Skip to Content

<

La grande séduction

A cache by Cdfy Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 05/27/2015
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Bienvenue en Creuse 


ENTREE

La Creuse est un département français, situé dans la région Limousin. Il tire son nom de la rivière Creuse.La Creuse est appelée, en occitanLa Creusa ou La Cruesa, prononcé « La Croso » ou « La Cruéso ».

Le département est créé par la Révolution française le 4 mars 1790, en application de la loi du 22 décembre 1789, essentiellement à partir de l'ancienne province de la Marche.

Depuis le Moyen Âge, comme dans toutes les communes du département, beaucoup d'hommes partent tous les ans dans les grandes villes sur les chantiers du bâtiment pour se faire embaucher comme maçon, charpentier, couvreur...

  • Les maçons de la Creuse deviennent bâtisseurs de cathédrale ou construisent en 1624 la digue de La Rochelle.

  • Au xixe siècle, ils participent -notamment comme plâtriers, métier censé être parmi les plus pénibles- à la construction duParis du baron Haussmann. Initialement temporaire de mars à novembre, l'émigration devient définitive : la Creuse perd la moitié de sa population entre 1850 et 1950. On retrouve dans le livre de Martin Nadaud "Mémoires de Léonard", la description de cet exode qui marque si fortement les modes de vie.

  • Durant la guerre de 1914-1918, la Creuse enregistre de lourdes pertes. Cette saignée s'accompagne d'un déficit des naissances. Le monument aux morts de la commune de Gentioux reste le témoin de cette hécatombe. En 1917, uneMutinerie des soldats russes à La Courtine s'installe dans le camp militaire creusois.

  • De 1963 à 1980, 1 630 enfants réunionnais « orphelins » sont déplacés par les autorités françaises dans le but de repeupler les départements français victimes de l'exode rural comme la Creuse, le Tarn, le Gers. Ce déplacement d'enfants par avions entiers est organisé sous l'autorité de Michel Debré, député de La Réunion à l'époque. Cet épisode de l'histoire française, très connu à La Réunion, qui a donné lieu à de nombreuses études écrites ou filmées, est communément appelé « l'affaire des Enfants de la Creuse ou des Réunionnais de la Creuse ».
PAYSAGE

La Creuse fait partie de la région du Limousin. Elle est limitrophe des départements de la Corrèze, de la Haute-Vienne, de l'Allier, du Puy-de-Dôme, du Cher et de l'Indre. Il s'agit du deuxième département le moins peuplé de France après la Lozère.

 Le département est situé à l'extrémité nord-ouest du Massif central. Le plateau de Millevaches occupe le sud-est. Le département culmine à 932 m dans la forêt de Châteauvert, à Saint-Oradoux-de-Chirouze.

La Creuse présente de nombreuses tourbières sur son territoire comme la tourbière de la Mazure située entre les communes de Royère-de-VassivièreLe Monteil-au-Vicomte et Saint-Pierre-Bellevue. Une tourbière est un écosystème très original, fragile, une zone humide caractérisée par l'accumulation progressive de la tourbe, un sol caractérisé par sa très forte teneur en matière organique majoritairement végétale, peu ou pas décomposée. Cette caractéristique fait des tourbières des puits de carbone.

La faune est pauvre et très spécialisée : le lézard vivipare, le pipit farlouse, la vipère péliade qui bénéficie d'un statut de protection partielle dans la liste de l'arrêté du 22 juillet 1993, le circaète Jean-le-Blanc (Circaetus Galicus) : c'est un oiseau,rapace diurne de la famille des Accipitridés. Sa silhouette ressemble à celle d'une grosse buse. Ses ailes et sa queue sont larges et son ventre est clair tandis que sa poitrine et sa tête sont plus sombres. Il se nourrit presque exclusivement de serpents.

 La forêt limousine est nouvelle. En 1862, elle occupe une faible surface avec 118 900 hectares. Mais après les deux guerres mondiales, par plantations et boisement des terrains abandonnés, elle se développe pour atteindre 584 000 hectares en 20031. De fait, le développement de la forêt est proportionnel au déclin de la population.

 Les grands espaces sont essentiellement occupés par les forêts de résineux (sapin de Douglas et épicéa) ainsi que de feuillus (chêne,hêtrebouleauchâtaignier).

 Le climat de la Creuse présente les caractères généraux du climat du Massif Central. Il est humide, froid et très variable. L'air est pur, mais vif.

L'économie de la Creuse repose traditionnellement sur seulement deux domaines :

  • l'élevage

  • l'artisanat (comme, par exemple, la tapisserie d'Aubusson)

eau

 Depuis quelques années toutefois, le développement du tourisme vert compense son retard par rapport aux départements limitrophes, grâce à la création de nombreuses structures d'accueil, chambres d'hôtes, gites ruraux. Le lac de Vassivière, géré par la région Limousin puisque son étendue est partagée avec le département de la Haute-Vienne, en particulier, attire des touristes en période estivale.

Les habitants de la Creuse sont les Creusois.

Une idée reçue allègue que la Creuse est le département le moins peuplé de France, ce qui est faux. En effet, il s'agit du deuxième département le moins peuplé après la Lozère, aussi bien par la densité de population (14 hab./km2 contre 22 pour la Creuse (qui devance aussi la Guyane et les Alpes-de-Haute-Provence) que par la population totale (76 933 contre 123 133 pour la Creuse en janvier 2005). De plus, ce département, contrairement à certains de ses voisins (Allier...), a un solde migratoire positif même si son taux de natalité n'est en rien comparable. En fait la population baisse à cause du solde naturel très négatif (taux de mortalité très élevé et taux de natalité très bas) qui donne à la Creuse une population très âgée. Cette situation est aggravée par le fait que les jeunes s'en vont souvent poursuivre leurs études hors du département (parfois dès le lycée) dans les métropoles voisines(LimogesMontluçonClermont-FerrandChâteauroux) et ne reviennent pas toujours « au pays ».

Cependant, pour la première fois depuis de nombreuses décennies, la population départementale a augmenté entre les recensements 2006 et 2007, de 460 habitants.


Additional Hints (Decrypt)

Znvf pbzzrag f'nccryyr prggr crgvgr evivèer ?

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.