Skip to Content

<

La VDG - Vénérables tombes parpaillotes

A cache by Goupil30 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 10/13/2015
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Le nouveau forum du Geocaching en France


S’il est un sujet qui sépare protestants et catholiques c’est bien celui de l’approche de la mort et de l’accès à un éventuel au-delà.
Disons simplement que pour les catholiques il y a la nécessité de la confession des péchés, d’un sacrement, de l’intercession du prêtre pour gagner le ciel. Pour les protestants chacun, ayant gagné son ciel par sa façon de vivre sur terre, se présente donc devant Dieu tel qu’il a vécu.

Cette différence explique pourquoi, après la révocation, les protestants les plus fermes, à l’article de la mort, résistèrent autant qu’ils le purent aux tentatives des prêtres qui voulaient leur donner les derniers sacrements afin qu’ils meurent en appartenant à l’Église catholique, apostolique et romaine. Cette résistance déclencha les plus odieux excès de l’Église catholique à l’encontre des cadavres des “hérétiques”. Ce furent les dépouilles des “opiniâtres” traînées sur la claie infamante et abandonnées dans les champs et pire encore, les cadavres que l’on déterrait pour les juger et les condamner à ce supplice.

C’est pourquoi le problème des sépultures protestantes est difficile et d’un abord délicat.

Avant la révocation les protestants étaient enterrés au mieux dans un “espace” qui leur était réservé dans le cimetière catholique mais le plus souvent ils avaient leurs propres lieux de sépultures.

La révocation change tout : partant du principe qu’il n’y a plus d'hérétiques, ces espaces et les cimetières qui leurs sont réservés sont interdits, tous les défunts doivent être inhumés dans la terre consacrée du cimetière paroissial .

C’est à partir de cette époque que peu à peu, le temps passant, les protestants vont commencer à créer leurs propres cimetières, d’abord en secret, puis en en demandant l’autorisation auprès de la Sénéchaussée ou du Siège Royal dont dépend la paroisse.

L’usage de ces cimetières familiaux va durer tout au long de la période du “désert”, de la Révolution, de l’Empire et perdurer jusqu’à nos jours. Cependant, le nombre de ces inhumations dans un terrain familial s’amenuise régulièrement.

À partir du concordat, la liberté de culte est reconnue. On verra dans les cimetières communaux des parties réservées à chacun des deux cultes. Quelques fois, le cimetière de la commune fut divisé en deux parties, la partie haute réservée aux catholiques, la partie basse aux protestants, chacune ayant sa porte d’entrée. A Vézénobres, chef lieu de canton tout proche, il y a deux cimetières séparés par une route qui se font face, le protestant et le catholique.

Durant la période du désert, puisqu’on leur refusait la terre consacrée du cimetière paroissial, les protestants prirent l’habitude d’inhumer leurs morts dans un coin du jardin familial.

Bien que de nos jours cette coutume soit perpétuée par un nombre non négligeable de familles, la fréquence de ces sépultures privées diminue inexorablement.

Il n'est pas rare dans notre région pour peu qu'on y prête attention de trouver en pleine campagne, un petit cimetière familial ou une tombe isolée. Ils sont souvent repérables de loin par un cyprès, ce doigt de verdure éternelle qui nous montre le ciel, presque toujours entourés de murs, mais parfois sans clôture, ils nous disent que là ont été enterrés des protestants.
C'est d'ailleurs grâce à ces arbres que nous avons repéré ce cimetière familial.
Ici, la tombe a été murée, par le toit écroulé réalisé en larges lauses de calclaire on peut apercevoir le tombeau certainement complet puisque on remarques d'autres pierres tombales à même le sol à l'ouest du bâtiment.
Observez sur la porte murée, entre les deux cyprès cette gravure sur l'enduit, un vase, des fleurs ??

Merci de ne pas marcher sur les pierres tombales ni même de tenter de pénétrer dans la tombe.

Additional Hints (No hints available.)



 

Find...

18 Logged Visits

Found it 16     Publish Listing 1     Update Coordinates 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 3 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.