Skip to Content

<

Oratoire des Noës

A cache by Jacquet38 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 11/5/2016
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
3 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:



La commune des Noës possède un oratoire spécial dédié à Saint Jean-Marie Vianney (JMV), curé d’Ars. Banal ou surprenant ? Pour comprendre son histoire, il faut remonter plus de 2 siècles plus tôt, pendant la révolution française.

JMV, né en 1786, a connu la révolution française et la terreur qui s’est peu à peu développée, avec son apogée en 1793. Tout ce qui représentait la royauté et la religion catholique, alliée du pouvoir royal, devait être détruit. Les prêtres devaient prêter serment à la révolution, faute de quoi ils étaient arrêtés et exécutés. Ceux qui refusaient, pensant n’avoir de compte à régler qu’au Pape, étaient soit obligés de s’exiler, soit de se cacher. Ainsi, les villes et les campagnes furent rapidement privées de prêtres. Les églises sont fermées,les croix et calvaires sont abattus, les cloches ne sonnent plus... Des messes clandestines sont alors organisées où chacun risque sa vie s’il est pris en flagrant délit. JMV restera marqué par cette période où vivre sa foi devenait extrêmement difficile et dangereux, car c’était devenu un acte d’opposition au pouvoir en place.


Il faudra attentre 1799 et le coup d’état du 18 brumaire pour les tensions s’apaisent un peu, Napoléon devenant le maître de la France. Enfin en 1802, il y aura la signature du Concordat ce qui permettra à l’Eglise et à l’Etat de se réconcilier et de retrouver une situation normale.

Avec l’arrivée de Napoléon, ce sont aussi des guerres successives de conquêtes qui nécessitent beaucoup d’hommes. Chaque année, dans chaque village, des hommes sont tirés au sort pour partir à l’armée. Beaucoup n’en reviennent pas. Par exemple Limonest, village natal de JMV devait fournir en 1806 25 conscrits : 15 d’active, 10 de réserve. JMV échappera, par chance, à ces premiers tirages au sort.

A partir de 1808, les étudiants ecclésiastiques sont exemptés de service militaire, comme l’étaient déjà les séminaristes. Le cardinal Fesch, neveu de l’empereur, y est pour quelque chose. JMV aurait dû en faire parti. Mais on ne sait comment, son nom, ainsi que 3 autres, ne sont pas mis sur la liste. Et cette fois, à cause de cet oubli, il doit partir au service pour de bon. Le 28 octobre, il dut se présenter au service de recrutement à Lyon. De santé fragile, il passera ses 3 premières semaines à l’Hôtel Dieu, car il souffrait de fièvres. JMV est très angoissé en fait. La situation de la France vis-à-vis de l’Eglise est critique.


Il faut se souvenir qu’en 1798, Rome avait été occupée par les troupes françaises, suite à la mort d’un général de la République, le général Duphot,tué par les soldats de la gendarmerie pontificale. Il faisait en fait de l’activisme, histoire de provoquer et de justifier une intervention française. Le pape PieVI avait été à cette occasion contraint par les français de quitter son siège et avait été exilé, en passant par Florence,Turin, Briançon, Valence où il finira ses jours épuisé. Par cet acte, le pape perdait son pouvoir temporel ce qui avait gravement marqué les catholiques, notamment français. Les Etats Pontificaux étaient remplacés par la République Romaine. Tout un symbole,éphémère, puisque les Etats Pontificaux furent rétablis en 1800.


C’est Pie VII, nouvellement élu, qui ratifiera le Concordat en 1802 et qui sacrera Napoléon empereur en 1804. Mais une nouvelle crise couve. L’empereur souhaite que l’église de France devienne église nationale, hors du contrôle papal ce que ne peut admettre Pie VII. Ce même pape refuse le divorce du frère de Napoléon Jérôme. Alors Napoléon nomme Joseph, son autre frère, roi de Rome, humiliation pour le pape. Et de surcroit veut que les états pontificaux, relancés en 1800, soutiennent la France contre l’Angleterre, ce qui serait une atteinte à leur neutralité. PieVII n’accepte pas. Alors Napoléon réoccupe en 1808 les Etats Pontificaux, et les annexe à l’Empire.

PieVII excommunie alors Napoléon et tous ceux qui le servent. Le pape sera alors enlevé et emprisonné à Savone jusqu’en 1812.

Et c’est là que l’on retrouve JMV et son dilemme : doit-il servir son empereur qui vient d’être excommunié par son chef le Pape, représentant de Dieu sur terre ? doit-il partir se battre pour Napoléon qui vient d’enlever et d’emprisonner PieVII manu-militari ? quelle est, en tant que croyant, la volonté de Dieu pour lui ?

JMV ne sera pas un déserteur comme on pourrait le penser. Mais il compte sur la Providence pour le détourner de ce chemin guerrier qui ne sert en rien ses convictions profondes.

Après son séjour à l’Hôtel Dieu, il est sommé de rejoindre son régiment à Roanne. Etant encore faible, il voyage dans une carriole. Arrivé à Roanne, il retombe malade et est hospitalisé.

A peine convalescent, il apprend qu’il doit partir le lendemain. Avant d’aller prendre sa feuille de route, il entre dans une église pour prier. Il y reste très longtemps et oublie l’heure ! Ressorti, il trouve la porte du bureau de recrutement fermée. Le lendemain, il part alors seul sur la route pour essayer de rattraper l’arrière-garde. Vite fatigué, il doit s’arrêter, complètement désemparé. Et c’est là qu’il rencontre un certain Guy qui l’incite à le suivre pour se cacher dans la montagne. A cette époque, dans les campagnes, les gens en veulent beaucoup à Napoléon pour les nombreux hommes pris pour la guerre et pour aussi son opposition à l’Eglise, symbole de la Tradition. Eglise qui a beaucoup souffert de la révolution. Aussi, protéger un futur prêtre, c’est presque un devoir sacré.


C’est ainsi que JMV se retrouve dans la commune des Noës, petit village au fin fond de la Loire. Il y restera 14 mois caché, devra changer de nom. Il résidera dans un petit hameau : Les Robins.


Se cacher ainsi n’était pas sans risque : déjà parce que les gendarmes venaient 3 fois par semaine rechercher les réfractaires au service en fouillant violemment les maisons.

Aussi parce qu’à la maison natale, à Dardilly, les parents subiront une pression énorme de la part des sergents recruteurs. La famille devra payer des amendes. Et bien pire encore…En 1810, il y aura une amnistie suite au mariage de Napoléon avec la princesse autrichienne Marie-Louise. Mais JMV ne reviendra pas pour autant, car c’était se livrer aux recruteurs de l’armée. Au final, le père devra donner son fils cadet en remplacement de JMV.Ce qui fut un drame, aussi bien familial que pour le travail à la ferme. JMV n’avait pas de contacts avec sa famille mais se doutait qu’il y aurait des soucis. Ce n’est plus tard qu’il apprendra, déjà que sa mère est morte de chagrin de voir ses 2 fils partis et exilés (il ne la reverra pas) et enfin que son frère cadet, parti à sa place, est mort à la guerre. Un drame qu’il ne se pardonnera jamais et qu’il portera en son coeur jusqu’à la fin de ses jours…

Aux Noés, JMV a laissé un impérissable souvenir. Il faisait office d’instituteur. Mais aussi de travailleur courageux dans les champs. C’était un grand ami pour la famille de la veuve Fayot, qui l’hébergeait. On l’appelait « le Cousin ». Les villageois organiseront des tours de veille pour avertir toute venue des gendarmes. Il vécut en proscrit, séparé des siens, sous la menace.

Le village lui a rendu hommage en construisant un oratoire où il y a sa statue. La cache se trouve non loin. Se garer en P0. Puis rejoindre un début de chemin montant en R0, près d’un grand  arbre. Traverser une petite route et rejoindre le début de la montée à l’oratoire en R1. Arrivé devant l’oratoire (R2), ne pas emprunter les escaliers pour rejoindre la cache. Contourner plutôt l’oratoire par la droite par un petit sentier. Si le sol est mouillé, l'accès peut -être un peu glissant. Prévoir de bonnes chaussures.

Pas de stylo dans la cache. A noter que vous trouverez des tables de pique-nique près du parking, ainsi que des jeux pour enfants.

Additional Hints (Decrypt)

N y'rkgéevrhe rg qreevèer yn tebggr qr yn Ivretr. Fbhf ebpur.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

26 Logged Visits

Found it 23     Write note 2     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 12 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.