Skip to content

<

Les vestiges de l'histoire de Chevigny

A cache by Pepinette Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 04/14/2016
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Chevigny Saint Sauveur est une commune située à 5 km à l’est de Dijon et fait partie de la communauté d’agglomération du Grand Dijon.
 
Le village de Chevigny est mentionné pour la première fois en 878. La découverte de médailles du Bas-Empire et des vestiges d'une villa démontre son origine gallo-romaine. Le site aurait servi au commerce et se serait ensuite développé en village. 
 
En 1178, les chanoines de Saint-Étienne fondent l'église de la Sainte-Trinité, dédiée au Christ. Saint-Sauveur étant un nom typiquement bourguignon sous lequel on fêtait la Sainte-Trinité, le village porte désormais le nom de Chevigny-Saint-Sauveur.
 
La commune est parcourue par tout un réseau de rivières : le Chanot, la Goulotte, la Norges et la Rivière Neuve et des ruisseaux : la Mirande et la Vieille Tille. La forêt est également très présente puisque le bois de Chevigny représente plus de 25% du territoire communal (286 ha) et fait partie d'une Zone Naturelle d'Intérêt Écologique, Floristique et Faunistique (ZNIEFF).
 
De nombreux parcs et points de verdures rendent ce village très agréable à vivre tout en gardant un patrimoine historique riche ! 
Aussi moderne qu’elle soit, la ville de Chevigny Saint Sauveur détient des vestiges de l'histoire.. Je vous propose de découvrir certains lieux et d’en redécouvrir d’autres à travers cette multi ! 
 
Pour trouver les coordonnées de la cache, je vous invite à vous rendre aux différents waypoints et répondre aux questions : 
 
Waypoint 1 : Le monument aux morts
 
C’est le Conseil Municipal du 19 février 1919 qui décide qu’un monument sera élevé à la mémoire des soldats de la commune morts pour la France pendant la guerre. L’édifice a donc été installé sur la place publique à proximité de l’Eglise de la Trinité (place devant l’actuel local incendie). Mais dans les années 1967, après de nombreuses années il a été déplacé avenue de la République. 
 
Aujourd’hui ce monument est  là pour nous rappeler le prix de la liberté. Les noms immortalisés dans la pierre préservent notre mémoire collective et témoignent de tous les sacrifices consentis aux moments les plus cruels de notre histoire.
 
A = Nombre de morts pendant la guerre 14/18 - 6
 
 
Waypoint 2 : La statue de Saint Eloi
 
Pour découvrir la statue, il faut lever la tête et bien regarder derrière le feuillage du marronnier pour découvrir ce saint Eloi niché depuis plus de cent ans sur la façade de l’ancienne auberge Marc. 
L’attribut ou symbole qui accompagne un Saint permet de le reconnaître, ainsi l’enclume sculptée au pied du personnage permet de savoir qu’il s’agit de St Eloi, orfèvre. Il a travaillé pour le roi de France Clotaire, on raconte qu’il a réussi à fabriquer deux trônes avec l’or prévu pour un seul. Plus tard, il devient évêque, et il passera le reste de sa vie à fonder de nombreux monastères (Noyon, Tournai, Saint-Quentin). La légende lui attribue des prodiges, parmi lesquels la section de la patte d'un cheval pour le ferrer plus facilement. Mais pour autant, on ne sait pas réellement pourquoi cette statue a été installée ici. 
 
B = Type de commerce du bâtiment qui abrite la statue : Si fleuriste = 2, si coiffeur = 3 ou si hôtel = 4
 
Waypoint 3 : La Chapelle de l’Ecole des Filles
 
En 1862, Monsieur le Baron et Madame la Baronne de MONTILLET fondèrent pour l’éducation des petites filles de la paroisse l’école des soeurs qui fut confiée d’abord aux religieuses de la Providence de Vitteaux et en 1871 aux religieuses de St Joseph de Bourg. Cette école fut donc créée en 1862 et fonctionna jusqu’en 1892, soit pendant 30 ans. Elle a été fermée par l’héritier du baron Théodore, le Comte Raymond de Montillet qui liquida le domaine.
 
Les bâtiments existent encore et notamment cette très jolie chapelle. 
 
C = Couleur du toit de la Chapelle : Si brique = 1, Si noir = 2, Si blanc = 3
 
Waypoint 4 : Le square du Jumelage
 
Jessnitz et Bobenheim-Roxheim sont deux villes jumelées à Chevigny Saint Sauveur. 
 
Pour célébrer 32 années d’amitiés Franco-Allemande, la commune de Chevigny Saint Sauveur se devait d’offrir un endroit symbolique pour commémorer cette union. 
Le choix a été fait de la petite place entourée de marronniers qui fait face à la mairie. Cet endroit, très plaisant est fleuri toute l’année par le service des espaces verts de la commune. Il est fréquenté par de nombreux Chevignois qui le traversent régulièrement pour se rendre à la mairie, à la boulangerie ou encore à l’église.
 
D = Somme réduite de la date (format JJMMAAAA) de signature du serment de jumelage - 3 
 
 
Waypoint 5 : La croix 
 
Avant la révolution de 1790, la famille Malnoury avait fait ériger une croix de pierre route de Dijon. En 1793, cette croix a disparu. Après la tourmente révolutionnaire, la famille Malnoury, fidèle à cette dévotion a fait établir une autre croix en bois qui, par la suite des temps, est tombée en pourriture… La commune de Chevigny a remplacé cette croix en bois mais Monsieur Malnoury a considéré qu’elle n’était pas convenable. Il souhaite aussi perpétuer le quasi droit qu’à sa famille depuis des années à entretenir cette croix et en fait donc élever une nouvelle, en pierre.
 
E = Somme réduite de la date (AAAA) inscrite sur le socle de la croix + 2 (Regardez bien, il y a bien une date inscrite!!!)
 
Waypoint 6 : L’Eglise de la Trinité 
 
Les Chevignois l'appellent “la petite église”. C'est en 1178 que la chapelle du village devient l'église de la Trinité dédiée au saint Sauveur. Elle sera brûlée par les Suisses en 1513, puis entièrement reconstruite par les chanoines de l'abbaye de Saint-Étienne de Dijon.
L'église a conservé de l'époque romane son abside en cul-de-four et son portail. La base du clocher est aussi du XIIe siècle, peut-être même du IX e. Le transept, la nef et le clocher carré sont, eux, du XVI e siècle, les chapelles des XV e et XVII e siècles. La chapelle nord, de style gothique flamboyant, fut construite en 1494 grâce à la générosité de Madeleine de Beaumont, dame de Chevigny. L'église, désaxée comme beaucoup d'édifices suivant les différentes failles et autres cours d'eau souterrains, est orientée avec le cœur tourné vers l'est.
Sur le pignon portant la croix et restauré en 1976 (suppression d'une fenêtre rectangulaire et ouverture d'une fenêtre romane) s'ouvre la porte avec un arc roman en plein cintre du XI e ou XIIe siècle. L'ancien porche fermé fut remplacé par un abri en bois, réalisé en 1976 et exécuté par Jean Froussard, alors maire.
 
F = Que distinguons-nous sur la façade Est de l’Eglise : Si statue colombe = 0, si Croix = 1 ou si Horloge = 2
 

Les coordonnées sont : N47°17.ABC - E05°08.DEF 

(Le final n'est pas celui que je souhaitais mais hélas la règle des 161 mètres est impitoyable!! )

Bonnes recherches et bon géocaching à Chevigny Saint Sauveur!!

Additional Hints (Decrypt)

Anab nvznagér - Zrepv qr ovra erzrgger ra cynpr!

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.