Skip to Content

<

Wattwiller n°1 : Le chemin du Rechen

A cache by stef68700 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 06/09/2016
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

WATTWILLER : Histoire, eaux, vignes et forêts

23 caches pour vous faire (re)découvrir ce petit village qui ne manque pas d’atouts. Caches de ville et caches des champs jalonnent un parcours de 8 km environ, à faire à pied ou à vtt. Comptez environ 4 heures pour la balade. Prévoyez une bonne paire de jumelles, de quoi calculer une projection et quelques recherches sur le net. Attention, chemins parfois boueux!


Le Parc des Sources, un site naturellement protégé

 

Tout commence avec la pluie et, surtout, la neige. Ces eaux de précipitation s'infiltrent dans le sous-sol puis descendent plus en profondeur dans les fissures et les fractures de la roche.
L'eau se charge alors de minéraux en fonction des terrains qu'elle traverse, et jaillit en surface suite à son long voyage souterrain.

C'est ce voyage à travers la terre et les roches qui offre à l'eau de Wattwiller une minéralité légère, vierge de tout nitrate et pauvre en sodium.

 Wattwiller préserve son patrimoine unique

L'eau minérale naturelle de Wattwiller est naturellement protégée des eaux de surface et des contaminations par une épaisse couche d'argile imperméable.
Cependant, le respect de l'environnement et la protection des ressources naturelles sont indéniablement le garant durable de la qualité des eaux minérales. De ce point de vue, la situation du Parc des Sources Wattwiller, au sein du Parc Naturel des Ballons des Vosges, sur la commune de Wattwiller, est particulièrement favorable.
L'eau de Wattwiller bénéficie ainsi des nombreuses actions de préservation de l'environnement menées sur ces territoires. En témoigne le label « 3 libellules » décerné à la commune de Wattwiller, témoin de son engagement « zéro pesticide ».

Le vignoble de Wattwiller

On attribue aux Romains le mérite d’avoir introduit la vigne en Alsace. Les Romains ou Gallo-Romains de Wattwiller cultivent certainement quelques arpents de vignes, ne serait- ce que pour leur consommation personnelle ou pour approvisionner les gîtes d’étapes et les auberges qui jalonnent les voies romaines des environs. La voie sous-vosgienne qui traverse le ban de la commune sous le nom de «route de Soultz », existe déjà à l’époque celtique et est élargie et améliorée par les Romains. L’intérêt viticole de de ces collines ne leur a certainement pas échappé, l’Ellbach au pied de laquelle on a retrouvé des vestiges romains en 1874, fait actuellement partie de la zone A.O.C de la commune. L’abbaye de Lucelle, fondée au XIIe siècle possède de nombreuses vignes dans le canton de Cernay, notamment à Wattwiller, comme l’atteste aujourd’hui encore le lieu-dit « Litzelweingarten » ou vignoble de Lucelle. Des nobles, mais aussi de simples bourgeois ont constitué des rentes perpétuelles en argent ou en vin au profit de l’abbaye, à charge pour les moines de célébrer tous les ans une messe pour le salut de leur âme.

Parmi les plus anciens noms de famille que l’on relève dans les chartes médiévales concernant Wattwiller, beaucoup sont d’anciens noms de métiers devenus héréditaires et adoptés comme patronymes par les descendants de ceux qui exerçaient ces métiers. On y trouve des patronymes rappelant l’activité principale des habitants : la viticulture. Les Schröder , ou « chargeur de vin » les Reeber ou « vigneron ». A cette même époque, vers 1650 la ville compte une cinquantaine de familles de vignerons qui cultivent environ 18 ha de vignes. Lié à la culture de la vigne, le métier de tonnelier est sans doute un le plus ancien métier artisanal exercé à Wattwiller.

En 1918, il faut reconstruire Wattwiller et son vignoble, totalement détruits par les bombardements. Le vignoble a continué de réduire sa surface entre 1945 et 1980 pour se recentrer sur ses meilleurs terroirs. Une reprise de l’économie viticole se fait sentir depuis les années 1970, quelques fois au dépend d’espaces boisés ou d’anciens vergers. Mais aujourd’hui la commune figure en bonne place sur La Route du Vin, inaugurée en 1953, et a une aire A.O.C dûment délimitée. Sur ses coteaux poussent tous les cépages même si le muscat est en minorité. Les vignerons coopérateurs vendangent principalement le pinot blanc  et l’Auxerrois, le pinot gris et noir, le riesling, le gewurztraminer et livrent la totalité de leur récolte à la cave du Vieil-Armand à Wuenheim.

Forêt communale de Wattwiller

 

Surface : 6.76 km2 (surface approximative)

Le village est adossé aux dernières pentes des Vosges méridionales formant une zone de piémont intermédiaire entre le massif et la plaine rhénane. Son noyau historique s'est constitué à proximité du petit cours d'eau de montagne (le « Siehlbach » devenant le « Rechen » dans sa partie aval). C'est le même vallon du Siehlbach qui forme le bassin de réception des eaux pluviales, alimentant, après un long parcours souterrain, les sources minérales d'origine profonde. Si le centre du village se trouve à une altitude de 360 m, le ban communal s'étend sur les versants sud du Hartmannswillerkopf et du Molkenrain et atteint des altitudes, respectivement de 956 m et 1 121 m. Sur ces pentes se développe une forêt mixte où les feuillus prédominent.

 

 

L'Eglise romane de Wattwiller

Située au cœur du village de Wattwiller, l’église romane est classée Monument Historique

L’église fait partie des cinq plus anciennes églises connues de Haute-Alsace. Son plan actuel est fortement tributaire de l’édifice roman construit au 13ème siècle. Consacrée en 1481, elle est dédiée à Saint Jean Baptiste dont le retable retrace la vie. Détruite durant la Première Guerre Mondiale,  elle sera relevée des ruines après 1918. Autour de l’église, classée Monument Historique en 1930, se blottissait l’ancien cimetière dont il reste certains éléments intéressants. La réalisation de fouilles à la fin des années 70 a dégagé une crypte, dont le sol d’origine a été daté du 12ème siècle. L’église possède un orgue Rinckenbach de 1930 à 24 registres et 2 claviers.

 

 

Additional Hints (Decrypt)

- Nh fby
- Ar cégrm cnf ha pâoyr !
- Crafrm à ibhf zhave q'ha pbhgrnh cbhe rkgenver yn obîgr!

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

201 Logged Visits

Found it 190     Didn't find it 5     Write note 3     Publish Listing 1     Owner Maintenance 2     

View Logbook | View the Image Gallery of 13 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.