Skip to Content

<

Le sente GAUGAIN (Fresney-le-Puceux)

A cache by kiliochris Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 05/28/2015
Difficulty:
3 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Le sente GAUGAIN (Fresney-le-Puceux)


En 1991, quand l’association «Val de Laize» a acheté la tannerie du hameau Gaugain à l’arrière petite fille du tanneur Auguste Lefèvre, les bâtiments étaient délabrés, les fosses et les cuves avaient été comblées et l’outillage avait disparu.

Après étude d’archives, enquête auprès d’anciens tanneurs et fouilles archéologiques (vestiges des cuves et des fosses), les travaux de restauration ont été menés sous le contrôle de l'Architecte des Bâtiments de France.

Inaugurée en septembre 2000, la tannerie a conservé tous ses bâtiments et une partie de son équipement. Elle a été donnée par l’association à la Communauté de communes du Cingal.

Historique de la tannerie Lefèvre au Hameau Gauguin :

Profitant du vif essor de la tannerie dans la vallée de la Laize, après la guerre de 1870 – 1871, Auguste Lefèvre (contremaître à la tannerie du Grand Moulin, tout proche) décide, en 1880, de créer sa propre entreprise au hameau Gaugain. Il édifie les bâtiments nécessaires et aménage des fosses dans la cour. Pendant trente ans, il mène sa tannerie, avec un ou deux compagnons, connaît des périodes favorables (1880 – 1892) et d’autres plus difficiles (à partir de 1893), produisant de 7 à 800 cuirs par an.

Son aventure s’inscrit dans une longue tradition de tannage lent à l’écorce de chêne, pratiqué pendant des siècles dans la vallée de la Laize et dans de nombreux autres centres en Normandie, par des établissements de faible importance.

De 1775 à 1914, les tanneries se spécialisent dans la production de cuirs forts pour les semelles, à partir de peaux exotiques importées d’Amérique du Sud par Le Havre. Leur apogée se situe entre 1880 et 1890. Une trentaine d’entreprises disposent alors de 60 ou 70 bâtiments et emploient une centaine de travailleurs (marchands et ouvriers tanneurs, meuniers à tan et batteurs de cuirs). Situées autour de Bretteville-sur-Laize, elles produisent de 15 à 20000 cuirs par an.


Objectifs

 

L’association Val de Laize a pour but de favoriser la connaissance, l’étude, la conservation et la mise en valeur du patrimoine industriel bas-normand.

Elle organise des expositions

Outils anciens des métiers du cuir, 2006
les tanneries du Calvados au XXème siècle : tradition et modernité, 2005 .


haut de page

Ressources documentaires

Le site, bâtiments et installations, et l’essentiel des collections ont été donnés par l'association à la Communauté de communes du Cingal.

Fonds d'archives

Des recherches aux Archives Départementales du Calvados et des enquêtes auprès d'anciens tanneurs ont permis de mieux comprendre les lieux, de connaître l'histoire de la tannerie Lefèvre et de mesurer l'importance économique des tanneries de la Laize.
COnservés aux archives Départementales du Calvados :
rôles de taille : Bretteville-sur-laize 2C2620, Fresney-le-Puceux 2C1237 et 1627, Urville 2C 2624, Saint-Bénin 2C1324, Croisilles 2C 1213.
enquêtes industrielles : C 2925, M 4279, M 8607, M 8614, M 8628, M 8629 ET 86 30, M 8635, 8636, 8637, 8638, 8639.
listes nominatives des recensements : Bretteville-sur-laize M 5451, Thury-Harcourt M 1125 et 1126, Croisilles M 6145.
registres notariaux de l'étude de Bretteville-sur-laize : sondage effectués de l'an VI à 1900.
documents cadastraux (plans, matrices et états de sections) : Bretteville-sur-laize 3P 1930 et 2754, Thury-Harcourt 3P 1972 et 3P 7152 à 7161, Saint-Bénin et Croisilles 3P 1971, Curcy 3P 1943.
registres des patentes (1874-1920) Bretteville-sur-laize P 7040 et 8847 à 8854, Fresney-le-Puceux P 9033 et 9034, Gouvix P 9045, Thury-Harcourt P 9299 à 9304, Croisilles P 8914 à 8918.
rapports du Service hydraulique des Ponts et Chaussées S 12922, 12923, 12925 et 12935, pour la Laize et S 12936a pour le ruisseau du Traspy (plusieurs plans de tannerie).
monographies d'instituteurs : Bretteville-sur-laize (1887) 2 F 28, Thury-Harcourt (1885) Br. 9490.

Une vingtaine d'enquêtes ont été réalisées de 1982 à 2004 auprès d'anciens travailleurs de tanneries et parents de tanneurs.

Objets

Les fouilles archéologiques ont permis de dégager, d'étudier et de restaurer les bâtiments la plateforme des fosses (2 des 4 fosses retrouvées ont été reconstituées), la cuve («pelain») du pavé et une des huit cuves de la basserie (un cerclage métallique était encore en place).

Dans le « pavé » (lavoir), situé au bord de la rivière, les peaux étaient lavées, épilées, puis écharnées. Le «pelain» - cuve rectangulaire en maçonnerie destinée au trempage des peaux dans un bain de chaux, avant l’épilage - a été conservé. Chevalet de rivière, sur lequel les peaux étaient travaillées, et couteau courbe complètent l’équipement.
On préparait les «blancs» (peaux propres) dans la «basserie», au rez-de-chaussée du principal bâtiment de la tannerie. Les «blancs» étaient progressivement gonflés par un trempage dans une série de bains d’eau et de tan (écorce moulue finement par les moulins à tan) de plus en plus concentrés. Une des huit cuves en chêne a été refaite.
La cour de la tannerie est fermée par des perchers, modestes installations de bois destinées au séchage des mottes de tannée (tan usé), qui servaient de combustible.
Sur une plate-forme protégée des crues de la rivière, les fosses cylindriques (deux ont été refaites), au fond et aux parois de chêne, servaient au tannage des peaux. Celles-ci séjournaient un an dans un bain d’eau et de tan renouvelé tous les trois mois.
Les cuirs étaient séchés sur des perches au-dessus de la basserie (premier étage et grenier) et dans un bâtiment spécial, tout en bois, qui servait aussi de magasin à cuirs. .

Publications

Bibliographie

Ponsot, Philippe, Tanneries et tanneurs du Cinglais, 1746-1962, éditions OREP, 2005.


haut de page

Informations complémentaires

Additional Hints (Decrypt)

Yr cbag

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.