Skip to content

<

Les quartiers de Neuilly. #9 la gare

A cache by gd.ch Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 05/30/2016
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Bienvenu sur cette cache de la série "Les quartiers de Neuilly"

#9 la gare SNCF

NB : Comme d’habitude, la plus grande discrétion est recommandée dans ce lieu ou il peut y avoir du passage.

Imposant de part sa hauteur et sa massivité, le bâtiment de la gare semble démesuré par rapport à la taille de la commune qu'elle desservait à l'époque de sa construction. Le réseau mis en place par la Compagnie du Nord venait compléter la Grande Ceinture. Si l'ouverture de la gare de Neuilly fut décidée en 1926, elle ne fut effective qu'une dizaine d'années plus tard, dans un premier temps pour les voyageurs et les marchandises, puis uniquement pour ces dernières à partir de 1939.
Bâtie contre le talus des voies, elle repose sur un haut soubassement en pierre, place de la Gare, sur lequel s'élèvent quatre niveaux : le rez-de-chaussée en pierre de taille percé de portes fenêtres cintrées au niveau des voies, et trois étages construits en brique. La monumentalité est accentuée, côté place, par les couronnements : en pignon au centre et en tourelle sur la gauche. On retrouve de grandes similitudes avec, entre autres, les gares de Bobigny et de Bry-sur-Marne desservant le réseau de la Grande ceinture. Même si elle est isolée aujourd'hui et peu utilisée, elle garde son importance, d'une part pour l'originalité de son architecture et d'autre part en tant que jalon fort dans l'histoire de la mise en place du réseau ferré d'Ile-de-France. Le long des voies, résiste au manque d'entretien une halle en béton armé à remplissage brique couverte en voûte.

 

 

Neuilly sur Marne est une ville de Seine-Saint-Denis de 34.756 habitants nommés Nocéennes et Nocéens.

 

Les premières traces d’occupation sur le territoire de la ville remontent au paléolithique moyen (outils, silex, 300.000 ans avt J.-C.). D’autres vestiges datant du néolithique (nécropole avec sépultures et outils, 3000 avt J.-C.) et de l’époque gauloise (un gué) ont été mis à jours.

La première citation du nom de la ville remonte à 998 dans la charte de Burchard de Robert le Pieux.

Un personnage remarquable de la ville est l’abbé Foulques de Neuilly, grand prêcheur, il fut chargé de la quatrième croisade. Son histoire à inspiré les armes de la ville qui se blasonnent ainsi :

« D'argent à la fasce ondée d'azur accompagnée en chef d'une croix de calvaire de gueules accostée de deux croissants versés de sinople et en pointe d'un rateau en bande et d'une bèche en barre passés en sautoir, le tout de gueules. »

Les croissants versés représentant les « infidèles » battus  par les croisés.  Sa devise « diex el volt » (Dieu le veut) peut encore se lire sur la façade du presbytère de la ville. Il est également à l’origine de l’église saint Baudile en 1118.

Au XVIIIème siècle la ville et ses abords sont dédiés aux cultures maraîchères, en 1790 Jean-Pierre Hercend est le premier Maire de la ville qui compte alors 620 âmes.

Au XIXème siècle la ville prend de l’essor, après l’ouverture, en 1782, de la route d’Allemagne (ou route de Paris à Strasbourg) correspondant à peu près  au tracé de la RN34. Entre 1849 et 1869 est percé le canal de Neuilly à Vaires, et en 1889 un pont permet le passage de la Marne jusqu’alors seulement possible en bac.

En 1868 ouvre « l’asile d’aliénés » de Ville-Evrard, sur le domaine du même nom racheté quelques années plus tôt par le département de la Seine. Y fût internée, entre autre, Camille Claudel, sculptrice française (1864-1943)

En 1898 est construit un deuxième asile, juste en face de Ville-Evrard, l’hôpital de Maison-Blanche, initialement réservé aux femmes. Pendant la première guerre mondiale il sera transformé en hôpital militaire. Aujourd’hui (2016) il n’accueille presque plus de malade et devrait être transformé en un nouvel éco-quartier dans les années qui viennent doté d’espaces verts, de logements, de commerce et d’une école.

En 1895 inauguration de la première école de la ville, l’école du centre, rebaptisée Louis Amiard en 1935, du nom d’un ancien maire de Neuilly-sur-Marne au début du XXème Siècle.

Dès 1887 la ville est reliée à Paris, via Vincennes par la ligne de tramway Vincennes – Ville-Evrard, remplacée à partir de 1934 par un réseau d’autobus.

 

 

 

Additional Hints (Decrypt)

zntaégvdhr, hgvyr ra grzcf qr cyhvr

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)