Skip to content

<

Le bombardement de la centrale électrique

A cache by ale2644 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 10/07/2015
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size:   regular (regular)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Stèle en hommage aux victimes civiles du bombardement du Clos du Bois, le 3 octobre 1943

Le 3 octobre 1943,  l'esquadron No. 464 (Australien) et l'esquadron No. 487 (Nouvelle Zelande) effectuent des attaques sur les centrales électriques de Mur-de-Bretagne et Pont-Château.

Voici ce qu'en dit le livre "New-Zealanders with the Royal Air Force" :

No. 487 New Zealand Squadron : Les Néo-zélandais ont effectué leur première mission sur Mosquito le 3 octobre 1943 quand douze appareils (Emmenés par le commandant de la base, le Group Captain Pickard) ont décollé afin d’attaquer la centrale électrique de Pont-Château, à environ 30 miles au nord-ouest de Nantes. Ils ont employé la méthode d'attaque développée par les escadrons du Groupe équipés à l’origine de Mosquito. Six avions sont arrivés à basse altitude et ont laissé tomber leurs bombes à retardement ; puis la deuxième formation qui suivait de près - dans piqué peu prononcé démarré à l’altitude de 2000 pieds – a laissé tomber des bombes à amorçage (Afin qu’elles éclatent instantanément). Plusieurs coups directs ont été relevés sur la centrale électrique, et bien que trois avions aient reçu des dommages mineurs à cause de la flak légère, tous les appareils sont rentrés à la base.

No. 464 Australian Squadron : La première mission sur Mosquito FB VI a été réalisée le 3 octobre 1943 ; l’objectif était une centrale électrique à Mur-de-Bretagne.

 

Article de Ouest France du 03 octobre 2015 :

Propos de Noémie Poulard-Lebeau, 21 ans au moment des faits :

Ce jour-là, entre 14 h et 14 h 17, par une météo clémente et une journée bien ensoleillée, six Mosquito, avions venant de Mûr-de-Bretagne, surgissent dans un vacarme assourdissant. Ils survolent le champ de courses, ancien hippodrome, en direction du Clos. Les bombes ont touché de nombreuses maisons dans le quartier.

De nombreuses victimes

« Sept personnes civiles, de 2 à 59 ans, dont trois de la famille Magré, sont tombées sous les bombes. Dix blessés et une liste de nombreux sinistrés ont été enregistrés pour être relogés ». La forme de cette action militaire aérienne fut surprenante a priori, car ces derniers avaient pour pratique de voler en assez basse altitude pour mieux cibler leur objectif, a contrario des forces aériennes américaines qui larguaient leurs projectiles destructeurs à haute, voire très haute, altitude (ex. : les bombardements des bases sous-marines de Saint-Nazaire, Lorient, Brest...).

Les courses ont sauvé des vies

« Beaucoup de monde était présent ce jour-là sur l'hippodrome en raison des courses et dans le café, seul du quartier, d'Angélique Poulard, ma mère, situé au n° 60, de la rue de Saint-Gildas (devenue la rue Maurice-Sambron), à quelques centaines de mètres du champ de courses, était rempli de clients. Lorsque l'événement intervint brutalement, les clients s'égaillèrent rapidement et la famille se réfugia dans la cave du café. Le vacarme fut énorme et le stress proportionné aux décibels générés par le bombardement ».

Source originale :

Here's a good one - The No. 487 (NZ) Squadron Operations Board for the attack on Pont Chateau, 3 October 1943. Mosquito EG- 'Y for Yoke' flown by Flt Lt Court can be seen in the top panel. 8-)


(Photo Air Force Museum)

Raid on Pont Chateau - The New Zealanders of 487 Squadron flew their first mission with Mosquitos on 3 October 1943 when twelve aircraft, led by the station commander, Group Captain Pickard, took off to attack the power-station at Pont Chateau, about 30 miles north-west of Nantes. They used the method of attack developed by the original Mosquito squadrons of the Group. Six aircraft went in first at low level and dropped their delay bombs; then the second formation followed closely in a shallow dive from 2000 feet, dropping bombs fused to explode instantaneously. Several direct hits were seen on the power-station, and although three aircraft received minor damage from light flak, all returned safely.

And hey presto here she is... ;)

(Photo Colin Hunter)

An additional photo of 487 Sqn Mosquitos before the raid: 8-)

Aircrews of No. 487 Squadron RNZAF attend a final briefing in front of their De Havilland Mosquito FB Mark VIs at Sculthorpe, Norfolk, prior to taking off on the first Mosquito raid mounted by No. 140 Wing, No. 2 Group. 24 aircraft from No. 464 and No. 487 Squadron RNZAF successfully attacked two power stations in France without loss.

 

Additional Hints (Decrypt)

Fbhf yn unvr, ra cyrva zvyvrh, qreevèer yn fgèyr cbhe cyhf qr qvfpeégvba

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.