Skip to Content

<

La Rance, une rivière maritime au courant !

A cache by fafahakkai Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 11/16/2016
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


La Earhcache / The Earhcache

La Rance est un fleuve côtier de l'ouest de la France, au nord de la Bretagne. Elle prend sa source dans les monts du Méné à Collinée, dans le département des Côtes-d'Armor, et se jette dans la Manche entre Dinard et Saint-Malo dans le département d'Ille-et-Vilaine.

D'une longueur de 102 kilomètres, elle se divise en 3 parties :
- La Rance fluviale de la source jusqu'à hauteur d'Évran où le canal d'Ille-et-Rance la rejoint.
- La Rance fluviale canalisée jusqu'à l'écluse du Châtelier.
- La Rance maritime jusqu'à l'usine marémotrice de la Rance et ensuite son estuaire jusqu’à la Manche.

Cette dernière partie, qui nous intéresse plus particulièrement, a des caractéristiques communes aux nombreuses rias (ou Aber en Breton) qui jalonnent les côtes bretonnes, mais présente aussi des spécificités géologiques et hydrologiques sur sa partie marine qui en font le lieu d’accueil d'un ouvrage unique au monde permettant la transformation de l'énergie des marées en énergie électrique.

           ►  La Rance géologique
 

Dans sa partie maritime, la Rance s’inscrit sur une seule et même unité géologique, le domaine métamorphique de Saint-Malo-Dinan. Encore mal connue dans le détail, cette unité montre une succession de structures elliptiques en dômes, orientées sud-ouest – nord-est, constituées de roches métamorphiques et de corps granitiques formées à partir de roches sédimentaires schisteuses et gréseuses briovériennes dont l’âge de dépôt est souvent placé autour de 600 millions d’années.

La dureté différente des roches rencontrées et la disposition de la fracturation expliquent en grande partie l’orientation et l’aspect du cours du fleuve dans sa partie maritime.
Jusqu’à Mordreuc il conserve un aspect fluvial, étroit et sinueux à l’intérieur de roches de nature granitique puis s’élargit en atteignant des micaschistes plus tendres à la hauteur de Plouër-sur-Rance.

D'un point de vue synthétique, se succèdent 3 ensembles métamorphiques, dans un ensemble continue de métamorphisme croissant en haute température / basse pression :

- un ensemble à dominante micaschisteuse connu sous le nom de micaschistes de Langrolay-Saint-Suliac. Il s'agit de roches plutôt sombres avec un litage fort.

- un ensemble à dominante gneissique connu sous le nom de gneiss de la vallée de la Rance, Il s'agit de roche à grains plus fins et de couleur plutôt gris claire.

- un ensemble à dominante migmatique connu sous le nom de migmatites de Saint-Malo. Nous somme cette fois dans un stade de métamorphisme plus avancé dans un métamorphisme de haute température, dans lequel une partie de la roche a connu un début de fusion et prend alors une teinte plus claire, de couleur ocre, et voit aussi l'apparition de bandes de minéraux noires (biotites, amphiboles,...)

           ► La Rance hydrologique
 

Les niveaux de l'estuaire de la Rance sont rythmés par les marées.
Nous sommes en effet dans le cadre d'une formation géologique et hydrologique très présente en Bretagne, un Aber ou Ria.

Un aber (mot celtique signifiant estuaire) ou une ria (mot galicien-portugais) est une baie formée par la partie inférieure de la vallée d'un fleuve côtier envahie, en partie ou en totalité, par la mer.
Un aber, comme une ria, est encadré par des versants et ne doit pas être confondu avec une embouchure.

Il y a quelques milliers d'années, le cours de la Rance maritime était assez étroit, comme cela peut être le cas pour les abers du Finistère Nord, mais plusieurs catastrophes naturelles (raz-de-marée en 709, tremblement de terre puis raz de marée en 1427 suivi d'un accroissement des marées) ont dispersé les terres, sables et végétaux, faisant le lit d'un mer qui s'est agrandit progressivement jusqu'à nos côtes actuelles.

La marée se caractérise par le mouvement oscillatoire d'amplitude variable qui affecte les mers et les océans, avec une période d’environ 6 heures pour la Manche qui se répercute dans la partie ria de la Rance.

Deux phénomènes se succèdent tous les 6 heures, séparés par une étale :
- La marée montante, ou flot : l’eau de mer s’engouffre dans le fleuve, affrontant le cours d’eau douce venant de la partie continentale ; ce volume d’eau salé est beaucoup plus important que le volume d’eau douce déversé (jusqu’à 6 fois plus).
- La marée descendante, ou jusant : l’eau de mer se retire, ne laissant que l’eau douce continuer son cours.

Ces alternances de flots et de jusants peuvent s’observer dans le fleuve jusqu’à la limite de la marée dynamique et provoque une variation de hauteur du fleuve (amplitude verticale entre le niveau des hautes eaux et le niveau des basses eaux) appelé marnage.

Concernant la Rance, voici comment cela se traduit :
Avant la construction du barrage, la dénivellation entre pleine mer et basse mer au port Saint-Jean dépassait 10 mètres. L’étale ne durait pas plus de quatre à cinq minutes.

Désormais, le marnage atteint 7,50 m. Son amplitude va de 4,50 m en basse mer à 12 m maximum en pleine mer. Les étales de pleine-mer et de basse-mer durent une heure environ.

La limite amont de la marée dynamique est de 20 km depuis l'embouchure.

           ► La Rance énergétique
 

Les marées constituent une source d’énergie propre, prédictible et inépuisable, qui n'est pas soumis aux aléas climatiques, contrairement à l'énergie solaire ou éolienne.

Par ailleurs, l'estuaire de la Rance est situé dans une des régions du monde ou l'amplitude des marées est la plus grande ; c'est cette variation du niveau de la mer qui est exploitée pour produire de l’énergie.

Cette énergie est produite par un potentiel de différence de hauteur d'eau entre la partie amont et aval du barrage qui barre désormais la Rance ; et elle fonctionne dans les deux sens, que cela soit à marée montante et à marée descendante.

Et le débit et donc l'énergie produite est énorme ; les ouvrages créent un courant puissant, particulier, véritable fleuve au milieu de la mer - Le débit des vannes peut atteindre 9 600 m3/s pour une largeur de 115 m.

Toute cette puissance de la marée permet à l'usine marée-motrice de transformer cette énergie en une énergie électrique permettant d'alimenter un équivalent 220 000 habitants, soit la population d'une ville comme Rennes.

The Rance is a coastal river in the west of France, north of Brittany. It takes its source in the Mountains of Collinee, in the department of Côtes-d'Armor, and flows into the Channel between Dinard and Saint-Malo in the department of Ille-et-Vilaine.

The maritim part of Rance, which interests us more particularly, has characteristics common to the many rias (or Aber en Breton) which mark the Breton coast, but also has geological and hydrological specificities on its marine part which make it the home of an unique work in the world allowing the transformation of tidal energy into electrical energy.

           ► The Geological Rance
 

In its maritime part, the Rance is inscribed on a single geological unit, the metamorphic domain of Saint-Malo-Dinan. Still poorly known in detail, this unit shows a succession of elliptic structures in domes, oriented southwest-northeast, consisting of metamorphic rocks and granite bodies formed from schistose and sandy Beringo sedimentary rocks whose age Deposit is often placed around 600 million years.

The different hardness of the rocks encountered and the disposition of the fracturing explain in large part the orientation and the appearance of the course of the river in its maritime part.
Up to Mordreuc it retains a fluvial, narrow and sinuous aspect within rocks of granite nature and then widens reaching more tender micachists at the height of Plouër-sur-Rance.

From a synthetic point of view, three metamorphic sets follow one another in a continuous series of metamorphism increasing in high temperature / low pressure:

- a predominantly micaschisteous group known as microlisers of Langrolay-Saint-Suliac. These are rather dark rocks with a strong bed.

- a predominantly gneissic set known as gneiss of the Rance valley. It is a finer grained rock with a rather light gray color.

- a predominantly migmatic group known as migmatites of Saint-Malo. This time we are in a more advanced stage of metamorphism in a high temperature metamorphism, in which a part of the rock has begun to melt and then takes on a lighter tinge of ocher color and also sees the appearance of Bands of black minerals (biotites, amphiboles, ...)

           ► Hydrological Rance
 

The levels of the Rance estuary are punctuated by the tides.
We are indeed in the framework of a geological and hydrological formation very present in Brittany, an Aber or Ria.

An aber (a Celtic word meaning estuary) or a ria (Galician-Portuguese word) is a bay formed by the lower part of the valley of a coastal river invaded partly or wholly by the sea.

A few thousand years ago, the course of the Maritime Rance was quite narrow, as may be the case for the Northern Finistere abers, but several natural disasters (tsunamis in 709, earthquake then tsunamis in 1427 followed by an increase of tides) scattered the land, sand and vegetation, making the bed of a sea that gradually enlarges to our present coasts.

The tide is characterized by the oscillatory movement of varying amplitude which affects the seas and oceans, with a period of about 6 hours for the Channel which reverberates in the ria part of the Rance.

Two phenomena succeed each other every six hours, separated by a stall:
- The rising tide, or flood: sea water rushes into the river, facing the fresh water coming from the mainland; This volume of salt water is much larger than the volume of fresh water spilled (up to 6 times more).
- The tide falling, or until: the sea water retreats, leaving only fresh water to continue its course.

These alternations of waves and rivers can be observed in the river up to the limit of the dynamic tide and cause a variation in the height of the river (vertical amplitude between the level of the high waters and the level of the low waters) called tidal.

Concerning the Rance, here is how it translates:
Before the construction of the dam, the difference between the open sea and the low sea at Port Saint-Jean exceeded 10 meters. The stall lasted no more than four to five minutes.

From now on, the tidal reaches 7.50 m. Its amplitude ranges from 4.50 m in low sea to 12 m maximum in the open sea. The overseas and overseas stalls last about an hour.

The upper limit of the dynamic tide is 20 km from the mouth.

           ► Energetic Rance
 

Tides constitute a source of clean, predictable and inexhaustible energy, which is not subject to climatic hazards, unlike solar or wind energy.

In addition, the Rance estuary is located in one of the regions of the world where the amplitude of the tides is greatest; It is this variation in sea level that is exploited to produce energy.

This energy is produced by a potential difference of height of water between the upstream and downstream part of the dam which now bars the Rance; And it works in both directions, whether at high tide or at low tide.

And the flow and therefore the energy produced is enormous; The works create a powerful current, particular, a true river in the middle of the sea - The flow of the valves can reach 9 600 m3 / s for a width of 115 m.

All this power of the tide allows the tidal power plant to transform this energy into an electrical energy enabling to feed an equivalent 220 000 inhabitants, the population of a city like Rennes.

 
           ► Sources bibliographiques / Bibliographical sources

 

Les Questions / The Questions

Questions pour valider :"La Rance, une rivière maritime au courant"
Questions to validate: "Rance, a maritime river current"

Point 1 : N 48° 37.061 W 002° 01.725
 
Vous vous trouvez devant deux panneaux, le premier présentant les marées sur la Rance, le second les raisons du site d'implantation de l'usine marée-motrice sur la Rance.
You are in front of two panels, the first showing the tides on the Rance, the second the reasons for the location of the tide-motor plant on the Rance.
 
- Question 1 : Lors des marées d'équinoxe, quel marnage est observable sur la Rance ?
- Question 1: During the equinoctial tides, what tidal range can be observed on the Rance?
 
- Question 2 : quel critère géologique a conduit au choix du site d'implantation de l'usine marée motrice de la Rance ?
- Question 2 : What geological criterion led to the choice of the site of implantation of the tidal power plant of Rance ?
 
Point 2 : N 48° 37.059 W 002° 01.722
 
Observer le niveau d'eau en aval du barrage.
Observe the water level downstream of the dam.
 
- Question 3 : Evaluer la hauteur entre l'eau et la ligne rose sur le béton.
- Question 3 : Evaluate the height between the water and the pink line on the concrete.
 
Point 3 : N 48° 37.047 W 002° 01.743
 
Vous voici devant un affleurement de la roche sur laquelle s'appuie le barrage (photo WP3).
Here you have an outcrop of the rock on which the dam rests (photo WP3).
 

- Question 4 : Décrivez la roche se trouvant dans le rond rouge et déterminer quelle est la nature de cette roche. Est-elle cohérente avec la localisation du barrage sur le gradiant métamorphique de la série de Saint-Malo-Dinan ?
- Question 4 : Describe the rock in the red circle and determine the nature of the rock. Is it consistent with the location of the dam on the metamorphic gradient of the Saint-Malo-Dinan series?
 
Point 4 : N 48° 37.006 W 002° 01.698
 
Observer le niveau d'eau en amont du barrage.
Observe the water level upstream of the dam.
 
- Question 5 : Evaluer la hauteur entre l'eau et la ligne rose sur le béton, et comparer le avec la hauteur estimée au WP2.
En fonction de vos observations, est-on sur un courant de flot ou de jusant ? En notant la date et l'heure de votre passage, est-ce cohérent avec les horaires de marée (consultation sur http://www.rance.tv/maree-dinard.html) ?
- Question 5 : Evaluate the height between the water and the pink line on the concrete, and compare it with the estimated height at WP2. </ Br> Depending on your observations, is it on a current of flow or of tide? By noting the date and time of your visit, is this consistent with the tide schedule (consultation on http://www.rance.tv/maree-dinard.html) ?
 
Point 5 : N 48° 36.995 W 002° 01.703
 
Vous vous trouvez devant un panneaux expliquant l'impact de l'usine marée-motrice sur la morphologie du fleuve côtier.
You are in front of a sign explaining the impact of the tide-motor plant on the morphology of the coastal river.
 
- Question 6 : Quels impacts sur la morphologie des fonds marins a pu avoir la mise en place du barrage et de l'usine marée-motrice ?
- Question 6 : What impacts on the morphology of the seabed could have had the dam and tidal power plant in place?
 
Vous pouvez vous loguer sans attendre notre confirmation, mais vous devez nous envoyer les réponses en même temps via notre profil (fafahakkai).
S'il y a des problèmes avec vos réponses nous vous en ferons part. Les logs enregistrés sans réponses seront supprimés.
Deux photo de vous ou de votre GPS avec la Rance en arrière plan (une en amont, une en aval du barrage) seraient la bienvenue, mais ne sont pas obligatoire.
You can log this cache without waiting for our confirmation, but you must send us the answers at the same time via our profile (fafahakkai).
If there is a problem with your answers we will notify you. The logs recorded without answers will be deleted.
Two photos of you or your GPS with the Rance in the background (one upstream, one downstream of the dam) would be welcome, but are not mandatory.
Rappel concernant les « Earthcaches »: Il n'y a pas de conteneur à rechercher ni de logbook à renseigner. Il suffit de se rendre sur les lieux, de répondre aux questions ci-dessus et de nous renvoyer les réponses.
Reminder concerning "Earthcaches": there is neither a container to look for nor a logbook to sign. One need only go to the location, answer to the differents quiestions and send us the answers.

Additional Hints (Decrypt)

Nggragvba à ceraqer yr oba cnexvat fryba yr fraf qhdhry ibhf irarm !

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

46 Logged Visits

Found it 43     Write note 2     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 53 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.