Skip to Content

<

Le calvaire de la Malléole

A cache by Johnny28 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 02/24/2017
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Le calvaire de la Malléole...

Cette cache vous invite à découvrir un calvaire sur le bord de la route...

Si ce type de construction est assez fréquent, celui-ci s'entoure d'une légende narrant les aventures d'un petit garçon...

 

La légende

En effet, il y a fort longtemps avant J.-C., vivait dans un village tout proche un petit carnute répondant au doux prénom de Patrix...

Celui-ci, d'un naturel espiègle, joueur et, il faut bien l'admettre, un tantinet taquin, adorait les sports d'hiver qu'il pouvait pratiquer chez ses cousins arvernes.

Une année, pendant le mois de giamonios, le petit Patrix partit avec sa nounou, la belle Carola, en pays arverne pour s'adonner à sa passion.

A cette période, l'Histoire l'a peut-être oubliée, les Gaulois étaient passés maîtres dans l'art du "skix", discipline enseignée depuis l'âge du Bronze par les peuplades venues du Nord.

Patrix appréciait beaucoup ce sport... et il avait choisi ses deux plus belles planches de bois de chêne (oui, à cette époque, le matériel était assez rustique) pour dévaler les pistes aux premières lueurs du premier jour !

Malheureusement pour lui, le drame s'est rapidement produit : un vil romain (dont l'Histoire a oublié le nom, mais la légende raconte qu'il fut massacré avec d'autres citoyens romains le 13 février 52 av. J-C. lors de la révolte des Carnutes de Cénabum), un peu gourd et maladroit, qui dévalait lui aussi les pentes pour la première fois de sa vie, heurta brutalement notre jeune gaulois ! Le romain, dont l'enveloppe corporelle qualifiée d'abondante, fut exempt de blessures... malheureusement, notre fougueux carnute senti une forte douleur dans le bas de sa jambe.

Une fois rentré au village, le druide local (après avoir fumé un peu de buis sacré) donna son verdict : "mon jeune Patrix... j'ai le regret de t'annoncer que ta malléole est cassée". Bien entendu, il n'est pas autorisé de commenter le verdict d'un druide aussi savant... mais le diagnostic fait froid dans le dos (même si, à ce moment, tout le monde ignore ce qu'est exactement la malléole). Il lui faudra du temps pour se remettre de cette blessure...

 

Retour au village en pays carnute, car l'histoire ne s'arrête pas là.

Devant la détresse de Patrix, la belle Carola essaya de trouver un moyen d'alléger ses souffrances et d'accélérer sa guérison. En effet, les décoctions de saule (qui donneront plus tard le fameux acide acétylsalicylique - aspirine - son nom vient du latin salix « saule ») ne semblaient plus produire l'effet désiré... et, au regard des évènements, le vin romain n'était pas vraiment de circonstances...

 

Un mythe, transmis de génération en génération dans ce village, raconte qu'à environ un tiers de lieue (la lieue gauloise mesure environ 2400m), en direction du soleil couchant, les animaux blessés viennent se reposer sur une pierre sacrée... cette pierre aurait des vertus thérapeutiques permettant de soigner rapidement.

Carola emmena donc le petit Patrix sur cette pierre. Quelques incantations plus tard (et un peu de buis fumé), les premiers effets commencèrent à se faire ressentir : la douleur diminua visiblement !

En quelques jours, Patrix pu à nouveau poser le pied par terre ! Et en quelques mois, nos deux amis purent à nouveau déambuler dans les prairies du pays carnute.

 

Et après...

Nous ne savons pas ce que sont devenus nos deux gaulois, mais, à l'arrivée de l'ère chrétienne, le mystère de cette pierre sacrée continua à traverser les générations. On en fit rapidement un croisement de route... la pierre fut enfouie mais une croix est encore aujourd'hui placée à cet endroit.

 

La géocache...

En trouvant cette géocache et si vous êtes blessé (ça marche encore mieux pour une fracture de la malléole) ou bien, juste au cas où, n'oubliez pas de réciter cette prière celtique pour vous aider à guérir :

andedion uediíumi diíiuion risun

artiu mapon aruerriíatin

lopites sní eððdic sos brixtía anderon

(Toutes les lettres se prononcent : « an » se dit « âne », idem pour « in » ou « on », à prononcer « à l’anglaise ». Prononcer le « í » comme un « y ». Prononcer « eððdic » éédic.)

 

En langue commune, cette invocation signifie :

J'invoque Maponos arueriiatis par la force des dieux d'en bas; que tu les battes et que tu les tortures, par la magie des dieux infernaux.

(nb : il s'agit d'une malédiction en langue gauloise, issue de la tablette de defixio de Chamalières).

Tablette de defixio (en plomb) de Chamalières

 

Le FTF se verra offrir un supplément guérison !wink

nota : toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existés serait totalement fortuite ! cheeky

 

Additional Hints (Decrypt)

Znyyébyr ?

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.