Skip to Content

This cache has been archived.

Les Fulkériens: Suite a un réaménagement du site , la cache et son mécanisme ont été détruits donc nous archivons cette cache.

More
<

Breizh Halloween '15 : La bête de Pierric

A cache by Les Fulkériens Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 10/30/2015
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
3 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Traduction / Translation

La bête de Pierric :

 

A la fin du XVIIe siècle, la seigneurie de la Roche-Giffart, échut à Jean de Kerhoent Kergournadec à l'occasion de son mariage avec l'héritière, alors que son beau-frère possédait Fougeray.

 

La vie de Jean de Kerhoent fut particulièrement licencieuse et, un jour, se dirigeant de Fougeray vers Pierric, il fit la rencontre sur la passerelle traversant la Chère de deux jeunes et jolies villageoises qui bavardaient au bord de l'eau. Il s'approcha d'elles et voulut les violenter. Mais trouvant une résistance à laquelle il ne s'attendait pas, il les précipita dans la rivière où les jeunes filles se noyèrent. A partir de ce moment, on appela la passerelle le « Pont Gatoué », c'est à dire le pont du crime. Jean de Kerhoent, mandé pour répondre de sa conduite, préféra se donner la mort. Il se fit abattre par son cocher dans le bois de la Serpaudais du côté de Saint-Sulpice-des-Landes. Il lui remit un fusil chargé, se plaça devant lui et dit : « Tire juste, car si tu me manques, moi je ne te manquerais pas ». Après sa disparition, ses biens furent mis sous séquestre, puis vendus en 1748 à Jean-Charles Locquet, seigneur de Grandville.

Aussitôt après sa mort, un animal inconnu terrorisa de nuit les voyageurs entre Fougeray et Pierric. On l'appela la bête de Pierric. Les habitants furent tellement effrayés par cet animal mystérieux que, la nuit, dans cette contrée, ils ne voyageaient qu'à deux ou trois.

 

Vers 1870, un médecin de Fougeray, appelé de nuit, se rendit en carriole à cheval sur Pierric. Accompagné de deux personnes qui étaient venues demander son intervention, il vit au Pont Gatoué des feux-follets qui voltigeaient au dessus des roseaux de la Chère et la « bête de Pierric ». Plus grosse qu'un chien, elle courrait de droite et gauche devant le cheval. Un des accompagnateurs qui faisait le chemin à pied, pendant que le médecin se déplaçait avec sa carriole, affirma avoir aperçu une boule de feu avant de voir l'animal. L'accompagnateur affirma s'être fait, ensuite, transporter instantanément jusqu'à la porte du cimetière de Pierric, à son grand étonnement. 

 

 Attention à la bête

________________________________

 

La cache :

La cache est une cache de nuit qui se situe auprès du terrain de motocross de Grand-Fougeray et de sa motte féodale face à la cache du côté de la Chère dont il ne reste que la surélévation du terrain. Pour se rendre à la cache, il suffira de suivre les repères fluorescents. 

La cache contient un logbook, un crayon et des objets.

Et prenez soin du mécanisme.

Flag Counter

Additional Hints (Decrypt)

[Français] : Nh fby
[English] : ba gur sybbe

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

19 Logged Visits

Found it 15     Didn't find it 1     Write note 1     Archive 1     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 3 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.