Skip to Content

<

[#210 CEL] Lumeau

A cache by Johnny28 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 11/26/2016
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Les communes d'Eure-et-Loir [CEL]

Cette cache fait partie de la série "401 communes en Eure-et-Loir [CEL]".

Il s'agit d'une idée assez simple : vous faire découvrir toutes les communes que compte notre département.

Pour relever ce défi, un groupe de géocacheurs s'est créé afin d'organiser au mieux la pose des caches. Ces dernières peuvent être de différents types et de différentes tailles.

Si vous souhaitez rejoindre le projet [CEL], contactez l'un des propriétaires de cache de la série : il se fera un plaisir de vous indiquer les communes disponibles et la marche à suivre wink.

 

#210 - Lumeau



Nom des habitants : ?

Population : 184 (recensement de 2013)

Superficie : 15,28 km²

Densité : 12 hab./km²


Histoire

Son nom est d'origine celtique : limos ou lemos (signifiant) orme.

Limoialum, devenu Limogilum, Limolium, Limulium en latin médiéval. Il signifie « endroit planté d'ormes » 

Limogilo : ce nom est l'un de ceux qui, dans notre région, a donné la terminaison -eau. Limogilum a donc dû devenir Limeau, et si nous ne trouvons plus identiquement cette graphie, nous avons aujourd'hui Lumeau qui en est une altération.

Lumeau, aujourd'hui commune du canton d'Orgère (Eure-et-Loir), est nommé au pouillé du diocèse de Chartres du XIIe siècle, Limaium, ce qui confirmerait au besoin l'identification.

 

Epoque celtique

Une sépulture gauloise a été découverte à Lumeau, contenant le squelette d'une femme de 25 ans ayant subi un traumatisme facial ainsi que des céramiques. Deux fibules ont été ramassés à proximité, qui dateraient de la fin de l'âge du fer.

Epoque romaine

A Lumeau, au lieu-dit « Ferme de l'Epinette » existerait une construction gallo-romaine : des tuiles à rebords, des poteries sigillées, un gros bronze d'Antonin le Pieux » y ont été trouvées.

Epoques médiévale et moderne.

Limogilum est citée dans les actes royaux actes de Charles II le Chauve (vers l'an 877).

La villa est une possession de l'évêché d'Orléans, confirmée en l'an 979. L'archidiaconé de Beauce comprend Lumeau, Poupry et Terminiers, dépendant de la cathédrale Sainte-Croix d'Orléans.

Lumeau est nommé Limalum au pouillé du diocèse de Chartres du XIIe siècle.

En 1969, deux fragments de poterie provenant des fours de Saran ont été trouvés à Lumeau et sont datables de la première moitié du IXe siècle.

Le village est dénommé Limolium (de Limolio) vers l'an 1369. Durant la Guerre de Cent Ans, notamment en 1361, des Anglais occupent le château de Terminiers et pillent les alentours.

Par ordonnance de 1388, Charles VI établit le « privilège des gentishommes de Beauce », assurant une exemption d'impôt de taille.

En 1651, sous la Fronde, une agitation pour la confirmation du privilège conduisit à une initiative le 27 février 1652, où « fut arrêtée à Terminiers l'union de plusieurs gentilshommes de Beauce contre les désordres des gens de guerre. Les seigneurs de Baigneaux, des Bordes, de Viabon, de Cambray, Frouville (Samuel de Frouville, sieur de l'Esperonnière), Germignonville, la Carrée, Cottainville, Lumeau, Luplanté, Menainville, Mihardouin, Montvilliers en Denonville, Villeprévost, s'unirent avec plusieurs de leurs voisins pour se défendre, eux et leurs fermiers, contre les excès des gens de guerre.

Les bénéfices de la cure de Lumeau (Saint-Pierre de Lumeau) dans l'archidiaconé de Beauce du diocèse d'Orléans, collationnés par l’évêque, ont une modeste valeur de 357 Louis d'or entre 1641 et 1648 et de 430 Louis d'or entre 1750 et 1758.

 

De 1785 à 1792, les fermes isolées de Beauce ont subi les attaques d'une bande criminelle, nommée les chauffeurs d'Orgères.

Le compte rendu de leur procès en 1800 indique que les fermes d'Auneux et de Domainville sur la commune de Lumeau avaient notamment été les cibles de leurs pillages. Un acte marquant, retenu comme charge majeure dans le procès, eu lieu par un mouvement de la bande à partir du bois de Goury au nord-est de Lumeau vers le bois Pussin après Poupry, en volant et assassinant un cultivateur du hameau du Milhouard.

 

Lors de la guerre franco-allemande de 1870, Lumeau fait partie du champ de la bataille de Loigny-Poupry, impliquant l'armée de la Loire et les troupes bavaroises et prussiennes le 2 décembre 1870. La bataille s'étend sur les communes de Guillonville, Loigny, Lumeau et Poupry. Lumeau est principalement impliquée du 29 novembre au 3 décembre 1870.

 

Église saint Pierre de Lumeau, évoquée comme église fortifiée en 1382, consacrée en 1556 par Étienne de Paris

 

 

Additional Hints (Decrypt)

Cerzvre ohvf...
[Merci de remettre la place correctement en place sur son support]

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.