Skip to Content

<

Le Trésor des Templiers

A cache by Cairn07 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 09/10/2016
Difficulty:
4 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


L'Ordre

Après la prise de Jérusalem en 1099 par les croisés, la grande ville sainte redevient le principal lieu de pélérinage pour les chrétiens d'Occident. Les routes y menant étaient cependant dangereuses vu la présence de brigands et autres pillards indésirables. Les musulmans n'acceptaient pas non plus la présence sur leurs terres de chrétiens qui, souvent, étaient victimes d'attaques violentes. Face à cette situation, un noble français, Hugues de Paynes,décide de former en 1119 un nouvel ordre de chevalerie : les pauvres chevaliers du Christ. Particularité de cet ordre : ses membres sont également des religieux soumis à des règles très strictes : foi, obéissance, pauvreté, chasteté. Le rôle de cet ordre est de sécuriser les routes menant à Jérusalem et de protéger les fidèles se rendant devant le tombeau du Christ. Ils sont également autorisés à prendre les armes contre les ennemis de la chrétienté. Le roi de Jérusalem Baudouin II va leur accorder leur droit de s'installer dans un bâtiment proche du Temple de Salomon. C'est de là que leur viendra leur nom de Templiers.

Afin de pouvoir assumer correctement leur mission (armement, constructions de forts et de commanderies,...), les Templiers ont besoin d'argent, de beaucoup d'argent. Les possédants (nobles, clergé) vont leur en donner sous forme de dons. Pendant deux siècles, l'Ordre du Temple va s'agrandir, recruter de nombreux membres et s'installer durablement au Proche-Orient et en Europe. Les Templiers seront également à l'origine d'un concept très moderne : la banque. Même les rois et les plus puissants princes et barons vont leur confier leur argent et leur demander des prêts afin de financer de nouvelles constructions ou des dépenses de guerre.

De ce fait, l'Ordre du Temple va devenir puissant. Une puissance qui ne cessera d'inquiéter le roi de France Philippe le Bel. Le roi ne supporte pas de voir cet ordre lui faire de l'ombre. Il décide alors de s'en débarrasser. Ainsi, il pourra faire main basse sur leurs richesses, annuler les dettes qu'il leur doit et mettre le pape, son ennemi et protecteur des Templiers, en position difficile. Après avoir fait courir des rumeurs aussi fausses et calomnieuses sur les Templiers pour préparer l'opinion publique, Philippe le Bel ordonne alors une opération militaire sans précédent dans l'Histoire de France. Le 13 octobre 1307, les gens d'armes du roi arrêtent au même moment tous les Templiers de France. Ils ne songent même pas à se défendre, leur règle leur interdissant de porter la main sur un chrétien. Ils sont jetés en prison et tous leurs biens sont confisqués. Afin de pouvoir les traîner devant un tribunal, le roi les fait torturer afin qu'ils avouent les pires forfaits : reniement de la foi en Jésus-Christ, blasphèmes, adoration d'une idole nommée Baphomet, enrichissement, homosexualité... En apprenant tout cela, le peuple réclame du sang. Philippe le Bel va lui en donner. L'ordre du Temple est dissout et un certain nombre de ses membres sont exécutés. Le grand-maître de l'Ordre Jacques de Molay sera ainsi brûlé vif à Paris en 1314 devant les yeux d'un Philippe le Bel impassible. On racontera que sur le point de trépasser, Jacques de Molay lancera une malédiction contre ses persécuteurs les invitant à le rejoindre dans la mort dans l'année. Pure fantaisie inventée sur le tard par certains auteurs...

L'Ordre du Temple était décapité. Sans grand-maître et sans l'infrastructure française, le reste de l'Ordre du Temple en Europe va péricliter. Aujourd'hui encore, des groupuscules occultes ou certaines loges maçonniques se réclament encore comme les héritiers directs des Templiers.


Le Trésor

On le sait, l'ordre était riche, trop riche aux yeux de certains. Mais les richesses que les Templiers possédaient étaient surtout constituées de dépôts qui par nature ne leur appartenaient pas et de biens immobiliers. Les Templiers eux-mêmes avaient fait voeu de pauvreté et ils étaient réellement pauvres. Il se peut maintenant que certains hauts dirigeants du Temple soient parvenus à détourner des fonds afin de se constituer un trésor. Le seul élément qui puisse conforter cette thèse est une archive qui serait conservée au Vatican. Dans ce document, un Templier du nom de Jean de Chalon affirme que la veille de la date fatidique du 13 octobre 1307, trois chariots rempli d'un "trésor" (sans autres précisions) seraient parvenus à quitter Paris. Destination probable : l'Angleterre. C'est le seul témoignage qui fasse mention d'un trésor des Templiers. Peut-on croire que les Templiers, étroitement surveillés depuis des mois si pas des années par les espions du roi, aient pu cacher l'existence d'un trésor et puis le faire disparaître au nez at à la barbe de ceux-ci? Peut-on imaginer que les Templiers soumis aux pires tortures n'aient jamais avoué son existence? Philippe le Bel, tenu au courant des moindres faits et gestes des Templiers, n'aurait jamais tenté de mettre la main sur ce trésor, lui qui avait déjà spolié les juifs, ces éternels boucs émissaires? Tout cela est difficile à croire mais il ne faut rien exclure.


Quoi qu'il en soit, plus personne n'entendra plus jamais parler de ce trésor. Aucune trace, aucune archive, aucun témoignagne, aucune découverte archéologique. Rien.
Malgré cela ; certains réçits prouvent qu'il pourrait y avoir réellement un trésor des templiers , selon Antoine de la Craffe qui décrit des richesses incroyables et surtout la présence du Saint Graal lui-même dans une énorme caisse de bois tirée par un chariot de 12 chevaux et gardé par 15 chevaliers en partance pour le sud de la France.

Ce qui est encore plus étrange ce que ce même " Antoine de la Craffe " pourtant sans un sous puisque ayant fait voeux de pauvreté fut quelques années plus tard possésseur d'une fortune asser importante lui permettant de construire son propre château ...
 


La Cache

En 1307, Humbert Blanc était le précepteur de l’Auvergne, autrement dit le Templier le plus haut gradé de la région. Des documents attestent non seulement de son existence, mais également de son passage, à plusieurs reprises, dans les commanderies de sa langue (région). De tous les hauts gradés de l’Ordre, il est l’un des rares à avoir échappé à la rafle du 13 octobre 1307. Il a – et c’est une certitude – fui en direction de l’Angleterre, où il fut arrêté à son tour en 1309, puis jugé et remis en liberté, à condition semble-t-il qu’il revête l’habit des cisterciens. Or, Humbert Blanc ne se serait pas contenté d’un seul voyage en Angleterre. Il y aurait rejoint Gérard de Villers dès 1307, et les deux hommes, plus quelques autres Templiers, auraient alors pris la direction de l’Auvergne, où ils auraient caché le trésor, qui s’y trouverait encore. Mais où exactement ?

… Je vous le laisse découvrir !

 

 

vérifiez votre solution ci-dessous:

GeoCheck.org

Additional Hints (Decrypt)

...fblrm geèf qvfperg
vasbezngvbaf qnaf yr purpxre

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

70 Logged Visits

Found it 61     Didn't find it 3     Write note 4     Publish Listing 1     Owner Maintenance 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 10 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.