Skip to Content

<

#1 Une Bastide Royale : Tours, Remparts et Ruelles

A cache by Jacquet38 et Nicoo07 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 09/06/2015
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:



Cette multi vous propose une petite ballade dans Villeneuve-de-Berg qui a été fondée en 1284. Vous suivrez ses remparts, rencontrerez sa porte médiévale, des bâtiments fortifiés, ses passages voutés… Les informations à recueillir sont simples.

Mais avant de débuter, il faut un peu remonter l’histoire.  Villeneuve-de-Berg est née de l’alliance entre les moines de l’abbé de Mazan et le roi Philippe III le Hardi.  Les moines souhaitaient développer l’élevage caprin dans cette zone où ils avaient déjà une grange (voir cache GC5TEPX Vue sur le vallon de la Grange de Berg). Mais ils avaient besoin d’un protecteur (voir les 6 caches de la série de l’Arbre Ferrat de Nicoo07 (GC5MAHX)). De son côté, le roi de France y voyait une occasion d’étendre son influence sur le Vivarais.

Initialement, un fort avait été implanté (tracé en noir) dont l’enceinte, assez restreinte, formait un losange sur le plan de la ville, englobant l’Eglise.


Puis, à la fin du XIVème siècle, au moment de la guerre de Cent Ans, l’enceinte fut agrandie, avec construction de remparts munis de plusieurs tours, et de 4 portes. Plusieurs vestiges subsistent.

Sur une photo aérienne, on devine encore le plan médiéval de la ville.


  • Pour résoudre cette multi, se rendre aux coordonnées de la page de présentation de la cache.


Vous êtes devant la tour de Barjac (au sud) qui a été transformée en véranda vitrée. A sa gauche, il y a la rue de la Terrasse qui rappelle que les maisons étaient adossées au rempart, « en terrasse ». A droite, le grand et haut bâtiment faisait parti des remparts de la fin du XIVème siècle. Les ouvertures ont des dimensions assez disparates.

Le long du mur, à une dizaine de mètres à l’ouest, il y a une gouttière en PVC coudée. Un angle est indiqué : 6A°30. Relever la valeur de A.

  • Rejoindre le point R2 près de l’église, dont certaines parties proches du chœur sont datés du tout début du XIVème siècle. Le clocher quand à lui est plus récent (élevé vers 1750). Il a pris la place d’une tour de guet. On peut raisonnablement penser que plusieurs murs de l’église, proches du chœur, faisaient parti des remparts. En témoignent l’épaisseur des contreforts et des murs (2 m à certains endroits), le mur plan du chœur alors que d’habitude on observe des parois circulaires.

Presque à mi-hauteur du clocher (face SE), il y a une mince ouverture verticale. Elle fait penser :

A un trou pour un canon (B=2)Une meurtrière (B=4)Une fenêtre (B=6)

 


 

  • Se diriger vers la place Olivier de Serres, vers le nord-ouest, afin de parvenir au point R3. Vous êtes face à une des plus anciennes tour de guet, car elle appartenait au fort initial (fort vieux). C’est la tour neuve, appelée aussi tour du Temple, en raison de l’emplacement proche d’un ancien temple protestant. Sur la façade la tour, côté Est, il y a une pierre très ancienne, carrée, avec un trou circulaire. A quelle hauteur est-elle située ?  2-3 m (C=3)            5-6 m (C=5)    10-11 m (C=7)


 

  • Contourner la tour neuve et emprunter la rue du Barry, vers le sud-ouest afin de rejoindre le point R4. Jadis, il y avait des douves dans cette rue qui suivait les remparts. Au point R4, emprunter à gauche la rue du Portalet sur 9m. A votre gauche, vous avez une impasse très ancienne qui devait permettre d’accéder au temple. D’autres y ont vu un emplacement isolé pour les lépreux du Moyen-Age. Affirmation plus contestable, ces derniers étant plutôt reclus hors des villes.

D = nombre de lettres du nom de l’impasse ?

  • Retourner au point R4, rue du Barry. Tourner à gauche pour rejoindre le point R5. Vous passerez devant la rue du bourreau dont on se doute l’origine. Vous arrivez à hauteur de la rue du Four. L’emprunter. Il s’agit d’un passage qui a été ouvert assez récemment à travers la cave d’un ancien bâtiment adossé au rempart. On y retrouve une étable avec des mangeoires, des bancs anciens, un bassin…Ne cherchez pas le four : il est intra-muros dans une maison de la petite cour au milieu de la rue du Four. Arrivé au point R6, au niveau de la rue principale (rue du Fort ou rue Nationale), tourner à droite jusqu’au point R7. Vous êtes à un carrefour ancien très important : de là partaient 3 voies anciennes essentielles : la rue Ressayre début de la route vers Aubenas, la rue Notre-Dame qui passe devant la mairie (fondations du XIIIème siècle, ancienne maison du Roy, anciennes prisons) et qui conduit à la route royale du Terme Noir vers Salavas et Alès, la Grande Rue qui conduit à la ferme de Berg et Saint Andéol de Berg. Emprunter la rue Ressayre vers la droite pour atteindre le point R8 correspondant à la porte de l’hôpital. Sous cette porte, il y avait un égout qui rejetait les eaux usées dans les fossés de la rue du Barry. C’est ici que le 2 mars 1573 des soldats protestants s’infiltrèrent pour aller ouvrir la porte et envahir la ville alors aux mains des catholiques.


Franchir la porte de l’hôpital et observer le blason au-dessus de la porte.Il rappelle l’alliance entre le roi de France (3 fleurs de lys) et l’abbé de Mazan (la crosse, qui aurait dû être orientée vers l’intérieur, le côté extérieur étant réservé à un évêque).

De quel siècle date cette porte ? 1Eème siècle


  • Rejoindre le point R9 en remontant vers le sud-ouest la rue Albert Grimaud. Vous longez toujours les remparts, dont le palais du Baron de la Roche des Astars faisait parti. Contourner vers la gauche la tour Toutes Aures. Louis XIII a dormi en ce palais du 4 au 5 juin 1629 (voir cache GC5N8BA – 1 – Terme noir – La borne mystérieuse), Richelieu dormant dans un autre hôtel de Villeneuve ou au monastère du petit Tournon.

Sur les portes du bas, combien de soleils comptez-vous gravés dans le bois ? (ne pas compter les soleils sur la porte de la tour)

2 (F=9)6 (F=6)12 (F=2)


  • Rejoindre le dernier point d’information de cette multi : le point R10, en suivant la rue neuve, puis à gauche la place neuve. Vous y trouverez la dernière tour de guet conservée : la tour des Astars. Cet édifice était autrefois surmontée d’un clocher, qui a été rasé au début du XXème siècle pour des raisons de sécurité. En hauteur, à droite de la tour, il y a une ouverture de forme particulière :

Circulaire (G=3)Trapèzoïdale (G=6)Ovale (G=9)

 

Maintenant, vous pouvez vous rendre à la cache qui se trouve aux coordonnées suivantes :

N44°33,(AxCxD+112) E4°30,(BxExFx(G+1))+A

 

Aide : la somme des indices vaut A+B+C+D+E+F+G = 33

Additional Hints (Decrypt)

ibhgr – péeényr – 2 « unecbaf » - 1,50 z

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

53 Logged Visits

Found it 45     Didn't find it 1     Publish Listing 1     Owner Maintenance 6     

View Logbook | View the Image Gallery of 11 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.