Skip to Content

<

Le géocaching et l'escalade aux Dentelles

A cache by Loop23 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 5/22/2016
Difficulty:
3 out of 5
Terrain:
3.5 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Français



L’Histoire des Dentelles de Montmirail

Les Dentelles de Montmirail, situées dans le département français de Vaucluse, sont une chaîne de montagne qui marque la limite occidentale des monts de Vaucluse. Elles sont situées au nord de Carpentras, au sud de Vaison-la-Romaine et à l'ouest du mont Ventoux. Leur point culminant est la crête de Saint-Amand, haute de 730 mètres.

Le massif, qui fait environ huit kilomètres de long, est réputé mondialement pour ses parois d'escalade. Situé au cœur de l'appellation côtes-du-rhône, il s'est bâti une réputation pour la qualité de ses vins ce qui a permis le développement de l'œnotourisme. Il est aussi réputé pour la production de son huile d'olive, protégée par une AOC et pour la qualité de ses truffes.

Son histoire s'étale sur plusieurs millénaires. Le site servit d'abord, par ses oppida, à contrôler les routes unissant le nord et le sud entre vallée du Rhône et Ventoux. Outre Vaison-la-Romaine, des découvertes archéologiques majeures y ont été faites (rare épée celte, inscription celto-grecque, statuaires gallo-romaines), Il abrita aussi deux lieux de culte paléochrétiens datés du VIIe siècle, une abbaye de moniales aux sources du Trignon et la chapelle Saint-Hilaire. De plus, la présence pontificale à Avignon, au XIVe siècle, permit de développer les muscadières qui fournissaient les celliers des papes en vin muscat.

La géologie des Dentelles

Le massif a commencé à se former géologiquement au cours du secondaire, entre 200 et 60 millions d'années. Ses barres rocheuses, d'origine jurassique, ont été redressées verticalement par les mouvements tectoniques, puis érodées au fil des âges. Elles sont extrêmement faillées. La période du Trias est identifiable par ses argiles rouges dolomiques et ses marnes à gypse. Les calcaires appartiennent au jurassique et au crétacé inférieur. Au nord du massif, affleurent des arènes sableuses datées du Crétacé. Quant à la périphérie du massif, elle est recouverte essentiellement de sols tertiaires.

Au début du secondaire, lors du Jurassique supérieur, la zone était recouverte par une mer profonde, la fosse vocontienne. Au cours des millénaires, cette mer se rétrécit jusqu'à devenir un simple golfe étroit au centre du massif. Celui-ci commença à se dresser, au début du tertiaire, entre 60 et 2 millions d'années.

Sa surrection fut provoquée par le plissement pyrénéo-provençal. De cette période géologique datent les éminences de Gigondas, de La Roque-Alric et du Barroux. À la fin de cette ère, lors de la période du miocène, débuta une phase de sédimentation. Ces dépôts furent fracturés par la faille de Nîmes qui de la Catalogne aboutit aux Préalpes, au nord de Die.

La création de cette faille provoqua de gigantesques poussées. Des dépôts de sels gemmes remontèrent de 5 000 mètres, pour bousculer la couverture sédimentaire et s'étaler à la surface. Des gypses, des marnes noires et rouges émergèrent à leur tour. Ce fut lors de ce soulèvement général que se dressèrent verticalement les dalles calcaires. Ce phénomène géologique, connu sous le nom de diapir, a été comparé à un véritable volcanisme froid. Il est responsable du goût salé des ruisseaux et des sources du massif, notamment la Salette, et du retrait de la mer, qui occupait alors la plaine du Rhône et, bien sûr, de l'aspect des Dentelles de Montmirail dans leur structure actuelle.


 

Géologie : Le calcaire

 


Les calcaires sont des roches sédimentaires, tout comme les grès ou les gypses, facilement solubles dans l'eau (voir karst), composées majoritairement de carbonate de calcium CaCO3mais aussi de carbonate de magnésium MgCO3. Lorsque la roche comporte une proportion non négligeable d'argile, on parle plutôt de marne. Il se forme par accumulation, au fond des mers, à partir des coquillages et squelettes des micro-algues et animaux marins. C'est en France, en Suisse et en Belgique la roche la plus courante qui compose autant des montagnes (Alpes, Jura, Pyrénées) que des plaines (Champagne), bassins (Bassin parisien) ou des plateaux (Ardenne). Le calcaire est reconnaissable par sa teinte blanche et généralement la présence de fossiles. Il est la base de nombreux matériaux.

La craie est une roche calcaire formée par une accumulation de squelettes calcaires des microalgues (exemple : les Coccosphaerales) et animaux marins (exemple : les foraminifères) dans la zone de suintement pélagique (voir lysocline pour des informations sur la dissolution de la calcite).

Le tuffeau est de la craie micacée ou sableuse à grain fin, de couleur blanche ou crème parfois jaunâtre, contenant quelques paillettes de mica blanc (muscovite).

La calcite est le polymorphe d'origine secondairement géologique du carbonate de calcium. Le polymorphe d'origine primairement biogénique est l'aragonite (exemple d'aragonite : le squelette des coraux hermatypiques).

Le calcaire réagit avec l’acide chlorhydrique pour former du chlorure de calcium, un sel très soluble dans l'eau. Cette réaction effervescente est utile au géologue qui doit, sur le terrain, reconnaître une roche calcaire.

Nettoyé de ses impuretés et réduit en une poudre fine de généralement 40 microns, le calcaire prend les appellations commerciales de blanc de Meudonou blanc d'Espagne. Il est utilisé pour occulter provisoirement une vitrine désaffectée, décorer les fenêtres lors des fêtes de Noël ou de Pâques, fortifier les pelouses, nettoyer vitres, marbres, cuivres, étains et bronzes. Mélangé à de l'huile de lin, le blanc d'Espagne devient mastic de vitrier. Mélangé à du savon et à de la glycérine, le calcaire devient une « pierre d'argent » ou « pierre d'argile », un produit de nettoyage multi-usages.

Porté à une température de 900 °C dans des fours à calcination (Les fours à chaux), un calcaire pur prend l'apparence de pierres pulvérulentes en surface - chimiquement parlant de l'oxyde de calcium - appelées chaux vive.

 

Loguez cette cache "Found it" et envoyez-moi vos propositions de réponses soit via mon profil, soit via la messagerie geocaching.com (Message Center), et je vous contacterai en cas de problème.


Questions:

  1. De quel type de roche sont les calcaires ? Citez un exemple du même type que le calcaire.
  2. Une fois le calcaire nettoyé de ses impuretés et réduit en poudre, Qu’obtient-on si ont le mélange avec du savon et de la glycérine ?
  3. Que forme du calcaire + de l’acide chlorhydrique ? Et à quoi peut servir cette réaction pour les géologues ?
  4. Au point zéro, vous vous trouverez au pied de la falaise, estimez la hauteur de celle-ci et donnez moi l’altitude à laquelle vous vous trouvez. Ensuite, observez la couleur au pied de cette falaise et expliquez moi en quelques mots à quoi est du cette couleur.
  5. Optionnel: une photo de vous ou de votre GPS serait la bienvenue.

English



 

History of the Dentelles

The Dentelles, situated in the French department of Vaucluse, is a mountain range that marks the western boundary of the Vaucluse mountains. They are located north of Carpentras, south of Vaison-la-Romaine and west of Mount Ventoux. Their highest point is the peak of Saint-Amand-high 730 meters.
The massif, which is about eight kilometers long, is world renowned for its climbing walls. Located in the heart of the appellation Cotes du Rhone, it has built a reputation for the quality of its wines which allowed the development of wine tourism. It is also renowned for its production of olive oil, protected by an AOC and for the quality of its truffles.
Its history spans thousands of years. The site was first used by his oppida, to control the roads linking the north and south between the Rhone Valley and the Ventoux. Also Vaison-la-Romaine, major archaeological discoveries have been made there (rare Celtic sword Celtic-Greek inscription, Gallo-Roman statuary) It also housed two places of early Christian worship dating from the seventh century, an abbey of nuns sources the Trignon and the Saint-Hilaire. In addition, the papal presence in Avignon, in the fourteenth century, allowed to develop muscadières who supplied the cellars of the popes in muscat wine.


The geology of Dentelles

The solid began to form geologically in the secondary, between 200 and 60 million years. Its rocky bars, Jurassic origin, have been adjusted vertically by tectonic movements and eroded over the ages. They are extremely faillées7. The Triassic period is identifiable by its red clay and gypsum dolomiques marl. The limestones belong to the Jurassic and Early Cretaceous. North of the massif, outcrop dated sandy arenas Cretaceous. As to the periphery of the massif, it is covered mainly tertiary soils.
At the beginning of high school, during the Late Jurassic, the area was covered by a deep sea, Vocontian pit. Over the millennia, the sea narrows to become a mere narrow gulf in the center of the massif. It began to rise in the early Tertiary, between 60 and 2 million years.
His resurrection was caused by the Pyrenean-Provencal folding. In this geological period date the eminences of Gigondas La Roque-Alric and Barroux. At the end of this era, during the period of the Miocene began settling phase. These deposits were fractured by the fault of Nîmes that Catalonia leads to the Alps, north of Die.
The creation of this fault caused huge outbreaks. mineral salts of deposits went up from 5000 meters to upset the sedimentary cover and spread on the surface. Gypsum, black and red marl emerged in turn. It was during this general uprising that rose up vertically limestone slabs. This geological phenomenon, known as the diapir, was compared to a real cold volcanism. He is responsible for the salty streams and sources of the massif, including La Salette, and the retreat of the sea, which then occupied the Rhone valley and, of course, the appearance of the Dentelles in their current structure.

Geology: Limestone



Limestone is a sedimentary rock, like sandstone or gypsum, easily soluble in water (see karst), composed mainly of calcium carbonate CaCO3mais also MgCO3 magnesium carbonate. When the rock has a significant proportion of clay, we speak rather of marl. It is formed by accumulation on the seabed, from shells and skeletons of microalgae and marine animals. It was in France, Switzerland and Belgium the most common rock that makes up much of the mountains (Alps, Jura, Pyrenees) and lowland (Champagne), basins (Paris Basin) or trays (Ardenne). Limestone is recognizable by its white color and generally the presence of fossils. It is the basis of many materials.
Chalk is a limestone formed by an accumulation of calcareous skeletons of microalgae (eg the Coccolithophore) and marine animals (eg foraminifera) in the pelagic seepage area (see lysocline for information on calcite dissolution).
The limestone is of micaceous chalk or sandy fine-grained, white or sometimes yellowish cream, containing a few white flakes of mica (muscovite).
Calcite is the polymorph secondarily geological origin calcium carbonate. Polymorph of primarily biogenic origin is aragonite (aragonite example: the skeletons of reef-building corals).
The limestone reacts with the hydrochloric acid to form calcium chloride, a highly soluble salt in water. This effervescent reaction helps the geologist who is in the field, recognize limestone.
Cleaned of impurities and reduced to a fine powder of typically 40 microns, limestone takes tradenames white Meudonou white of Spain. It is used to temporarily hide an abandoned storefront, decorate the windows at Christmas or Easter, strengthen lawns, clean windows, marble, brass, pewter and bronze. Mixed with linseed oil, whiting becomes putty. Mixed with soap and glycerin, limestone becomes a "stone money" or "clay stone," a multi-purpose cleaner.
Heated to a temperature of 900 ° C in calcination kiln (lime kilns), a pure limestone takes on the appearance of powdery stone surface - chemically speaking of calcium oxide - known as quicklime.


Log in this cache "Found it" and send me your answers proposals or via my profile or via geocaching.com messaging (Message Center), and I will contact you in case of problems..

 

Questions:

  1. What type of rock is limestone? Give an example of the same type as limestone.
  2. Once limestone cleaned from impurities and powdered, What happens when you have if the mixture with soap and glycerin?
  3. What form of limestone + hydrochloric acid? And what use this reaction for geologists?
  4. At zero, you will find yourself at the foot of the cliff, estimate the height of it and give me the altitude where you are. Then observe the color at the bottom of that cliff and tell me briefly what is of that color.
  5. Optional: a picture of you or your GPS would be welcome.

 


Bon geocaching!


Additional Hints (No hints available.)



 

Find...

16 Logged Visits

Found it 15     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 10 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.