Skip to Content

This cache is temporarily unavailable.

Johnny28: Cache plus en place

More
<

[#155 CEL] Fresnay-le-Comte

A cache by Johnny28 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 09/03/2016
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Les communes d'Eure-et-Loir [CEL]

Cette cache fait partie de la série "401 communes en Eure-et-Loir [CEL]".

Il s'agit d'une idée assez simple : vous faire découvrir toutes les communes que compte notre département.

Pour relever ce défi, un groupe de géocacheurs s'est créé afin d'organiser au mieux la pose des caches. Ces dernières peuvent être de différents types et de différentes tailles.

Si vous souhaitez rejoindre le projet [CEL], contactez l'un des propriétaires de cache de la série : il se fera un plaisir de vous indiquer les communes disponibles et la marche à suivre wink.

 

#155 - Fresnay-le-Comte



Nom des habitants : non defini.

Population : 341 (recensement de 2012)

Superficie : 825 hectares

Densité : 41 hab./km²


La commune de Fresnay-le-Comte se situe entre Bonneval et Chartres, à 15 kilomètres au Sud-Ouest de Chartres. Ellecomporte deux lieux-dits, le Moulin de Fresnay et les Réages du Moulin, ainsi que le hameau des Bordes, à cheval sur les commune de Fresnay et de la Bourdinière-Saint-Loup.


Fresnay-le-Comte est une commune rurale, à caractère agricole. Elle compte un concessionnaire agricole, un menuisier-ébéniste, un plombier, une entreprise de commande numérique et neuf exploitations agricoles. Des commerces ambulants desservent aussi la commune (boulanger, poissonnier, boucher-charcutier).
La commune possède une salle polyvalente, où les habitants se retrouvent pour diverses manifestations, et qui est mise à disposition des associations locales.
Une école, en regroupement scolaire, accueille les enfants de la maternelle au CM2. La cantine est assurée le midi sur place, et un accueil périscolaire fonctionne matin et soir.
Un Centre d'Intervention Départemental de pompiers se situe également sur la commune.
La population de Fresnay-le-Comte travaille principalement dans l'agglomération chartraine.

 

Un peu d’Histoire : l’église Saint-Martin

 

Successivement appelée : « Fraxinetum », « Fraxinetum Comitis » puis « Fresnayum Comitis », la paroisse de Fresnay-le-Comte adhéra résolument à la cause révolutionnaire en devenant « Fresnay-le-Peuple » vers 1790, puis, à l’instar de Berchères-l’Evêque qui était devenue Berchères-les-Pierres, Fresnay devint entre 1792 et 1806 « Fresnay-les-Cailloux »... laugh

Sa proximité avec l’antique voie romaine qui reliait Chartres à Blois en passant par Le Gault-Saint-Denis et Verdes témoigne de l’origine lointaine de ce village. A ce propos, il n’est que de consulter une carte routière pour observer, tout au long de cette longue route, de nombreuses localités qui furent probablement à l’origine des villas gallo-romaines à vocation agricole. En effet, perpendiculairement, et de part et d’autre de la voie romaine, on peut noter des routes menant à des implantations telles que : Andeville, Varennes, Auvilliers, etc...

Comme beaucoup d’édifices religieux dans notre région, l’église Saint-Martin remonterait au XIIe siècle et aurait été remaniée au XVIe siècle.

Par ailleurs, un document ancien fait mention d’une probable autre église à Haranville (Hairani Villa en 949) située également sur le territoire de la paroisse. De nos jours, il ne reste plus rien de ce sanctuaire qui fut totalement détruit, si ce n’est un texte truculent du XVIIe siècle qui précise, ainsi, le mauvais état de cette église disparue : « Le mardy 16e jour de 1610 il fist un merveilleux temps se consommant en eaux et en fort grand vent qui fut fort véhément. Il abattit le clocher. Vray qu’il estoit fort gasché de pourriture ». L’absence de recoupement ne permet pas de confirmer la présence de cette mystérieuse église...

Mais revenons à l’église actuelle dont le décor intérieur ne manque pas d’intérêt. L’absence de transept rend difficile la limite du chœur par rapport à la nef. Récemment restaurée avec soin, on peut remarquer une poutre (sablière) ancienne encastrée de chaque côté dans deux engoulants sculptés. Sur cet entrait on lit : «L’an mil cinq cent vingt neuf, ce chœur fut fait tout neuf ». Un décor à base de branchages et d’animaux figure aussi sur cette sablière. Sur la « poutre de gloire», un Christ en croix reposant sur trois têtes d’anges occupe une position inhabituelle. En effet, le plus souvent ce type de sculpture se trouve au-dessus de la poutre. Un autre élément architectural, à savoir une frise en bois sculpté (à entrelacs) court sur une grande partie des murs. Ce décor s’apparente au style à l’honneur au XVIe siècle. Enfin un retable très sobre, typiquement beauceron, occupe le fond du chœur. Parmi les desservants de la paroisse, on note au XVIIIe siècle un certain abbé Claude Hughes Gilles, auteur d’un poème eucharistique, c’est-à-dire d’actions de grâce, adressé à Messire Jean Bouilli, Comte de Meslay-le-Vidame qui lui aurait offert un beau jardin en guise de remerciement...

Sources :

- Magazine "Votre Agglo", n° 21, janvier 2013

Additional Hints (Decrypt)

N y'bzoer.
[Merci de bien remettre le camouflage. La cache ne doit pas être visible après votre départ]

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.