Skip to Content

<

La Parata

A cache by Bart38110 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 9/28/2016
Difficulty:
1 out of 5
Terrain:
1 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

La Parata


Cette cache est posée sur le parking de la Parata à l'entrée du site !


Le logbook est petit merci de marqué en petit et ne pas prendre trop de place pour vos logs!

De l'ouvrir et refermée avec délicatesse et de remettre la boîte exactement là ou vous la trouvez !


Origines du nom

 
Vue sur la tour génoise de La Parata et sur l'archipel des îles Sanguinaires

Le nom « Sanguinaires », donné à ces îlots, a plusieurs origines ; soit dû à la lumière pourpre qui ensanglante les roches, juste avant le coucher du soleil sur la mer, soit à la couleur des frankénies (Frankenia laevis), petites plantes à fleurs roses dont les feuilles virent au rouge vif en automne, ou aux fleurs roses des nivéoles.

D'autres hypothèses font référence au golfe de Sagone. Des cartes géographiques anciennes font mention des îles « Sagonnaires » (isule sagunarie) nommées par l'évêché de Sagone. Plus tard, des établissements de fortune accueillirent des pêcheurs de corail surnommés i sanguinari (les gens au sang noir), revenant d'Afrique et purgeant leur quarantaine[Quoi ?].

Mais une autre hypothèse semble l'emporter. Sur une carte datée de 1595, l'archipel est nommé « Sagonares insulae », soit « les îles qui annoncent Sagone ».

Il est à noter que Jérôme Napoleon Bonaparte voulait y être inhumé.

Un passé riche et chargé de mystères

De nombreux récits de voyageurs, dont l’un des plus célèbres est celui d’Alphonse Daudet dans les Lettres de mon moulin et intitulé Le Phare des sanguinaires, évoquent des traces de vie dans ces îles farouches.

La présence humaine remonterait au xvie siècle, avec la construction d’une tour génoise, sur l’emplacement du phare actuel.

À l'extrémité sud-ouest se trouve une ancienne tour génoise, la tour de La Parata, construite en 1608.

En 1806, Mezzu mare devient un poste sanitaire avec la construction d’un lazaret, aujourd’hui en ruine, destiné aux pêcheurs de corail retournant en Afrique.

Le sémaphore, implanté sur le piton central, est mis en service en 1865 et désarmé en 1955. Le phare est automatisé en 1985, date à laquelle le dernier des résidents quitte l’île.

Menaces et sauvegarde

En 1959, les îles sont vendues à une société immobilière qui envisageait de lotir les îlots et d'installer un téléphérique de la Pointe de la Parata à la Grande Sanguinaire. Le projet ne se réalisa pas, et le conseil général de Corse du Sud a ensuite acquis l'intégralité du site.

 

Source: Wikipédia.

 

Bonne chasse

Additional Hints (Decrypt)

Nggragvba Cvégbaf !!

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

485 Logged Visits

Found it 461     Didn't find it 11     Write note 4     Temporarily Disable Listing 3     Enable Listing 3     Publish Listing 1     Owner Maintenance 1     Update Coordinates 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 31 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.