Skip to Content

<

#13 Sei Lemosin

A cache by johnlimousi Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 01/05/2017
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
3 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Cette série a pour but de vous faire partager un peu plus le patrimoine de ma région natale: Le Limousin. .C'est un circuit de 7 Km avec 19 caches et une bonus.


Outre certaine choses que vous connaissez certainement comme la porcelaine de Limoges ou la viande Limousine. Je vais tenter de vous en faire découvrir un peu plus.

                L'ensemble du Limousin est composé de trois départements: La Corrèze (19), La Creuse (23) et La Haute-Vienne (87).

Il aurait été difficile de parler du Limousin sans faire aborder la porcelaine de Limoges, née entre 1765 et 1770, de la découverte de kaolin au sud de Limoges. Si l'on met au jour une substance très proche des kaolins en Saxe dès 1705, le gisement de Saint-Yrieix-la-Perche (87), n'est découvert qu'en 1767 par le chirurgien Jean-Baptiste Darnet, qui signale à un apothicaire l’existence de terre blanche utilisée par sa femme pour faire sa lessive. C'est à ce gisement que Limoges doit d'être la capitale de la porcelaine en France.

En 1769, Louis XV achète le gisement, faisant de la production de porcelaine un privilège royal. C'est seulement à partir de cette date qu'on a le droit de fabriquer de la porcelaine en France. La fondation de la première manufacture de porcelaine limousine, celle des frères Grellet et Massié-Fournérat, date de 1771.

En 1807, on dénombre à Limoges 5 fabriques, fonctionnant grâce à 7 fours, employant environ 200 ouvriers, et dont la production représente une valeur de 230 000 franc.

En 1827, la ville compte seize manufactures, À cette époque, l'industrie porcelainière nourrit une grande partie de la population limougeaude. Le flottage du bois destiné à cette industrie exige de la main-d'œuvre pour retirer le bois de la rivière, l'empiler et le livrer aux fabriques pour l'alimentation des fours à porcelaine.

Durant la décennie 1830, 8 nouvelles manufactures se créent à Limoges. À partir du milieu du siècle, à la suite de l'impulsion donnée par l'Américain Haviland, on en compte plus de trente.

C'est ce dernier qui séduit à Paris par la qualité et la finesse de la production limousine. L'année 1853 est marquée par la création de sa fabrique regroupant ateliers de fabrication et ateliers de décoration, employant 400 ouvriers. En 1848, on compte 19 fabriques et 17 ateliers de décor à Limoges. Le chiffre d'affaires global atteint les 4 millions de francs.

 

En novembre 2011, la France demande à ce que la porcelaine de Limoges soit inscrite sur la liste du Patrimoine culturel immatériel de l'humanité, mais le dossier est finalement retiré par l'État après une observation de la part de l'UNESCO, reprochant à la candidature d'accorder avant tout un souci au devenir commercial de l'activité.

En 2013, seuls quatre fours à porcelaine subsistent sur le territoire de la commune de Limoges : outre le four des casseaux, le seul qui soit accessible aux visiteurs, demeurent un ancien four de l'usine Haviland de l'avenue Émile Labussière, un ancien four de la Fabrique de Montjovis restauré en 1856, et celui de l'usine Laporte rue François Chénieux.

Si vous apercevais une personne levant sa coupelle de thé ou café ou encore son assiette pour regarder en dessous si une inscription est présente, nul doute que cette personne est certainement Limougeaude.

Additional Hints (Decrypt)

Gebhirm y'bhgvyf rg yn pnpur rfg à ibhf

Yr flfgèzr rfg sentvyr, cerarm ra fbva.

Crafrm à y'vaqvpr

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.