Skip to content

<

[Créatives 2016 #58]Frasnoy - le repos éternel

A cache by F1LPT Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 01/02/2016
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Cette cache participe au Défi Caches Créatives 2016 organisé par France Geocaching !




D'abord , avant de présenter votre mission , un peu d'histoire sur ce cimetière militaire allemand de Frasnoy .

Un extrait du journal La Voix du Nord de novembre 2013


Comme tous les 11 novembre, les feuilles mortes de l’automne ont recouvert la pelouse du cimetière militaire de Frasnoy.
Ici-bas entre deux champs, reposent 4 477 soldats allemands morts pendant la Première Guerre mondiale.
Construit il y a bientôt cent ans, le cimetière n’est guère plus visité aujourd’hui. Le temps fait son œuvre, et des mystères s’épaississent.

Le mystère de la photo du cimetière. François Duriez, un Bavaisien passionné d’histoire, n’a pas encore percé son secret.


 La photo.- Qui es-tu, Otto Thormeyer ? « Mort le 9 juillet 1918 ». « Conducteur [dans un corps d’armée allemand] ».
Ces maigres indications sont gravées sur l’une des 4 477 croix en métal du cimetière de Frasnoy.
Au pied de cette croix, une photo plastifiée est attachée par un cordon. Un jeune homme en uniforme pose sobrement.
C’est la seule photo dans tout le cimetière, celle qui donne un visage à l’anonymat des morts de la guerre.
 Est-ce seulement Otto Thormeyer ? François Duriez est en droit d’en douter, puisque lors de sa précédente visite,
ce Bavaisien passionné d’histoire locale avait découvert cette photo à la merci du vent, et s’était promis de revenir la fixer à une croix.
 Quelqu’un a-t-il eu le même réflexe, lui attribuant une sépulture, au hasard ?
 Ou bien est-ce la précaution de la personne qui a fait plastifier cette photo ? Mystère.

La tombe en pierre blanche.- En un an, neuf visiteurs seulement se sont manifestés à travers le nouveau livre d’or du cimetière.
 L’un d’eux s’est interrogé : « Une tombe m’intrigue. Elle est la seule en pierre blanche friable. »
 Cette tombe est au nom du lieutenant Karl Schöll. Mais immédiatement à sa gauche,
une croix, classique celle-là, porte le même nom. Le lieutenant Schöll avait-il reçu les honneurs d’un mémorial dû à son grade ?
 D’autres lieutenants allemands enterrés à Frasnoy n’ont pas eu cette faveur.

Les soldats russes.- Au milieu des 4 477 sépultures allemandes, on retrouve celles de deux Autrichiens et de cinq Russes.
 François Duriez émet une hypothèse toute personnelle, celle de soldats russes qui se seraient engagés volontairement dans l’armée allemande.
Dominique Delvallée, un Valenciennois professeur de russe, a fait des recherches au sujet de ces cinq soldats, et sa version est toute autre.
 Nous n’avons pas réussi à le contacter, mais voilà ce qu’il en disait dans nos colonnes,
il y a quasiment un an jour pour jour : « Ce sont des soldats qui avaient 20 à 25 ans.
 Ils ont été prisonniers des Allemands, maltraités. Certains sont morts dans de terribles souffrances. »

Pourquoi Frasnoy ?- Perplexe, le maire Maurice Caffieri tente tout de même deux explications : « Il y avait eu des combats pas loin,
et le cimetière avait été construit bien à l’écart des habitations. À l’époque, personne ne voulait des Allemands sur son territoire. »
 L’autre raison tient à la possibilité qu’il y ait eu « un hôpital de campagne à cet endroit-là », a entendu dire le maire.
 Selon la Volksbund, une commission privée qui s’occupe des sépultures de guerre allemandes ,
 le cimetière fresnotain a été construit par l’administration militaire française après la guerre.
 Celle-ci a rassemblé les corps d’Allemands tués dans 81 villages et villes sur un rayon de 20 kilomètres.
 La plupart des corps venaient de Valenciennes. En 1927, la Volksbund a eu la permission de travailler sur le cimetière de Frasnoy,
ce qui avait été interdit auparavant. « Pas à pas, les familles ont pu être informées », explique Fritz Kirchmeier, membre de la Volksbund.
 Si son pays n’a pas rapatrié les corps, c’est par tradition, note-t-il : « La commission enterrait les corps des soldats dans les pays où ils mouraient. »
 Ce qui n’explique pas pourquoi près de 5 000 soldats reposent à Frasnoy, alors même qu’un cimetière allemand avait été construit à Valenciennes dès 1914,
puis dissout par l’administration française.
En chiffres

4 477

C’est le nombre de soldats allemands qui sont enterrés au cimetière militaire de Frasnoy (plus 2 Autrichiens et 5 Russes).
 Par ailleurs, 14 de ces soldats sont enterrés selon les rites de la confession juive. Sur ces 4 484 soldats,
1 439 sont regroupés dans une fosse commune et 1 355 sont déclarés inconnus.

81

Comme le nombre de villages et villes alentours situés dans un rayon de 20 kilomètres, où ont été retrouvés tous les corps.

192

En France, c’est le nombre de cimetières militaires datant de la Première Guerre mondiale qui sont entretenus par la Volksbund,
la commission privée chargée de l’entretien des sépultures allemandes. On en dénombre 22 datant de la Seconde Guerre mondiale.






Maintenant voici le déroulement de la mission .

Arrivé au premier waypoint , WP1, vous allez récupérer les indications ABC et DEF pour compléter les coordonnées du deuxième waypoint

WP2 = N 50° 16.ABC   E 003.39.DEF .

Vous arrivé au WP2 qui est le pas de tir pour obtenir la position du WP3

Vous vous positionnez entre l'arbre et la haie persistante , à 1 m de haut environ , et vous pointez le "" double "" après les trois roses et la dernière noire .

Arrivé au " double " ou WP3 , vous récupérer les nouvelles indications ABC et DEF pour le WP4 , ainsi que les clefs accrochées qui vous permettront d' accéder à la boite finale .

Arrivé au WP4 , avec l'indice " coin " que je vous donne et à l'aide des clefs et quelques secondes de réflexion , vous allez ouvrir la boite finale .

La boite possède un petit object personnel de collection retrouvé dans le secteur et que je n'aimerai pas voir disparaitre , s'il vous plait.

La mission se termine en remplissant le logbook , il n'y a pas de crayon , et faisant le chemin inverse , ne pas oublier de redéposer les clefs au WP3.

Bonne chance et surtout soyez très discret et silencieux en ce lieu de repos .

 

 

 


 

 

 



Now here is the conduct of the mission.

Arriving at the first waypoint, WP1, you will recover the ABC and DEF instructions to complete the coordinates of the second waypoint

WP2 = N 50 ° E 16.ABC 003.39.DEF.

You got to WP2 is the launch pad for the position of WP3

You position yourself between the shaft and the persistent hedge, at about 1 m high, and you point the '' dual '' after the three roses and the last black.

Arrived at the "" dual "" or WP3, you get the new ABC and DEF indications to WP4, and hanging keys that allow you to reach the final box.

Arriving at WP4, with the index "corner" that I give you and using keys and a few seconds of reflection, you will open the final box.

The box has a small collection of personal object found in the area and I do not like to see disappear, please.

The mission ends by filling in the logbook, no pencil, and doing the opposite way, do not forget to redeposit the keys to WP3.

Good luck and above all be very discreet and quiet in this place of rest.

 

 


 

 



Jetzt ist hier die Durchführung der Mission.

Bei der Ankunft im ersten Wegpunkt, WP1, finden Sie die ABC und DEF Anweisungen zu erholen, um die Koordinaten des zweiten Wegpunkt vervollständigen

WP2 = N 50 ° E 16.ABC 003.39.DEF.

Sie erhielten, WP2 ist die Startrampe für die Position des WP3

Sie positionieren sich zwischen der Welle und der anhaltenden Hecke, bei etwa 1 m hoch, und Sie haben die '' double '' nach den drei Rosen und letzten schwarzen Punkt.

An der "" Ecke "" oder WP3 ankam, die neuen ABC und DEF Hinweise erhalten Sie zu WP4 und Aufhängen von Schlüsseln, die Sie, um die endgültige Feld gelangen lassen.

Bei der Ankunft im WP4, mit dem Index "Ecke", die ich Ihnen und mit den Tasten und ein paar Sekunden des Nachdenkens, Sie öffnen die endgültige Feld.

Die Box hat eine kleine Sammlung von persönlichen Gegenstand in der Umgebung gefunden, und ich mag es nicht, um zu sehen, verschwinden, bitte.

Die Mission endet durch Ausfüllen des Logbuchs, ohne Bleistift und dabei den umgekehrten Weg, vergessen Sie nicht, die Schlüssel zu WP3 redeposit.

Viel Glück und vor allem sehr diskret und ruhig in diesem Ort der Ruhe.

 

 

 


 

 

 

Flag Counter

Additional Hints (No hints available.)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.