Skip to Content

<

L'église SAINT PIERRE

A cache by Chipiron16 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 01/27/2016
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Le circuit « Cité et Hameaux de Berdeville » ( ancien nom de Châteauneuf)» est un parcours d’environ 20 kms qui vous propose la découverte de 6 géocaches l’Eglise Saint Pierre aux Liens : La façade de l’église de Châteauneuf (construite comme une basilique) est un des plus beaux spécimens de l’art roman, inscrite aux Monuments Historiques depuis 1875.

Dans sa plus grande élévation, cette façade comprend 72 assises ce qui correspond à une hauteur sous la croix de 24/25 mètres. Elle est divisée en trois portions verticales correspondant aux nefs intérieures. Chacune de ces 3 portions se divise en 3 étages superposés. Au rez-de-chaussée, se trouve la porte centrale en plein cintre, à trois archivoltes, le troisième surmonté d’une moulure formant un haut relief. Le bandeau inférieur, reposant sur pied droit, comprend les animaux symboles avec au sommet l’Agneau nimbé. Le bandeau intermédiaire porte au sommet un sagittaire, puis entremêlé avec des lions ou léopards menaçant un personnage allégorique. Le troisième bandeau est fait de feuillages palmés enchâssés dans un riche encadrement de fleurons. Les deuxième et troisième bandeaux reposent sur des colonnes surmontées de chapiteaux couronnés eux-mêmes de tailloirs ornés de rinceaux. Séparant du premier étage, une corniche de vingt mètres, en saillie, se prolonge jusqu’aux ailes latérales, et elle est portée par 24 modillons. Deux fausses portes encadrent l’entrée centrale. Le premier étage central est plus élevé que les parties latérales. On y trouve une baie large à double archivolte. De chaque côté des statuettes : celle de droite est certainement Saint Pierre ( clés ) ; la seconde à gauche, celle d’un apôtre sans précision. Les statues sont portées sur un piédestal à relief anguleux. Le reste de cette portion comporte une fenêtre étroite et haute devant éclairer le grand comble. Une corniche partant du cintre terminal est portée par dix modillons. Il n’y a pas de symétrie entre les deux côtés de la façade. A gauche, une grande arcade repose sur 2 colonnettes trapues, mais dans l’intérieur s’ouvre une seconde arcature ( dont le cintre n’a pas le même point central) contenant en haut un grand oculus avec encadrement sculpté. A droite, une statuette d’apôtre, à gauche un personnage vêtu d’une chasuble, sans doute l’évêque consécrateur. L’arcade de gauche est remplie par une statue équestre. Sur le cheval est assis un personnage revêtu du costume des Hauts Chevaliers de l’ époque. Devant le cheval une femme est debout, sans tête comme le cavalier. Sous les pattes du cheval ( 2 cassées ) on distingue la silhouette d’un homme étendu par terre. On ne sait pas qui est représenté sur le cheval : l’Empereur Constantin est souvent cité écrasant devant l’église triomphante le paganisme. La façade latérale du midi est ornée de 6 hautes arcatures cintrées, ornées de cordons sculptés alors que sur la façade nord c’est un simple cordon. Sur les deux côtés, des travaux de « rénovation dans l’esprit » ont été entrepris ( notamment au XVème siècle ) et ne sont donc pas d’origine romane, telles les disgracieuses gargouilles. La tour qui porte le clocher est appuyée sur la base ouest du transept. Elle est de la même campagne que les régions ogivales auxquelles elle confine. Le couronnement par une flèche a été préparé mais n’a jamais été exécuté, semble-t-il. L’intérieur très beau et élevé, où l’on descend par 7 marches, comprend trois nefs à six travées voûtées en berceau. Les nefs sont séparées par des rangées de massifs formés d’un pilastre carré et de quatre colonnes engagées portant des arcs à double rouleau et de larges doubleaux. Les chapiteaux sont élégants et très fouillés, mais modernes pour la plupart. Le chœur occupe deux travées, qui, à droite et à gauche prolongent les croisillons voûtés en ogive. A l’extrémité du croisillon sud, existent encore une chapelle romane qui a conservé son berceau brisé et son absidiole sous cul-de-four ornée de huit colonnes à intéressants chapiteaux d ‘époque. A cette chapelle du XIIème siècle, fait pendant à l’extrémité de l’autre croisillon Nord, une chapelle à deux travées du XVème siècle. L’abside carrée, voûtée sur croisée d’ogives prend jour à l’Orient par une grande verrière à trois meneaux. Dans la nef, il faut remarquer la chaire en pierre très moderne, dont la belle et curieuse cuve s’orne de personnages divers traités dans le style ancien et relatant des incidents de la vie de st pierre. Dans la nef latérale sud, se trouve un très beau confessionnal en noyer réalisé et offert par Mr Tabuteau des Touches et restauré par un ébéniste local Mr Jean Tixier. Richement sculpté il reprend la façade de l’église et son fronton représente le pardon de Marie-Madeleine

Additional Hints (Decrypt)

Qnaf ha gebh ra unhgrhe

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.