Skip to Content

<

[Mouzon-013] Usine Le Feutre

A cache by djgoub Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 12/29/2016
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


 
 

L’ENTREPRISE « LE FEUTRE SA » occupe une partie d’un site plus ancien aménagé par la famille Sommer. Elle constitue la partie sud de la ville de Mouzon, en amont sur la Meuse, là où le fl euve se sépare en deux branches grâce à un déversoir : la Meuse et le canal de Mouzon. Accessible du centre de la ville par la « rue du château », les bâtiments off rent un point de vue plus intéressant s’ils sont considérés depuis les bords de Meuse situés derrière la piscine.

L’ensemble usinier s’étendait sur 25 630 m2 dont 5 825 ont été rasés il y a peu par la ville propriétaire des friches industrielles.

Le bâti est de type XIXe siècle avec des murs de briques entrecoupés d’éléments métalliques. Les toits en « sheds » s’alignent le long de la Meuse mais la cheminée visible sur les anciennes cartes postales a disparu.

 

HISTORIQUE DU SITE (1ère partie)

   
Le site fut occupé par un moulin à blé appelé « moulin des écluses », puis dès 1783 par une foulerie et une dégraisserie. C’est le 6 août 1807 que le manufacturier sedanais, Abraham André Poupart de Neufl ize pose la première pierre d’un nouveau bâtiment. Une plaque de cuivre, gravée pour la circonstance, a été découverte dans les ruines de 1918. Elle est gardée précieusement par le société historienne locale, les Amis du vieux Mouzon. 
« Cet établissement destiné à recevoir des mécaniques à carder et fi ler les laines fi nes, unique dans l’ancienne France, a été fondé par Jean Abraham André Poupart de Neufl ize, propriétaire d’une manufacture de draps fins à Sedan, cy-devant Royale et privilégiée, encore aujourd’hui la plus considérable […]. La première pierre a été posée le six août mil huit cent sept […] quatre jours après la publication du traité de Tilsitt qui, en donnant la paix au Continent, assure à jamais le bonheur de l’Empire français et la prospérité de soin commerce. » (cité par Gérard Gayot, les draps de Sedan, EHESS, 1998).

La crise économique des années 1826-1832 eut raison de l’Empire Poupart et ses créanciers, Jacques Laffitte et Cie, deviennent propriétaires de la fabrique dont ils confi ent la direction à J.-M. Berguenheuse. L’ensemble passe aux mains de Henry Hanotel en 1860, puis de Charles Camion-Marée. C’est ce dernier qui fait appel à Alfred Sommer, de Pierrepont, pour ses qualités de teinturier. En 1880, Alfred Sommer fonde la « Manufacture de Mouzon » et achète en 1887 les bâtiments de l’ancienne filature des Ecluses.

C’est entre 1880 et 1914 que le site passe de fi lature au feutre. Le Monde Illustré du 20 août 1922 donne une description précise du site. « L’usine comprenait avant la guerre un matériel puissant capable de produire 5 000 kilos de feutre par jour, elle était actionnée par deux turbines hydrauliques de 500 chevaux et par une machine à vapeur de 1 000 chevaux. »

 

LES SOMMER ET LE FEUTRE

L’ensemble fut détruit par les Allemands et Roger Sommer qui hérite de son père en 1920 reconstruit l’usine ainsi qu’une partie de Mouzon. Quelques années plus tard, Mouzon redevient une des plus importantes fabriques de feutre d’Europe, avec du matériel performant et une politique innovante dans les productions. 
Lors des grèves de 36, l’usine est occupée, mais les tensions les plus âpres sont entre les grévistes et les non-grévistes. En 1940, l’entreprise Sommer sera détruite à 45% pour faits de guerre, mais redémarrera en 1945. A la fi n des années 40, devant la perte de vitesse de la pantoufl e, la société s’oriente vers les productions pour l’automobile et le bâtiment.
Les années 50 sont marquées par l’invention du Tapiflex (revêtement de sol plastique) et le Tapisom (revêtement de sol aiguilleté entièrement synthétique). Au fil du temps, la part du feutre diminue dans les productions Sommer : de 100% en 1954, le feutre ne représente plus 12% de la production en 1965 (88% pour les revêtements).
En 1991, le groupe Sommer-Allibert cède l’activité du feutre à la société « Le Feutre S.A. » dont l’objet est « de poursuivre, dans la tradition, la production de feutre ainsi que de développer les textiles à usage techniques à base de laines ».

 

Texte écrit par Mr Alain Renard, Professeur d'histoire-géo au collège de Raucourt.

http://www.cndp.fr/crdp-reims/cddp08/enjeueducation/7/page19.htm

 

Additional Hints (Decrypt)

Zntaégvdhr - Nggragvba à êger qvfperg, vy crhg l nibve qh zbaqr ra wbheaér

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

63 Logged Visits

Found it 61     Didn't find it 1     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 2 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.