Skip to Content

<

Dégradation des sols en forêt de Saint Germain

A cache by cat_mouse (EMJ) Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 08/01/2016
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


La régression et la dégradation sont des processus d'évolution associés à une perte d'équilibre d'un sol antérieurement stable.

Types de dégradation

On distingue souvent la régression et la dégradation des sols, qui peuvent se combiner.

La régression d'un sol est essentiellement due à l'érosion. Elle correspond à un phénomène de rajeunissement d'un sol (retour vers l'état opposé au stade climacique).

La dégradation d'un sol résulte souvent d'une combinaison de facteurs, incluant éventuellement la régression, qui conduisent le sol vers une évolution différente de l'évolution naturelle liée au climat et à la végétation locale. Elle est généralement directement liée à l'action de l'homme via par exemple :

  • le remplacement de la végétation primitive diversifiée (dite climacique) par une végétation secondaire (monoculture dans le pire des cas), qui modifie l'humus et la formation du sol.
  • une diminution des taux de matière organique induite par une surexploitation du sol (non retour, ou retour insuffisant de la matière exportée), son lessivage..
  • la destruction de l'humus et des complexes argilo-humiques insolubles par le labour qui enfouit et détruit les couches supérieures vivantes du sol, ou par un travail excessif (trop intensif ou trop fréquent) du sol.
  • l'acidification, la salinisation et éventuellement la désertification qui peuvent être induits ou exacerbés par les changements climatiques, mais aussi par l'irrigation et le drainage ;
  • l'érosion (hydrique et/ou éolienne) ; elle est facilitée par le labour et/ou désherbage et le surpâturage qui laissent les sols nus trop longtemps (ils sont alors déstructurés et dégradés par l'action des sécheresses et/ou l'impact des pluies qui les lessivent au lieu de les pénétrer.
  • pollution par des métaux lourds ou des substances biocides (pesticides ou autres polluants) qui tueraient les organismes essentiels pour entretenir la cohésion et capillarité du sol (champignons, vers de terre...).
  • la compaction (tassement du sol) et leur asphyxie. Elle est souvent accompagnée de l'apparition d'une semelle de labour dans le cas des sols labourés ; Le tassement qui induit une forte baisse de la porosité naturelle du sol est une des formes les plus graves et les plus courantes de la dégradation des sols. La compaction des sols (notamment riches en argiles et/ou limons) et de leurs agrégats a un impact négatif, direct et durable sur leur activité biologique et sur leurs caractéristiques hydrologique. Les sols tassés sont moins productifs, plus sensibles à l'érosion et contribuent moins aux fonctions épuratrices et « tampon » des sols. Partout dans le monde, les sols utilisés par l'Homme tendent à se tasser, perdant de leur porosité, souvent sur 10 à 50 cm. Cette compaction est le plus souvent due aux engins agricoles et forestiers, mais le surpâturage et la surfréquentation d'un milieu par l'homme peuvent y contribuer localement. Enfin, l'utilisation excessive ou inadaptée d'engrais chimiques et d'amendements (alors que les fumiers, composts, et autres engrais organiques amélioraient la qualité des sols) contribuent-ils à déstructurer et tasser les sols (par éclatement des agrégats, et diminution de l'activité biologique), toujours au détriment de la pénétration des réseaux racinaires qui normalement - avec les organismes fouisseurs - décolmatent et construisent les sols.
    Mesure : Le tassement peut être évalué par des mesures physiques (dont densité et résistivité électrique du sol), mais il faudrait idéalement pouvoir comparer chaque paramètre à un sol identique non tassé ou non dégradé, ce qui n'est pas toujours possible

Symptômes

Les sols tassés - selon leur nature - se reconnaissent à divers symptômes :

  • changements floristiques (plantes malingres, moins résistantes à la sécheresse, moins vertes, de tailles anormalement variables, apparition d'espèces adaptées aux sols compacts avec par exemple joncs poussant dans les ornières en forêt tempérée), levée retardée..
  • mauvaise pénétration de l'eau (flaques ou eau superficielle persistant en surface, plusieurs heures après une forte pluie, plusieurs minutes après une faible pluie).
  • croûte de battance
  • semelle de labour
  • Présence de zones compactées sous la couche de sol arable (semelle de labour)
  • Les résidus végétaux ou de récolte se décomposent mal, même plusieurs mois après leur incorporation au sol
  • phénomènes érosifs anormaux, eaux boueuse dans les fossés et creux

D'après wikipédia

Les coordonnées de la cache vous emmenent à un panneau d'information

1- Expliquer pourquoi on est dans un cas de dégradation et non de régression (une photo vous y aidera)

2- Quelle type de dégradation a eu lieu à cette endroit? Quelles signes ont permis de le comprendre?

3- Quelles actions ont été mis alors en place afin de résoudre ce problème?

 

Vous pouvez logguer directement cette cache après m'avoir envoyé les réponses. Je vous contacterai en cas de problème.

 

 
 
 
 
 
 
 
Regression and degradation are evolutionary processes associated with a loss of balance of a previously stable ground.
Types of degradation

One often distinguishes regression and degradation, which can be combined.

Regression of a floor is mainly due to erosion. It corresponds to a rejuvenating phenomenon of soil (back to the opposite state to the climax stage).

The degradation of soil often results from a combination of factors, possibly including regression, leading the floor to a different evolution of the natural evolution linked to climate and local vegetation. It is usually directly related to human action via for example:

    replacing the diverse original vegetation (called climax) by secondary vegetation (monoculture in the worst cases), which amends the humus and soil formation.
    a decrease in organic matter caused by overuse of the soil (no return, or insufficient return of the exported material) leaching ..
    the destruction of humus and insoluble clay-humus complexes by plowing that buries and destroys the living upper soil layers, or by excessive work (too heavy or too frequent) from the floor.
    acidification, salinisation and possibly desertification can be induced or exacerbated by climate change, but also by the irrigation and drainage;
    erosion (water and / or wind); it was facilitated by plowing and / or weed control and overgrazing that leave the soil bare for too long (they are then deconstructed and degraded by the action of drought and / or the impact of the rains that wash instead of penetrating.
    pollution by heavy metals or biocides (pesticides or other pollutants) that would kill the organisms essential to maintain cohesion and capillary soil (fungi, earthworms ...).
    compaction (soil compaction) and asphyxiation. It is often accompanied by the appearance of a plow in the case of plowed soil; The settlement which indicates a strong decline in natural porosity of the soil is one of the most serious and most common of land degradation. Soil compaction (especially rich in clay and / or silt) and their aggregates has a negative, direct and lasting impact on their biological activity and their hydrological characteristics. The compacted soils are less productive, more sensitive to erosion and contribute less to purifying functions and "buffer" of soil. Around the world, the soils used by humans tend to pack, losing their porosity, often 10 to 50 cm. This compaction is mostly due to agricultural and forestry machines, but overgrazing and overcrowding of a middle man can contribute locally. Finally, excessive or inappropriate use of chemical fertilizers and soil (as manure, compost, and other organic fertilizer improved soil quality) they contribute to deconstruct and compact the soil (for breakdown of aggregates and reduction of biological activity), always at the expense of penetration of root networks that normally - with burrowing organisms - décolmatent and build soils.
    Action: The settlement can be assessed by physical measures (including density and electrical resistivity of the ground), but should ideally be able to compare each parameter in the same soil not compacted or non-degraded, which is not always possible

symptoms

The compacted soils - by nature - are identified by various symptoms:

    floristic changes (sickly plants less resistant to drought, less green, abnormally varying sizes, occurrence of species adapted to compact soils with such reeds growing in the ruts in temperate forest), lifting delayed ..
    poor penetration of water (puddles or persistent surface water in the area several hours after a heavy rain, several minutes after a thunderstorm).
    slaking crust
    ploughpan
    areas presence compacted under the topsoil layer (plow pan)
    Plant residues or crop decompose evil, even months after their incorporation into the soil
    abnormal erosion phenomena, muddy water in ditches and hollows

The coordinates of the cache will take you to an information panel

1- Explain why it is a case of degradation and not of regression (a photo will help y)

2- What type of degradation occurred in this place? What signs helped to understand?

3- What actions were then set up to solve this problem?

You can directly logguer this cache after sending me the answers. I will contact you in case of problems.

 

Additional Hints (No hints available.)



 

Find...

48 Logged Visits

Found it 47     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 16 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.