533
ee = (A x B) - 670
yyy = (A x (B - C)) - 208

Vous découvrirez alors un lieu insolite, méconnu, dans la continuité du thème des étapes précédentes.

Avant de vous rendre sur les lieux, entrez votre réponse dans le Checkeur ci-dessous pour :

  1. vérifier vos coordonnées,
  2. et découvrir l'histoire de ce lieu insolite.

GeoCheck.org

!!!! Merci de ne pas publier de photos du lieu de la cache finale, ni de la boite,
afin de préserver tout le mystère pour les suivants !!!!
! On compte sur vous pour garder le secret !
laugh

******

Additional Hints (Decrypt)

Pnpur svanyr : nh cvrq q'ha ynhevre-gva, fbhf dhrydhrf cvreerf.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.